Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Liberty blog
  • Liberty blog
  • : Un blog pour la liberté des idées en France avec une vision acerbe mais réaliste de notre pays. 2017 approche et à présent il va falloir penser voter pour celui ou celle qui saura redresser notre économie, réduire le chômage et la dette publique. Fini les promesses non tenues, fini les idéologies aveugles, il nous faudra un Président pragmatique, ferme et honnête ---- LINCOLN disait : "Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l’épargne" - Vous ne pouvez pas donner la force au « faible » en affaiblissant le « fort »- Vous ne pouvez pas aider l’employé en anéantissant l’employeur.- Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes.- Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche.
  • Contact

Recherche

31 mai 2014 6 31 /05 /mai /2014 11:09

En France les charges sociales représentent en moyenne 44 % du salaire brut et 19.6 % en Allemagne.

C’est plus de deux fois plus. Entre 2000 et 2012, ces charges sont passées de 42.8 % à 44 % en France et de 20.5 % à 19.6 % en Allemagne.

Avec ça on comprend mieux pourquoi notre taux de chômage est si élevé et nos entreprises les moins bien dotées de toute l'Europe en marges nettes, ce qui ne leur permet pas de se développer, ni d'embaucher.

Le problème est que dans notre pays, ça dure depuis plus de 30 ans et qu'aucune des élections successives n'a modifié cet état de fait. On se demande parfois qui dirige le pays. Le gouvernement ou les syndicats ? Il faudra bien que ça cesse un jour ! ---

Les allègements des charges proposés par Valls ne feront pas baisser le chômage :

La présente étude s’attache à prévoir l’influence des allègements de charge sur les entreprises annoncés par Manuel Valls lors de son discours devant l’Assemblée mardi 8 avril (20 milliards d’euros d’allègement au titre du CICE, et 4,5 milliards d’euros au titre de la suppression des cotisations URSSAF pour les salariés au SMIC et de la baisse des cotisations pour les salariés jusqu’à 1,6 SMIC).

Les prévisions de l’étude reposent sur des hypothèses conjoncturelles très optimistes :

- Une baisse réelle du coût du travail, c’est-à-dire une absence de répercussion de la maîtrise des déficits publics sur les entreprises
- Une anticipation de croissance de l’ordre de 1% de la part des entreprises et des consommateurs pour l’année 2014
- Un besoin d’emplois proportionnel à la croissance (1%), c’est-à-dire une utilisation optimale du capital et du travail et une absence de substitution entre les facteurs pour 2013 et 2014
- Une productivité stable entre 2013 et 2014

Conclusions

- Un effet réel sur l’emploi ...
Dans les hypothèses précédentes, les allègements annoncés par Manuel Valls devraient permettre de créer entre 106 000 et 137 000 emplois d’ici la fin de l’année 2015.
- ... mais à l’impact mitigé sur le chômage
Néanmoins ces créations d’emplois seront presque totalement compensées par la hausse de la population active (+120 000 entrants par an).

En conséquence, les allègements annoncées par Manuel Valls n’auront qu’un effet très limité sur le taux de chômage, qui restera stable (10,5%) si la croissance s’établit aux alentours de 1% en 2015 ou baissera légèrement (10,2%) si la croissance atteint 1,5% en 2015.

Sources :

http://fr.irefeurope.org/

Partager cet article

Repost 0

commentaires