Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Liberty blog
  • Liberty blog
  • : Un blog pour la liberté des idées en France avec une vision acerbe mais réaliste de notre pays. 2017 approche et à présent il va falloir penser voter pour celui ou celle qui saura redresser notre économie, réduire le chômage et la dette publique. Fini les promesses non tenues, fini les idéologies aveugles, il nous faudra un Président pragmatique, ferme et honnête ---- LINCOLN disait : "Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l’épargne" - Vous ne pouvez pas donner la force au « faible » en affaiblissant le « fort »- Vous ne pouvez pas aider l’employé en anéantissant l’employeur.- Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes.- Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche.
  • Contact

Recherche

27 janvier 2016 3 27 /01 /janvier /2016 17:38

Une chose est certaine : Notre pays décline doucement, depuis 1981, tant sur le point économique que psychologique.

Aujourd'hui on voit bien que ça ne va plus. C'est bien connu, les entreprises Françaises sont celles qui ont les marges nettes les plus faibles et une fois obtenu un petit bénéfice, et payé l'impôt adéquat, l'état nous taxe encore dessus par des charges sociales !

Après ça on s'étonne que tous les investisseurs, les créateurs, vont se domicilier à l'étranger.

Depuis des années, environ 65000 entreprises par an sont fermées en notre pays. Et quid des suicides (+ de 10000/an), des agriculteurs, des petits entrepreneurs, artisans ou commerçants ? Motus général, ce sont des chiffres qui dérangent mais on parle d'un agriculteur par jour tout de même ---

Le profil de la catégorie à risque, la plus représentée est un agriculteur, artisan, commerçant, entre 45 et 54 ans.

Moi je suis totalement écoeuré de voir cette indifférence générale des politiques alors qu'ils sont directement responsables de cette situation.

Ce sont bien eux avec le concours des syndicats qui chaque année depuis 35 ans ont ajouté des cotisations par ci par là, (notre bulletin de salaire avec + de 25 linges), des taxes et des pages au Code du travail, devenu totalement incompréhensible pour le chef d'entreprise Français moyen.

Le constat aujourd'hui est celui là : Au fil du temps nous nous sommes mis dans une position intenable : Nos charges sociales sont de 48 % quand la moyenne Européenne est à 28 % !!

Les taxes sur nos entreprises sont environ 1/3 plus élevées que sur la moyenne Européenne.

Plus personne n'arrive à gagner sa vie, on le voit avec les agriculteurs, éleveurs, artisans, petits commerçants (les centre villes se vident d'autant plus que tous nos bons politiques ont restreint la circulation et les stationnements dans toutes les villes de France au point de décourager les citoyens d'aller faire du shopping en ville), et en plus les salaires ont été nivelés pas le bas (ce qui fait que 60% des Français travaillant pour moins de 1500 €/mois n'arrive plus à vivre correctement.

Notre code du travail a plus de 3000 pages et + de 10000 articles, quand celui de la Suisse en fait je crois 130 avec 54 articles.

D'ailleurs les + de 70000 frontaliers Français qui vont travailler en Suisse ne sont pas en esclavage, ça se saurait, d'autant que les salaires y sont au moins 2.5 fois plus élevés que chez nous.

Et pendant ce temps, tous nos voisins Européens on relancé les embauches et réduit leur chômage, mais chez nous, nos politiques continuent de nous délivrer de belles phrases et des subventions, avec de l'argent que l'on a pas. Les agriculteurs l'ont dit et redit, ils ne veulent plus d'aides ni de subventions ni de prêts à 0% !

Pourtant, il existe une solution simple et radicale, pour régler d'un seul coup tous ces problèmes, réduire le chômage, et les fermetures d'entreprises, faire en sorte que les agriculteurs, éleveurs, artisans, taxis et autres petits commerçants gagnent leur vie raisonnablement : REDUIRE nos charges et nos taxes sur les entreprises au niveau moyen Européen.

Les milliards du manque à gagner à l'URSAFF et au RSI seront compensés par une remontée nette du nombre des cotisants et une baisse des indemnisés de Pôle Emploi.

Alors, Mrs Mmes les Gouvernants de notre pays, les faiseurs de lois, il faut en finir avec les mesurettes inutiles et surtout de distribuer l'argent public que l'on a pas !

Depuis 2 ans, seul Mr Macron semble avoir une vision pragmatique de la situation, ose dire les choses et serait prêt à faire les vraies réformes indispensables.

Il faut à présent que les syndicats, représentant minoritaires et irresponsables soient mis devant leur bilan catastrophique et que les politiques qui se gargarisent encore avec l'idéologie socialiste, soient remis en place pour passer à une nouvelle ère de réformes.

On vous attends au tournant ----

Partager cet article

Repost 0

commentaires