Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Liberty blog
  • Liberty blog
  • : Un blog pour la liberté des idées en France avec une vision acerbe mais réaliste de notre pays. 2017 approche et à présent il va falloir penser voter pour celui ou celle qui saura redresser notre économie, réduire le chômage et la dette publique. Fini les promesses non tenues, fini les idéologies aveugles, il nous faudra un Président pragmatique, ferme et honnête ---- LINCOLN disait : "Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l’épargne" - Vous ne pouvez pas donner la force au « faible » en affaiblissant le « fort »- Vous ne pouvez pas aider l’employé en anéantissant l’employeur.- Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes.- Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche.
  • Contact

Recherche

7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 11:43

Toujours aussi inconscients et malhonnêtes ces syndicalistes ! Non contents de paralyser une partie de l'économie régulièrement, et de prendre en otage des milliers de gens, ils participent encore plus à l'affaissement de leur société qui traverse déjà depuis des mois une crise et qui pourrait à terme soit faire faillite (500 millions de pertes en 2011), soit être rachetée par des étrangers. Résultat des chômeurs en plus ! - - - Merci les syndicalistes - - - Après on les verra pleurer à la TV après avoir contribué à le perte de centaines ou de milliers d'emplois. D'ailleurs on pourrait faire un calcul pour déterminer leur degré de responsabilités dans les fermetures anticipées d'entreprises ou certaines délocalisations. Ces gens là ont la lourde responsabilité de la destruction de centaines de milliers d'emplois depuis 30 ans - - -

 

Extraits de l'excellent article http://24heuresactu.com/2012/02/07/air-france-les-privilegies-du-ciel-encore-en-greve/

"il n’est jamais facile d’accepter de voir ses privilèges remis en cause. La situation chez Air France, qui a encore perdu 500 millions d’euros en 2011, justifierait pourtant un sérieux coup de balai dans une société au fonctionnement anachronique et dont l’exploitation n’est pas du tout compétitive.

« Nous avons les navigants les plus chers du monde, qui travaillent le moins du monde, et qui sont le plus nombreux du monde », voici comment Alexandre de Juniac décrit le fonctionnement de son entreprise. Compte tenu de la situation, difficile en effet de voir une société fonctionner… et ce constat ne concerne même pas les grèves à répétition dont l’entreprise est coutumière (et dont la dernière en date a coûté la bagatelle de 20 milliards d’euros).

Et les pilotes d’Air France ne se contentent pas de faire grève. Ils ont trouvé un formidable moyen de pression appelé pudiquement « grève à chaud » et qui consiste à ne pas se présenter à son poste sans préavis de grève… et alors que les passagers ont déjà embarqué dans l’avion. Une forme de chantage odieuse."

Partager cet article

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article

commentaires