Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Liberty blog
  • Liberty blog
  • : Un blog pour la liberté des idées en France avec une vision acerbe mais réaliste de notre pays. 2017 approche et à présent il va falloir penser voter pour celui ou celle qui saura redresser notre économie, réduire le chômage et la dette publique. Fini les promesses non tenues, fini les idéologies aveugles, il nous faudra un Président pragmatique, ferme et honnête ---- LINCOLN disait : "Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l’épargne" - Vous ne pouvez pas donner la force au « faible » en affaiblissant le « fort »- Vous ne pouvez pas aider l’employé en anéantissant l’employeur.- Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes.- Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche.
  • Contact

Recherche

22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 11:03
Communiqué d'Aurélien VERON du PLD :
Dans sa frénésie d’innovation fiscale, le gouvernement envisage d’imposer les Français sur les plus-values à la revente de la résidence principale. Les propriétaires payent déjà les droits de mutation les plus élevés d’Europe. Avec l'ajout de cette nouvelle taxe, le racket fiscal sur le patrimoine des classes moyennes s'accroîtrait encore pour atteindre un niveau indigne d’une démocratie moderne. Dans un marché en hausse, les familles seront durement pénalisées lorsqu'elles devront acheter un nouveau logement en vendant l'ancien, par exemple pour des raisons d'évolution de carrière ou d'arrivée d'un nouvel enfant. Ce nouveau chamboulement en vue de la politique du logement illustre bien le caractère brouillon d'un gouvernement qui n'est guidé par aucune ligne de pensée structurée et cohérente. Après avoir multiplié les niches fiscales pour le logement locatif, après avoir encouragé fiscalement l’accession à la propriété privée par le PTZ, voilà que le législateur la sape.

Ce genre de taxe n'est que la conséquence logique et inéluctable du modèle social français. L'épargne investie en capital productif et le travail étant déjà surtaxés, le gouvernement traque jusqu'aux ressources les plus chères aux yeux des Français, celles qui sont le moins susceptibles de lui échapper : leur logement. En mettant les finances de la nation en péril, nos gouvernements successifs ont fait de la pierre un investissement refuge, une assurance pour beaucoup de ne pas finir leurs vieux jours démuni, avec une retraite dévaluée dans un HLM délabré. C’est pourquoi 56 % des Français sont aujourd’hui propriétaires de leur logement, et contribuent à valoriser ce patrimoine familial. Et comment faudra-t-il estimer leurs travaux d’embellissement et d’amélioration afin de les déduire de la « plus-value » sur leur lieu de vie ? La fin du logement refuge se doublerait d'une nouvelle monstruosité bureaucratique.

Très inspiré par sur l’idéologie de la lutte des classes, le député Jérôme Chartier propose l’application de la taxe à partir du seuil de 1,2 millions d’euros. Les recettes dérisoires qui en découleraient auraient une portée dramatique. Cette nouvelle mesure symbolique anti-riches viendrait alors renforcer les motifs d’exode des cadres, des entrepreneurs et des investisseurs de moins en moins bienvenus dans leur patrie.

Nous comprenons la nécessité et l’urgence de réduire les déficits après presque 40 ans d’errements. Mais ce n’est pas en spoliant les classes moyennes un peu plus qu’il leur rendra l’énergie et l’envie de contribuer à la dynamique à l’origine des recettes fiscales. C'est au contraire en diminuant la pression fiscale qu'un retour de la croissance, et par conséquent une hausse des recettes fiscales, peuvent être envisagées. Aujourd'hui, c’est aux dépenses publiques et aux trop nombreuses niches fiscales coûteuses et injustifiées que le gouvernement doit s’attaquer en priorité.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marco44
commenter cet article

commentaires