Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Liberty blog
  • Liberty blog
  • : Un blog pour la liberté des idées en France avec une vision acerbe mais réaliste de notre pays. 2017 approche et à présent il va falloir penser voter pour celui ou celle qui saura redresser notre économie, réduire le chômage et la dette publique. Fini les promesses non tenues, fini les idéologies aveugles, il nous faudra un Président pragmatique, ferme et honnête ---- LINCOLN disait : "Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l’épargne" - Vous ne pouvez pas donner la force au « faible » en affaiblissant le « fort »- Vous ne pouvez pas aider l’employé en anéantissant l’employeur.- Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes.- Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche.
  • Contact

Recherche

23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 17:45

Aves 97 % de députés issus de la fonction publique et 94 % au au Sénat, peut croire un jour que nous aurons une réelle politique de baisse des dépenses de l'état par la réduction des effectifs des fonctionnaires ? Je ne suis pas très optimiste :

Chaque année, le gouvernement nous promet un effort de réduction sur les dépenses de fonctionnement de l’État. Et chaque année, les lois de finances rectificatives nous montrent un dérapage par rapport au budget prévu initialement. La Fondation iFRAP estime à 3,5 milliards d’euros par an la surconsommation de crédits de fonctionnement sur cinq ans. La preuve en chiffres.

Les dépenses de fonctionnement de l’État constituent un point particulièrement sensible de la loi de finances. Bien entendu leur importance par rapport aux dépenses d’intervention ou aux dépenses de personnel peuvent paraître anecdotiques dans la mesure où elles ne représentent qu’un volume relativement étroit, de l’ordre de 12% du budget de l’État [1]. Cependant, ce segment de dépenses est particulièrement dynamique, avec près de 4% d’augmentation en moyenne hors inflation entre 2006 et 2013, uniquement en ce qui concerne les dépenses de fonctionnement général (hors subventions pour charges de service public [2]).

La question se pose donc de leur réelle maîtrise. En effet, le rapport de l’IGF concernant la mise en place de la RGPP a chiffré les économies réalisées à près de 2,59 milliards d’euros cumulés entre 2009 et 2012. L’écart par rapport à la trajectoire prévue par les pouvoirs publics s’est révélé particulièrement faible, de l’ordre des 18 millions d’euros (sic) [3]. Doit-on cependant parler d’une véritable maîtrise des dépenses générales de fonctionnement ? Pas réellement.

En effet, leur évolution se présente comme suit entre vote de la loi de finances initiale et son exécution. Bien sûr, il existe un effet « crise », mais celui-ci n’explique pas tout :

Lire la suite sur http://www.ifrap.org/

Partager cet article

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article

commentaires