Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Liberty blog
  • Liberty blog
  • : Un blog pour la liberté des idées en France avec une vision acerbe mais réaliste de notre pays. 2017 approche et à présent il va falloir penser voter pour celui ou celle qui saura redresser notre économie, réduire le chômage et la dette publique. Fini les promesses non tenues, fini les idéologies aveugles, il nous faudra un Président pragmatique, ferme et honnête ---- LINCOLN disait : "Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l’épargne" - Vous ne pouvez pas donner la force au « faible » en affaiblissant le « fort »- Vous ne pouvez pas aider l’employé en anéantissant l’employeur.- Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes.- Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche.
  • Contact

Recherche

1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 15:58

La question de l’accès et de la réutilisation commerciale des données publiques en France comme dans le monde représente aujourd’hui un enjeu crucial. Il s’agit de permettre au citoyen comme au professionnel d’obtenir l’accès le plus large aux informations produites par les administrations.

 - - - la France paraît, en matière de liberté d’accès à l’information publique, pour le moment étrangement à la traîne. La loi de 1978 relative à l’accès aux documents administratifs semble avoir particulièrement vieilli en raison de la multiplication des exceptions qui la minent. - - -

En Suède, pays qui possède le plus vieux droit d’accès aux documents administratifs (1766), il n’existe pas comme en France, de secret relatif aux délibérations du gouvernement. La correspondance officielle du Premier ministre est librement consultable, ainsi que ses dépenses et sa rémunération. Les personnes travaillant dans la sphère publique disposent de la liberté d’expression et de la liberté de publication. Le délai moyen de réponse pour la communication d’une donnée ou d’un document est généralement de 2 jours. En cas de refus, le citoyen pourra saisir l’Ombudsman du Parlement. - - - 

- - - Autant de questions qui restent pour le moment sans réponse, pas pour longtemps. La révolution des données publiques viendra sans tarder - que l’administration le veuille ou non - de la légitime soif citoyenne de transparence aiguisée par Internet.

Lire la suite sur

http://www.ifrap.org/Les-Echos-Donnees-publiques-l-omerta-francaise,12135.html

 




Partager cet article

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Economie
commenter cet article

commentaires