Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Liberty blog
  • Liberty blog
  • : Un blog pour la liberté des idées en France avec une vision acerbe mais réaliste de notre pays. 2017 approche et à présent il va falloir penser voter pour celui ou celle qui saura redresser notre économie, réduire le chômage et la dette publique. Fini les promesses non tenues, fini les idéologies aveugles, il nous faudra un Président pragmatique, ferme et honnête ---- LINCOLN disait : "Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l’épargne" - Vous ne pouvez pas donner la force au « faible » en affaiblissant le « fort »- Vous ne pouvez pas aider l’employé en anéantissant l’employeur.- Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes.- Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche.
  • Contact

Recherche

25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 11:30

Tous ceux qui ont dirigé la France depuis 35 ans sont responsables et coupables.

François de Closets  : Il s’agit évidemment de l’échéance du surendettement, pas de l’échéance électorale. Quand j’ai proposé ce titre, mon éditeur se demandait s’il serait explicite pour le public. Je pense qu’aujourd’hui tous les Français vivent dans l’angoisse de l’échéance qui attend la France et à laquelle elle ne pourra faire face. Depuis trente ans, je répète que la dette est la même pour les particuliers, les entreprises ou les États et que ses conséquences sont aussi destructrices. Mais j’étais bien seul. Les économistes avaient découvert la politique budgétaire dynamique qui, du déficit, fait une relance qui crée l’emploi. Je passais donc pour un réactionnaire. Hélas ! Ceux-là qui ont répété que l’endettement public de la France ne présente aucun danger viennent aujourd’hui en dénoncer la menace.- - -

- - - Il faut d’abord éviter que la France se trouve prise au piège de l’échéance : note dégradée, taux d’intérêt qui s’envolent, effet boule de neige, mise sous tutelle du pays et explosion sociale. Il faut dans le même temps restaurer la capacité productive du pays, lui rendre sa compétitivité. Un tel sursaut nécessite de rompre avec la façon de gouverner traditionnelle entre une politique de gauche qui augmente les impôts et une politique de droite qui les baisses,- - -

 

- - -  Fondation iFRAP : Restez-vous, malgré notre dette et nos déficits, confiant dans l’avenir de la France ?

François de Closets  : On ne peut pas se payer le luxe du pessimisme, mais on ne doit pas céder à l’optimisme de commande. La France ne s’en sortira pas sans des années d’efforts. Il faut être clair sur ce point. Faire l’impasse sur le coût des batailles à livrer, c’est se condamner à les perdre. Mais la France est un pays prodigieusement doué, gâté même, par la nature. Si elle ne peut s’en sortir, c’est l’Apocalypse pour tous.

 

Lire l'article complet sur :  http://www.ifrap.org

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article

commentaires