Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Liberty blog
  • Liberty blog
  • : Un blog pour la liberté des idées en France avec une vision acerbe mais réaliste de notre pays. 2017 approche et à présent il va falloir penser voter pour celui ou celle qui saura redresser notre économie, réduire le chômage et la dette publique. Fini les promesses non tenues, fini les idéologies aveugles, il nous faudra un Président pragmatique, ferme et honnête ---- LINCOLN disait : "Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l’épargne" - Vous ne pouvez pas donner la force au « faible » en affaiblissant le « fort »- Vous ne pouvez pas aider l’employé en anéantissant l’employeur.- Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes.- Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche.
  • Contact

Recherche

18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 09:36

--L-Revranche-1.Pt.jpgCandidat de l’alliance du PLD (Parti Libéral Démocrate),  d’Alternative Libérale et du Nouveau Centre, avec le soutien de tous les Centristes, sur le canton de St HERBLAIN Est,   Laurent REVRANCHE

nous présente sa ligne de conduite si les électeurs lui accordent leur confiance.

Dépenser moins, dépenser mieux, pour libérer les énergies.

Il faut recentrer la politique du conseil général sur le développement économique, et sur la qualité de l'éducation, tout en arrêtant la dérive fiscale de la majorité sortante :
Politique sociale: Le conseiller général sortant de saint Herblain-Est, se félicite de ce que le budget du Conseil Général soit consacré à 55% à l’action sociale, omettant de préciser que ce budget social en croissance rapide nécessitera de nouvelles hausses de la taxe foncière en 2011.
Après  27% en 2010 et 11 % en 2011 : STOP au matraquage fiscal ! Qui a le “monopole du cœur” avec l'argent des autres ? Pourquoi œuvrer pour les uns aux dépends des autres ? Je me consacrerai, pour ma part, à réduire le fardeau fiscal de tous les Herblinois.
Le conseiller général sortant juge la qualité de sa politique aux sommes qu’il y consacre, mais ne se préoccupe guère de l’efficacité de ces dépenses sociales. Celles ci se cumulent aux aides d’état et à celles des communes sans la moindre coordination, ce qui permet à certains de cumuler de nombreuses aides sans travailler. Mais nous serions bien en peine d’estimer l’importance de ces abus, le conseil général refusant de communiquer la moindre évaluation sur l’efficacité de ces dépenses.  Sur le terrain, de nombreux herblinois constatent nombre d’irrégularités manifestes, payées par les familles qui travaillent et les entreprises, au détriment du pouvoir d’achat et de l’emploi.
Mon objectif sera d’œuvrer pour réduire ces dépenses de 20%, soit 100 millions d’euros. Ces réductions, loin d’être gaspillées dans de nouvelles dépenses somptuaires, serviront à réduire l’endettement, dont les ratios se sont fortement dégradés depuis 2004, et la part d’impôts locaux du conseil général.
Une telle réduction des charges  permettra entre autres de soutenir l’investissement privé envers les PME afin de créer de nouveaux emplois, ce qui réduira les besoins de dépenses sociales. Nous devons engager un nouveau cycle économique vertueux.
Education : Le Conseil Général doit utiliser sa position financière dominante pour forcer l’état, enfin, à travailler avec les collectivités pour améliorer les résultats globaux de l’enseignement. Il faut plus d’autonomie pour les collèges, et conditionner les financements aux résultats scolaires.
Politique économique et aménagement : Le conseil général doit absolument revoir sa politique d’infrastructures de transports, en augmentant la capacité de notre réseau routier qui accuse le poids des ans, surtout lorsqu’on regarde les efforts faits par nos voisins vendéens. Notamment, la congestion subie par la métropole, et entre autres par les herblinois, du fait de l’insuffisance des franchissements actuels de la Loire,  doit être combattue. Ceci peut être fait sans recours au contribuable,  par appel à des concessions de service publics, sur le modèle financier qui a permis l’édification du viaduc de Millau.
Pour ce faire, le CG doit cesser de “faire semblant”, et se mobiliser pour un nouveau franchissement à l’Ouest de Cheviré, trait d'union entre l'est de la métropole, le sud Loire, et le futur aéroport de Notre Dame des Landes.
Enfin, le conseil général s’est érigé en maitre développeur de zones d’activités pour développer l’offre foncière aux entreprises de l’agglomération nantaise. Or, de ce point de vue, nous peinons à voir les résultats de son action. Les petites entreprises peinent à trouver à des prix abordables les terrains dont elles ont besoin pour leur développement. Il convient de mieux associer le secteur privé à cette politique, pour lui redonner de l’efficacité tout en en réduisant le coût supporté par les contribuables.

Laurent REVRANCHE

Partager cet article

Repost 0
Published by Marco44
commenter cet article

commentaires