Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Liberty blog
  • Liberty blog
  • : Un blog pour la liberté des idées en France avec une vision acerbe mais réaliste de notre pays. 2017 approche et à présent il va falloir penser voter pour celui ou celle qui saura redresser notre économie, réduire le chômage et la dette publique. Fini les promesses non tenues, fini les idéologies aveugles, il nous faudra un Président pragmatique, ferme et honnête ---- LINCOLN disait : "Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l’épargne" - Vous ne pouvez pas donner la force au « faible » en affaiblissant le « fort »- Vous ne pouvez pas aider l’employé en anéantissant l’employeur.- Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes.- Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche.
  • Contact

Recherche

11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 10:45

 

Nous sommes entrés depuis hier dans le mois du ramadan, qui coïncidait avec l'ouverture de la mosquée de Strasbourg. Les médias sont tout excités, et nous en "remettent" une couche à chaque journal télévisé ou sur d'autres supports.

Pourtant, 90 % des Français ne sont pas concernés pas ces coutumes religieuses et n'ont pas envie de s'y interesser. Et pendant ce temps, j'entends parler de stigmatisation des communautés religieuses et autres fadaises  - - -

Justement afin de ne pas stigmatiser cette religion, moi j'aimerai bien que tous les journaux télévisés arrêtent de nous faire des reportages chaque jour sur ce qui les concernent. Le ramadan démarre : ok - - -  c'est difficile : ok - - -  c'est ceci - - -  c'est celà - - - Ohhh la belle mosquée ! - - - OK mais de là à imposer ça chaque jour, voire 2 fois par jour, à 90 % des Français qui ne sont pas concernés - - - Là je me pose des questions. Qui est derrière ces campagnes de sensibilisation ? A qui profite cette surexposition médiatique ? ? - - - Quand on voit que le N°2 d'un des plus grands parti politique en France est musulman, peut être est ce le début d'une explication  - - - On en reparlera dans 10 ans, puisque déjà sur les 10 dernières années le % des pratiquants a augmenté de 10 % pendant le même temps ou les pratiquants de la religion catholique ont été divisés par 6 depuis les années 50 ! (http://atheisme.free.fr/Religion/Statistiques_religieuses_2.htm) Moins de 5 % des catholiques, actuellement, pratiquent régulièrement - - -

Depuis 30 ans notre pays avance doucement vers une certaine islamisation, bien que nos politiques de tous bords s'en défendent, tout en participant indirectement, par des associations écrans aux financements des constructions de mosquées, ou en laissant faire l'obstruction à la circulation dans des rues de Paris à certaines heures, et comme on le voit aujourd'hui par l'insertion dans les plus hauts postes de la fonction publique et des responsabilités publiques et des partis politiques.

Tout ceci ne serait pas dérangeant si au détour de telle ou telle lecture on ne pouvait lire des choses comme ceci :

« Dans l’islam la notion de citoyenneté n’existe pas, mais celle de communauté est très importante, car reconnaître une communauté, c’est reconnaître les lois qui la régissent. Nous travaillons à ce que la notion de communauté soit reconnue par la République. Alors, nous pourrons constituer une communauté islamique, appuyée sur les lois que nous avons en commun avec la République, et ensuite appliquer nos propres lois à notre communauté » (Amar Lasfar, Recteur de la mosquée de Lille "La cité mode d'emploi", Homme et migrations n° 1218, mars-avril 1999 p.55)

Dans la même veine, avant de réorienter sa stratégie de communication, il affirma : «  L’Assimilation suppose pour les populations islamiques se fondre à terme dans la population. Ceci est exclu car cela signifie l’abandon de la loi islamique […] Il n’y aura pas de dérogation à cette règle ». Amar Lasfar, conférence à l’Alliance régionale du Nord, 9 octobre 1997

il a obtenu de la mairie de Martine Aubry l’ouverture d’un Lycée privé musulman à la rentrée 2003, ainsi que la création d'un centre de formation pour imams.

L'hebdomadaire Marianne avait enquêté dans son n° 352 (janvier 2004) sur les enseignements dispensés dans l'institution, et avait recueilli des témoignages d'élèves dépités dénonçant le bourage de crâne qu'ils ont à subir : "Ici, on ne nous parle que du coran et de l'islam à longueur de journée, c'est vrai que je suis musulman mais pas au point de devenir Imâm". La journaliste, Ait Aoudia Djaffer, dénonçait dans son article l'état d'esprit de la direction ne cachant pas vouloir faire régner la charia !

 

Enfin, Amar Lasfar fut le principal moteur des manifestations lilloises de janvier 2004 contre la loi sur les port du voile à l'école.

La suite sur http://www.islamisation.fr/

 

Ceci pour LILLE mais combien d'autres grandes villes en France, par leur Maires si soucieux de se faire élir à nouveau, courtisent ces communautés par des largesses d'argent public.

"Alain Juppé dit avoir " d'excellentes relations " avec les " principaux leaders " de la communauté musulmane de Bordeaux. Tareq Oubrou, futur imâm de la Grande Mosquée de Bordeaux, est pourtant un laudateur des Frères musulmans, un mouvement qui milite pour la restauration du Califat et la réunion des musulmans d'Istanbul à Bordeaux, la frontière étant " une méprisable hérésie ". A Marseille, Jean-Claude Gaudin ménage quant à lui toutes les composantes de l'islamisme local, sa mairie allant jusqu'à réaliser les dossiers de presse du mouvement Tabligh. A Paris, Bertrand Delanoé offre 20 millions d'euros pour un Institut musulman, dont le site officiel nous informe qu'il comprend des salles de culte, c'est-à-dire une mosquée.

A Strasbourg, la nouvelle mosquée - financée par les collectivités locales - entretient des liens étroits avec l'islam radical. Certains élus UMP demandent une loi punissant "l'injure au fondement d'une religion ", soit le délit de blasphème prévu par la charia, à la suite de l'affaire des caricatures de Mahomet. Etc, etc, etc."  Lire la suite http://www.amazon.fr/Ces-maires-qui-courtisent-lislamisme/dp/291761708X

 

A BORDEAUX bientôt, une école musulmane ? Merci Mr JUPPE !

Le projet n’est pas encore abouti, mais il avance sérieusement. Bordeaux pourrait bientôt avoir sa 1ère école musulmane. Sous l’égide de l’association « le Palmier des Savoirs », une école maternelle musulmane devrait ouvrir, avec comme but à plus long terme, l’ouverture d’un collège et d’un lycée.

Un emplacement en centre-ville semble privilégié par les organisateurs. Selon l’un d’entre eux, l’objectif est « d’offrir une éducation scolaire de qualité pour nos enfants et leur apprendre très tôt à vivre pleinement leur religion ».

Lire la suite sur http://www.infos-bordeaux.fr/2011/actualites/exclusif-une-ecole-musulmane-bientot-a-bordeaux-1455

 

 

"Quand un bateau part à la dérive, il flotte au gré des courants et des écueils. Quand le capitaine ne remplit pas sa mission, et que l’équipage est en état de stupeur et de désarroi, n’importe qui peut prétendre devenir capitaine. En général, ce genre d’équipée finit très mal."

 

La France laïque des années 1900 n’avait pas pris de gants pour expulser « manu militari » les prêtres et les Sœurs hors des couvents, des églises et des hôpitaux et des écoles ! La laïcité reste encore haineuse et principalement orientée contre l’église catholique ; elle est plus tolérante vis-à-vis de l’invasion islamique… Alors, la France, oublieuse de son passé chrétien, sera peut être noyée, étouffée par le nombre, - - -  la suite ...

 

Or nous sommes dans un pays où la liberté d’expression a beaucoup régressé, mais pas pour tous … A lire  *La régression intellectuelle de la France. Philippe Nemo, Editions TEXQUIS.

 

Il n’est pas difficile de montrer que l’action des hommes de l'Etat depuis 30 ans, a favorisé l’invasion musulmane en France. Toujours est-il que ce problème est devenu désormais autonome - - - Le livre de Christophe Deloire et de Christophe Dubois, « les islamistes sont déjà là » est une enquête sur la « discrète infiltration [islamiste] qui menace notre liberté à tous » montre que ce problème islamique est désormais un problème en soi qu’il faut traîter avec les moyens intellectuels adaptés (reconnaître déjà qu’il s’agit d’un genre de problème en soi).


Il y a eu l’affaire du voile islamique à l’école (loi du 15 mars 2004 interdisant les signes religieux ostensibles dans les établissements scolaires publics) et à présent l’affaire du port de la burqa dans les lieux publics.

Que nous réserve l'avenir ? ? - - -


 



Partager cet article

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article

commentaires