Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Liberty blog
  • Liberty blog
  • : Un blog pour la liberté des idées en France avec une vision acerbe mais réaliste de notre pays. 2017 approche et à présent il va falloir penser voter pour celui ou celle qui saura redresser notre économie, réduire le chômage et la dette publique. Fini les promesses non tenues, fini les idéologies aveugles, il nous faudra un Président pragmatique, ferme et honnête ---- LINCOLN disait : "Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l’épargne" - Vous ne pouvez pas donner la force au « faible » en affaiblissant le « fort »- Vous ne pouvez pas aider l’employé en anéantissant l’employeur.- Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes.- Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche.
  • Contact

Recherche

22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 10:03

Aujourd'hui encore, le pouvoir oligarchique décide de supprimer ce jour de carence des fonctionnaires, par pur clientélisme, en humiliant gravement les 19 millions de salariés du privé, qui eux sont à 3 jours de carence et même aucune indemnité pour les non salariés.

Ces gens là, qui administrent le pays, ont le pouvoir, et ne manqueront pas une occasion, de nous le rappeler en s'octroyant toujours plus de privilèges et en nous faisant payer sans aucuns états d'âmes, comme du temps des seigneurs sur au moyen age.

Pour une vraie justice sociale, comme si souvent annoncée par notre premier Ministre, nous demandons : 3 jours de carence pour tous, indemnisés à 75% dans la limite de 6 jours par an ensuite taux inférieur.

Extrait de ifrap.org

Jour de carence : le mauvais deal du gouvernement

Le premier argument de la ministre est de dire que ce jour de carence est injuste «  car elle privait de toute rémunération dès le premier jour d’arrêt maladie 100% des agents publics alors que deux tiers des salariés du privé bénéficient d’une prise en charge des jours de carence grâce à leur convention de branche ou d’entreprise. » Les deux tiers, c’est-à-dire 66% des salariés du privé bénéficieraient donc selon la ministre d’une indemnisation à 100% des trois jours de carence. De son côté la Cour des comptes est plus mesurée et évoque entre 55% et 80% des salariés qui bénéficieraient de garanties complémentaires de nature souvent différentes : « couverture du délai de carence, maintien du salaire total ou partiel et de durée variable ». Personne ne peut dire comme, cela a été souvent fait, que 70 à 80% des salariés du privé ont tous leurs jours de carences payés à 100% du salaire.

Pour aller plus loin dans l’analyse, la Fondation iFRAP a étudié le délai de carence maladie dans 44 conventions collectives. Résultat : seulement 49% des conventions collectives du privé prennent en charge les 3 jours de carence et encore pas toujours à 100%. Cette indemnisation dépend aussi de l’ancienneté dans l’entreprise. Par ailleurs, si de nombreuses conventions ne prennent pas en charge à 100%, mais parfois à 80%, les trois jours de carence du privé, certaines conventions, pour limiter les arrêts de maladie courts et répétitifs (comme ceux dont se plaint la Fédération Hospitalière de France) ont choisi de limiter le nombre total de jours de carences payés dans l’année.

La Fondation iFRAP s’est procuré cette étude dans laquelle figure le graphique suivant :

 

Lire en entier sur http://www.ifrap.org/Jour-de-carence-le-mauvais-deal-du-gouvernement,13151.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article

commentaires