Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Liberty blog
  • Liberty blog
  • : Un blog pour la liberté des idées en France avec une vision acerbe mais réaliste de notre pays. 2017 approche et à présent il va falloir penser voter pour celui ou celle qui saura redresser notre économie, réduire le chômage et la dette publique. Fini les promesses non tenues, fini les idéologies aveugles, il nous faudra un Président pragmatique, ferme et honnête ---- LINCOLN disait : "Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l’épargne" - Vous ne pouvez pas donner la force au « faible » en affaiblissant le « fort »- Vous ne pouvez pas aider l’employé en anéantissant l’employeur.- Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes.- Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche.
  • Contact

Recherche

19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 17:30
la Société Générale envisage le scénario du pire « Une décennie perdue » : c’est le scénario de sortie de crise qui menace la France et les pays développés en général, selon une étude interne de la Société Générale. En cause : les dettes publiques. « Le scénario du pire » envisagé pour les années à venir par les spécialistes de la Société Générale est celui qu’a connu le Japon dans les années 1990 : la dette publique ayant atteint un sommet, sa nécessaire réduction avait entraîné une paralysie de l’activité économique de tout le pays. Déflation, taux de chômage élevé, consommation atone… Et ce pendant plus ou moins une décennie. D’où le terme couramment utilisé de « décennie perdue ». C’est la sortie de crise que pourraient connaître à leur tour les pays développés, dont les niveaux d’endettement, public et privé, sont au plus haut à cause des plans de relance mis en oeuvre l’an dernier par les gouvernements. Aux Etats-Unis, la dette publique représentera 100 % du PIB dès l’an prochain. Ce sera le cas de la dette française en 2013, selon les prévisions. La situation du Japon étant la plus inquiétante, dont la dette devrait dépasser bientôt 200 % du PIB! La réduction des dépenses publiques s’impose Historiquement, les chercheurs rappellent que les Etats ont divers moyens de réduire leurs dettes : banqueroute, inflation, financer de nouvelles pistes de croissance, ou engager des réformes en augmentant les impôts. En l’occurrence, ils suggèrent la mise en oeuvre de nouvelles privatisations, la réduction des dépenses publiques, ainsi que la dévaluation des devises. Avantage aux pays émergents Sur la scène internationale, cette situation désavantage nettement les pays les plus développés face aux pays émergents : « pendant que les pays développés font leur possible pour réduire leur dette, les pays émergents sont plus préoccupés par la valeur du dollar, l’inflation importée par les prix des matières premières, et les troubles politiques internes », selon l’étude. Ainsi, la Chine deviendrait très prochainement la seconde économie mondiale, derrière les Etats-Unis et devant le Japon. Et le poids des pays émergents, qui représente aujourd’hui 24 % de l’économie mondiale, devrait passer à 50 % d’ici 2014. A relire sur www.lecri.fr
DETTE 2009 Insee

Partager cet article

Repost 0
Published by Marco - dans Economie
commenter cet article

commentaires