Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Liberty blog
  • Liberty blog
  • : Un blog pour la liberté des idées en France avec une vision acerbe mais réaliste de notre pays. 2017 approche et à présent il va falloir penser voter pour celui ou celle qui saura redresser notre économie, réduire le chômage et la dette publique. Fini les promesses non tenues, fini les idéologies aveugles, il nous faudra un Président pragmatique, ferme et honnête ---- LINCOLN disait : "Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l’épargne" - Vous ne pouvez pas donner la force au « faible » en affaiblissant le « fort »- Vous ne pouvez pas aider l’employé en anéantissant l’employeur.- Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes.- Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche.
  • Contact

Recherche

22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 15:42

«Les ravages de la crise ne cessent de s'amplifier et les gouvernements UMP comme PS regardent ailleurs, attendant une hypothétique croissance tombée du ciel comme on attend Godot». dit Mme Le Pen.

Mais il n'y a pas que la crise Madame Marine !

Il y a le fait que depuis 1981, les gouvernements successifs n'ont cessés d'alourdir les charges et les taxes sur les entreprises ! Les entreprises Françaises sont avec les Italiennes celles qui ont le moins de marges nettes !

Aujourd'hui c'est MORY DUCROS, un gros transporteur qui est en dépôt de bilan avec près de 5000 emplois à la clé et près de 2000 autres emplois indirects chez les sous traitants !

Et que fait le gouvernement ? Ils réfléchissent à prêter de l'argent ? ou a balancer des subventions de soutient comme aux agriculteurs de Bretagne !

NON Mme Marine ce n'est pas la BPI qui va guérir nos entreprises de leur mal récurrent ! Mais vous dites tellement de bêtises que ce ne sera pas une de plus qui vous fera perdre quelques sympathisants totalement incultes en matière d'économie.

L'étatisme et l'interventionisme ont montrés leurs limites, les subventions avec de l'argent que l'on a pas, ce n'est pas non plus de ça qu'ont besoin nos entreprises dont 62500 auront disparus fin 2013, avec la la clé près de 195000 emplois perdus !

Nos entreprises ont besoin d'être concurrentielles, elles ont besoin de marges brutes, et de marges nettes pour se développer et embaucher. Et ça devra obligatoirement passer par une baisse des charges sociales et des taxes multiples pour les mettre au niveau de la moyenne Européenne et non 50% au dessus !

1-Tab-compar-les-entreprises-en-Europe-1311.jpgLe plus triste dans tout ça est que depuis 2008 rien n'a été fait pour endiger la vague des fermetures d'entreprises ! Rien que des mesurettes (comme d'habitude) inutiles et couteuses, des emplois publics pour fausser les chiffres des pertes d'emplois, pendant que chaque mois 5000 entreprises sont dans le mur !

Les vrais responsables des pertes d'emplois sont bien ceux qui nous gouvernent depuis 32 ans et plus précisémment dans les 5 dernières années - - - Hollande ne faisant qu'aggraver les choses en augmentant les charges, l'impôt société et en cherchant à inventer les futures taxes, alors que les Français sont déjà au seuil de saturation et que de nombreuses corporations commencent à descendre dans la rue : Les Agriculteurs Bretons et autres, les entrepreneurs, les commerçants, et les salariés et retraités dont le pouvoir d'achat ne cesse de baisser par la hausse des prélèvements mais aussi des taxes locales qui deviennent insupportables.

Alors Messieurs les politiques, les élites qui nous gouvernent, il serait temps de passer aux vrais remèdes qui pourront remettre le pays sur les jambes du développement et de la prospérité.

Jean-Marc Ayrault vient d'annoncer un vaste projet de "remise à plat" de la fiscalité française. Nouvel écran de fumée ? En soi c'est une bonne idée, car notre fiscalité incompréhensible est cause de beaucoup des difficultés rencontrées par les contribuables. Mais que peut-on espérer concrètement d'une telle déclaration venant d'un chantre de l'étatisme forcené ?

De toutes façons il faudra rapidement des gestes forts et des mesures efficaces, sinon, je crains que les citoyens, à bout, soient de plus en plus nombreux à manifester leur désarroi comme peuvent le faire nos agriculteurs Bretons. Le printemps 2014 sera chaud ---

Partager cet article

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article

commentaires