Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Liberty blog
  • Liberty blog
  • : Un blog pour la liberté des idées en France avec une vision acerbe mais réaliste de notre pays. 2017 approche et à présent il va falloir penser voter pour celui ou celle qui saura redresser notre économie, réduire le chômage et la dette publique. Fini les promesses non tenues, fini les idéologies aveugles, il nous faudra un Président pragmatique, ferme et honnête ---- LINCOLN disait : "Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l’épargne" - Vous ne pouvez pas donner la force au « faible » en affaiblissant le « fort »- Vous ne pouvez pas aider l’employé en anéantissant l’employeur.- Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes.- Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche.
  • Contact

Recherche

20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 11:18

L'état croit toujours pouvoir tout régir, encadrer, limiter, mais dans ce cas précis, il ne faut pas oublier que ce sont des ados et jeunes adultes qui sont concernés et qui n'ont qu'une envie, c'est de braver les interdits, de faire comme ils veulent et de pouvoir encore faire la fête librement (si toutefois on peut encore considérer la France comme un pays de libertés). 
Alors oui il y a l'alcool mais pour ce qui me concerne, entre 16 et 21 ans, il y a 40 ans c'était pareil et on est pas tous devenus des "alcolos".
Les riverains qui habitent dans les quartiers animés des centres de grandes villes sont souvent des "bobos" intolérants qui sont venus habiter là pour être en coeur de ville mais qui voudraient en même temps faire fermer tous les établissements nocturnes, pour que leur valeur immobilière s'en trouver fortement augmentée.
Ces établissements ne sont pas arrivés là depuis hier. Dans les centres villes, les quartiers animés sont les mêmes depuis des décennies. Alors il faut  être cohérent, si on habite dans les centres piétonniers, on doit être tolérant sinon

on va habiter ailleurs. 

http://static.lexpress.fr/medias/1456/745880_des-bouteilles-de-whisky-dans-une-epicerie.jpg

Extrait d'interviews de consommateurs à Lyon :

"l'avis est quasiment unanime : cet arrêté, "c'est une atteinte à la liberté" ! résume un trentenaire, une canette de bière à la main, venu profiter de la soirée, du fleuve et de la vue sur Fourvière, avec un groupe d'amis.

Un peu plus loin, deux femmes, assises sur l'herbe, verres en main, acquiescent. Pour Maureen, la blonde, "bientôt, tout va être réglementé. Pas ci, pas ça, pas à partir de telle heure, pas jusqu'à telle heure"...

Fatima, la brune, renchérit: "on va même nous interdire de jouer de la guitare". "Faut pas nous enlever le peu de plaisir qui nous reste dans la ville", plaide Maureen. Pour Fatima, l'arrêté va toucher "les épiciers et toute cette population qui ne peut pas consommer dans les bars, qui est financièrement touchée par la crise". 

"Touchée par le mal-être plutôt", pense Laura, qui fête ses 20 ans avec ses parents et un autre couple. "L'interdit, il va toucher les jeunes, les gens en difficulté, les gens en détresse, et je ne suis pas sûre que ca apportera quelque chose", affirme-t-elle." article de Libération

La Mairie justifie cette mesure en expliquant qu'elle vise à freiner les "dérives qui s'installent chaque année plus fortement dans les habitudes de consommation des noctambules et particulièrement des plus jeunes".

Elle oublie aussi de dire que c'est sous la pression des "bobos" qui habitent l'hyper centre et qui feraient mieux de se rappeler leur jeunesse.

Car en fait, les jeunes s'organiseront pour "faire le plein" avant 22 h 00, et ce seront les petits commerçants qui subiront le plus cette mesure, car les jeunes n'ont pas les moyens, d'aller consommer dans les bars et boites de nuit !

Les autres, iront s'approvisionner au plus près sur une commune exérieure, d'un saut de voiture, on augmentera alors le risque d'accident - - -

Moi j'ai 57 ans et quand j'étais jeune, étudiant, nous faisions déjà de grosses fêtes tous les Samedi soirs, l'alcool était déjà un accessoire des fêtes et nous ne sommes pas devenus des "alcoolos" pour autant.

Et n'en déplaise à Mr Touraine, 1er adjoint, le phénomène du "binge drinking" ne sera en aucun cas modifié puisqu'en général à 22 h 00 ils sont déjà "à bloc" comme disent les marins - - - LoL

Et comme toujours dans ces cas là, l'hypocrisie politique concernant les petit épiciers de quartiers qui doivent bosser plus de 12 heures pas jours pour gagner leur vie  "l’arrêté « ne va pas empêcher qu’ils aient une activité commerciale. La plupart de ces commerces ne s’étaient pas installés à la base dans le but de vendre seulement de l’alcool tard. Donc cette vente n’est pas nécessaire à leur survie  ».

La survie peut être pas mais pour vivre décemment de leur activité OUI je le pense - - -

Un internaute disait : - - - "c'est plutôt l'URSS. Devant la recrudescence de l'alcoolisme les autorités communistes avaient décrété l'interdiction de la vente d'alcool pour les mineurs et pour tous à partir de 20 h; ce fut un fiasco terrible, les gens faisaient des réserves et buvaient encore plus; la prohibition n'a jamais empêché l'alcoolisme;la mairie de Lyon a pris une mesure idiote qui  n'empêchera pas les jeunes et moins jeunes de boire de l'alcool" - - - 

Extrait de l'Express ""nécessaire en termes de santé publique" pour "lutter contre l'addiction à l'alcool, première forme d'addiction chez les plus jeunes", souligne le communiqué. 

Elle permettra également de "réduire les nuisances engendrées: dégradations, violences, bruits, bris de verres", estime la Ville de Lyon." la suite  

Qui confirme ce que je disais précedemment - - - Discours politique, hypocrite, pricipalement au profit des "bobos" du centre et contre la jeunesse.

Dans quelques années, on pourra peut être aussi envisager le couvre feu dans tous les centres des grandes villes de France, et de toutes les stations touristiques ? - - -  Quel 21 ième siècle ! - - -

 






Partager cet article

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Social
commenter cet article

commentaires