Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Liberty blog
  • Liberty blog
  • : Un blog pour la liberté des idées en France avec une vision acerbe mais réaliste de notre pays. 2017 approche et à présent il va falloir penser voter pour celui ou celle qui saura redresser notre économie, réduire le chômage et la dette publique. Fini les promesses non tenues, fini les idéologies aveugles, il nous faudra un Président pragmatique, ferme et honnête ---- LINCOLN disait : "Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l’épargne" - Vous ne pouvez pas donner la force au « faible » en affaiblissant le « fort »- Vous ne pouvez pas aider l’employé en anéantissant l’employeur.- Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes.- Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche.
  • Contact

Recherche

17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 16:31

http://referentiel.nouvelobs.com/file/4935103.jpg

Dans un pays qui compte plus de 5 millions de sans emplois, on n'arrive pas à comprendre pourquoi nos commerces de tous types, ne peuvent ouvrir librement, autant de jours et d'heures qu'ils le souhaitent, afin de pouvoir optimiser leurs recettes,

principalement en fin d'année. (quand on voit le monde ce dernier W.E rue Ste Catherine à Bordeaux, ceux qui n'ont pas le droit doivent se sentir discriminés)

Notre pays est pollué par un droit social d'un autre temps, et par des pouvoirs occultes des syndicats qui détruisent plus d'emplois qu'ils n'en sauvent. Il serait temps de réformer tout ça.

Heureusement pour le moment les magasins Bricorama n'auront pas à payer l'amende de 37 M€ mais quelle sera la prochaine affaire de ce type ?

Le tribunal de grande instance de Pontoise a débouté lundi le syndicat Force ouvrière, qui réclamait près de 37 millions d'euros à Bricorama pour n'avoir pas respecté une décision de justice lui ordonnant de ne pas ouvrir le dimanche.

Le juge de l'exécution du tribunal a décidé de ne pas condamner l'enseigne de bricolage pour vice de forme, estimant que FO n'avait pas apporté "la preuve objective" que les magasins incriminés "étaient effectivement ouverts malgré l'interdiction judiciaire", selon le jugement dont l'AFP a obtenu copie.

Le tribunal a pointé l'absence de "constat d'huissier" ou bien de "ticket de caisse" permettant de prouver "la violation alléguée de l'ouverture dominicale".

Force ouvrière réclamait quelque 37 millions d'euros d'amende à Bricorama, l'enseigne de bricolage n'ayant pas respecté une interdiction d'ouverture le dimanche prononcée en janvier par le tribunal correctionnel de Pontoise.

Cette somme correspondait au nombre d'infractions constatées dans les 32 magasins du groupe en Ile-de-France durant 43 dimanches, entre janvier et octobre.

La Fnac peut ouvrir le dimanche à Bercy Village, mais pas Sephora ! ---

Le plus extraordinaire, c’est que Bricorama va être autorisé par le préfet du Val de Marne à ouvrir le dimanche son magasin de Villiers-sur-Marne en 2013. Un arrêté individuel d’un an au titre de … la concurrence déloyale. Il faut dire que ce magasin est entouré d’un Ikea et d’un Truffaut ouverts tout le week-end sans que cela pose problème. C’est aussi une dérogation exceptionnelle d’ouverture dominicale qu'a d’obtenu, en toute discrétion, la Fnac à Bercy Village, le 28 novembre dernier. Un comble ! Car un peu plus d'une semaine après, le Tribunal de grande instance exigeait de Sephora, l’enseigne de parfums et cosmétique du groupe LVMH, de fermer son magasin, situé lui aussi Cour Saint Emilion à Paris sous peine d'une astreinte de 50.000 euros par infraction constatée.

De même, alors que la ville de Paris refuse de classer le boulevard Haussmann en zone touristique, comme les Champs-Elysées, ce qui permettrait aux grands magasins d’ouvrir plus que cinq dimanches par an, les syndicats des Galeries Lafayette ont signé le 22 novembre un accord sur l’ouverture de 54 magasins, hormis Haussmann, en soirée. Basé sur le principe du volontariat, il prévoit une majoration du taux horaire de 50% au-delà de 20 heures et de 100 % après 21 heures, jusqu’à 30 jours par an dans les flagships de l’enseigne. Un accord équilibré signé par toutes les organisations syndicales, y compris… la CGT.

Partager cet article

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article

commentaires