Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Liberty blog
  • Liberty blog
  • : Un blog pour la liberté des idées en France avec une vision acerbe mais réaliste de notre pays. 2017 approche et à présent il va falloir penser voter pour celui ou celle qui saura redresser notre économie, réduire le chômage et la dette publique. Fini les promesses non tenues, fini les idéologies aveugles, il nous faudra un Président pragmatique, ferme et honnête ---- LINCOLN disait : "Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l’épargne" - Vous ne pouvez pas donner la force au « faible » en affaiblissant le « fort »- Vous ne pouvez pas aider l’employé en anéantissant l’employeur.- Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes.- Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche.
  • Contact

Recherche

22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 08:09

En 1982, alors que tous les paramètres du vieillissement de la population étaient déjà connus, les socialistes en pleine euphorie démagogique avaient fait passer la retraite à 60 ans « pour tous ».  

Ce fut plus qu’une erreur économique et sociale, mais quasiment une trahison contre le pays.

Le gouvernement actuel, face aux réalités, devra rétablir la retraite à 65 ans, mais surtout s'attaquer aux inégalités des régimes des retraites qui pèsent lourdement sur les comptes (et se servent même dans les caisses du privé).

Outre les régimes spéciaux, il faudra aussi faire le ménage dans les critères de la pénibillité réelle de certains emplois et dans la simplification des organismes collecteurs.


Extraits de IFRAP.org Le 16 mai 2013 par Philippe François et Thierry Benne et Sandrine Gorreri

 

La majorité élue en 2012 a lutté contre les réformes des retraites de 1993, de 2003, de 2007 et de 2010. Une cinquième est rendue urgente par le déséquilibre des régimes de retraite, alors que la gauche est cette fois-ci au pouvoir. Une occasion unique de démontrer des capacités d’innovation, de responsabilité et de courage. Charles De Gaulle a conduit sa majorité à changer de position sur l’Algérie ; François Mitterrand sur l’école libre ; la Droite sur le PACS. Pourquoi pas François Hollande sur les retraites ?

L’objectif fixé par le Premier ministre à la commission Yannick Moreau chargée de faire des propositions pour fin juin 2013, est encourageant puisqu’il vise à corriger les deux principales tares de nos systèmes de retraite : déséquilibre financier et inégalités entre Français.

Ne revenant que très à la marge sur les quatre réformes précédentes, la majorité actuelle a déjà fait un progrès notable en ne faisant preuve toutefois que d’une sorte de courage par abstention. Mais cette fois, on attend que le gouvernement ait le courage de l’action, y compris sur des points où les gouvernements précédents avaient reculé.

 

Lire la suite http://www.ifrap.org/Retraites-2013-une-reforme-nommee-courage,13352.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article

commentaires