Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Liberty blog
  • Liberty blog
  • : Un blog pour la liberté des idées en France avec une vision acerbe mais réaliste de notre pays. 2017 approche et à présent il va falloir penser voter pour celui ou celle qui saura redresser notre économie, réduire le chômage et la dette publique. Fini les promesses non tenues, fini les idéologies aveugles, il nous faudra un Président pragmatique, ferme et honnête ---- LINCOLN disait : "Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l’épargne" - Vous ne pouvez pas donner la force au « faible » en affaiblissant le « fort »- Vous ne pouvez pas aider l’employé en anéantissant l’employeur.- Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes.- Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche.
  • Contact

Recherche

4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 16:06

La majorité des grandes entreprises Françaises, ont des filiales offshore, qui leur permettent d'alléger le poids de l'IS en notre pays.


Pendant de temps là, l'IRLANDE qui a le taux d'IS le plus faible a le meilleur pourcentage de recettes que tous les autres.

Avec un taux d’impôt sur les sociétés de seulement 12.5 %, l’Etat irlandais encaisse 3.9 % du PIB contre 3 % en France et 2.1 en Allemagne qui imposent les sociétés presque trois fois plus que les Irlandais. Le chantage européen est expliqué par Nicolas Lecaussin, directeur du développement de l’IREF.

La France a l’un de taux les plus élevés en Europe (34.4 %), seule Malte fait mieux avec 35 % et l’Allemagne a un taux à 29.8 %. Avec une imposition des sociétés trois fois plus importante qu’en Irlande, les rentrées fiscales pour l’Etat français ne représentent que 3 % du PIB contre 3.9 % dans le pays celte. En Allemagne, c’est 2.1 % du PIB. L’Irlande fait même mieux que la moyenne européenne (EU 15) qui se situe à 3.4 % du PIB.

Il faut rappeler que l'impôt sur les sociétés (IS), le plus bas de la zone euro où la moyenne est de 25,7%, il a été le moteur principal de la croissance spectaculaire qu'a connue l'Irlande dans les années 1980 et 1990. Les entreprises américaines, entre autres, des grands noms de la high-tech ou de la pharmacie comme Merck, Microsoft et Google, représentent en effet 100 000 emplois en Irlande. Même en période de récession, 7000 emplois ont été créés par ces entreprises Américaines.

Les dirigeants allemands et français, ainsi que les hauts fonctionnaires européens ont connaissance de ces chiffres, alors pourquoi ne pas agir ?   

                                    

                                             Irlande   France   Allemagne  UE (15)
Taux d’impôt sur les sociétés  12.5 %  34.4 %   29.8 %      23.2 %
Rentrées fiscales (en % du PIB) 3.9 %  3 %        2.1 %        3.4 %
OCDE (2007 - 2010)


A vouloir toujours trop "ponctionner" depuis 30 ans notre pays a perdu "gros" et continuera tant que nos dirigeants n'auront pas admis certaines évidences.

 

 

LES ENTREPRISES FRANÇAISES DANS LES PARADIS FISCAUX

 
 

Nombre de filiales dans les paradis fiscaux

En % du nombre total de sociétés dans le groupe

BNP Paribas

189

23

LVMH

140

24

Schneider

131

22

Crédit agricole

115

19

PPR

97

17

Banque populaire

90

9

France Télécom

63

24

Société générale

57

17

Lagardère

55

11

Danone

47

23

EADS

46

19

Peugeot

39

11

Carrefour

32

6

Pernod

32

24

Capgemini

31

24

Unibail

31

20

Axa

28

22

Michelin

27

18

Air liquide

22

8

Essilor

22

10

L'Oréal

22

9

Bouygues

18

18

Sanofi Aventis

18

14

Renault

16

11

Dexia

15

33

Accor

11

11

Lafarge

11

12

Saint-Gobain

11

14

GDF Suez

9

13

EDF

8

12

Veolia

8

7

Alstom

6

15

Alcaltel Lucent

5

14

Vallourec

5

8

Suez environnement

4

10

Vivendi

4

11

Auchan

3

5

Arcelor Mittal

1

13

Banque postale

1

6

Total

1 470

16

Source : Alternatives Economiques, à partir des documents de référence 2007 ou 2008

 

Il est temps de réformer afin que les richesses de notre pays puissent rester et profiter à tous les citoyens.

Avec une fiscalité raisonnée, et raisonnable,  peut on imaginer seulement un peu toute la richesse qui ne sortirait plus de notre pays et les retombées positives, sur les déficits publics et les emplois ? 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marco44 - dans Economie
commenter cet article

commentaires