Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Liberty blog
  • Liberty blog
  • : Un blog pour la liberté des idées en France avec une vision acerbe mais réaliste de notre pays. 2017 approche et à présent il va falloir penser voter pour celui ou celle qui saura redresser notre économie, réduire le chômage et la dette publique. Fini les promesses non tenues, fini les idéologies aveugles, il nous faudra un Président pragmatique, ferme et honnête ---- LINCOLN disait : "Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l’épargne" - Vous ne pouvez pas donner la force au « faible » en affaiblissant le « fort »- Vous ne pouvez pas aider l’employé en anéantissant l’employeur.- Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes.- Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche.
  • Contact

Recherche

20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 11:18

L'état croit toujours pouvoir tout régir, encadrer, limiter, mais dans ce cas précis, il ne faut pas oublier que ce sont des ados et jeunes adultes qui sont concernés et qui n'ont qu'une envie, c'est de braver les interdits, de faire comme ils veulent et de pouvoir encore faire la fête librement (si toutefois on peut encore considérer la France comme un pays de libertés). 
Alors oui il y a l'alcool mais pour ce qui me concerne, entre 16 et 21 ans, il y a 40 ans c'était pareil et on est pas tous devenus des "alcolos".
Les riverains qui habitent dans les quartiers animés des centres de grandes villes sont souvent des "bobos" intolérants qui sont venus habiter là pour être en coeur de ville mais qui voudraient en même temps faire fermer tous les établissements nocturnes, pour que leur valeur immobilière s'en trouver fortement augmentée.
Ces établissements ne sont pas arrivés là depuis hier. Dans les centres villes, les quartiers animés sont les mêmes depuis des décennies. Alors il faut  être cohérent, si on habite dans les centres piétonniers, on doit être tolérant sinon

on va habiter ailleurs. 

http://static.lexpress.fr/medias/1456/745880_des-bouteilles-de-whisky-dans-une-epicerie.jpg

Extrait d'interviews de consommateurs à Lyon :

"l'avis est quasiment unanime : cet arrêté, "c'est une atteinte à la liberté" ! résume un trentenaire, une canette de bière à la main, venu profiter de la soirée, du fleuve et de la vue sur Fourvière, avec un groupe d'amis.

Un peu plus loin, deux femmes, assises sur l'herbe, verres en main, acquiescent. Pour Maureen, la blonde, "bientôt, tout va être réglementé. Pas ci, pas ça, pas à partir de telle heure, pas jusqu'à telle heure"...

Fatima, la brune, renchérit: "on va même nous interdire de jouer de la guitare". "Faut pas nous enlever le peu de plaisir qui nous reste dans la ville", plaide Maureen. Pour Fatima, l'arrêté va toucher "les épiciers et toute cette population qui ne peut pas consommer dans les bars, qui est financièrement touchée par la crise". 

"Touchée par le mal-être plutôt", pense Laura, qui fête ses 20 ans avec ses parents et un autre couple. "L'interdit, il va toucher les jeunes, les gens en difficulté, les gens en détresse, et je ne suis pas sûre que ca apportera quelque chose", affirme-t-elle." article de Libération

La Mairie justifie cette mesure en expliquant qu'elle vise à freiner les "dérives qui s'installent chaque année plus fortement dans les habitudes de consommation des noctambules et particulièrement des plus jeunes".

Elle oublie aussi de dire que c'est sous la pression des "bobos" qui habitent l'hyper centre et qui feraient mieux de se rappeler leur jeunesse.

Car en fait, les jeunes s'organiseront pour "faire le plein" avant 22 h 00, et ce seront les petits commerçants qui subiront le plus cette mesure, car les jeunes n'ont pas les moyens, d'aller consommer dans les bars et boites de nuit !

Les autres, iront s'approvisionner au plus près sur une commune exérieure, d'un saut de voiture, on augmentera alors le risque d'accident - - -

Moi j'ai 57 ans et quand j'étais jeune, étudiant, nous faisions déjà de grosses fêtes tous les Samedi soirs, l'alcool était déjà un accessoire des fêtes et nous ne sommes pas devenus des "alcoolos" pour autant.

Et n'en déplaise à Mr Touraine, 1er adjoint, le phénomène du "binge drinking" ne sera en aucun cas modifié puisqu'en général à 22 h 00 ils sont déjà "à bloc" comme disent les marins - - - LoL

Et comme toujours dans ces cas là, l'hypocrisie politique concernant les petit épiciers de quartiers qui doivent bosser plus de 12 heures pas jours pour gagner leur vie  "l’arrêté « ne va pas empêcher qu’ils aient une activité commerciale. La plupart de ces commerces ne s’étaient pas installés à la base dans le but de vendre seulement de l’alcool tard. Donc cette vente n’est pas nécessaire à leur survie  ».

La survie peut être pas mais pour vivre décemment de leur activité OUI je le pense - - -

Un internaute disait : - - - "c'est plutôt l'URSS. Devant la recrudescence de l'alcoolisme les autorités communistes avaient décrété l'interdiction de la vente d'alcool pour les mineurs et pour tous à partir de 20 h; ce fut un fiasco terrible, les gens faisaient des réserves et buvaient encore plus; la prohibition n'a jamais empêché l'alcoolisme;la mairie de Lyon a pris une mesure idiote qui  n'empêchera pas les jeunes et moins jeunes de boire de l'alcool" - - - 

Extrait de l'Express ""nécessaire en termes de santé publique" pour "lutter contre l'addiction à l'alcool, première forme d'addiction chez les plus jeunes", souligne le communiqué. 

Elle permettra également de "réduire les nuisances engendrées: dégradations, violences, bruits, bris de verres", estime la Ville de Lyon." la suite  

Qui confirme ce que je disais précedemment - - - Discours politique, hypocrite, pricipalement au profit des "bobos" du centre et contre la jeunesse.

Dans quelques années, on pourra peut être aussi envisager le couvre feu dans tous les centres des grandes villes de France, et de toutes les stations touristiques ? - - -  Quel 21 ième siècle ! - - -

 






Repost 0
Published by Satelmarc - dans Social
commenter cet article
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 13:08

Ca y est c'est reparti et toujours à la hausse ! !

Les élections de 2012 approchent et déjà Martine, François commençent à "se tirer la bourre" sur les promesses "foireuses" !

Qui va augmenter le budget de la  culture de 50 %, l'autre va équilibrer de suite le budget de la Nation (chose très louable) pour ne plus creuser les déficits.

Et ce n'est que le début des surenchères Présidentielles !

Mais bien sûr, au PS comme partout ils feront semblant d'être sur la même longueur d'ondes.

Mais alors les élus sont ils tous de grands enfants pour se comporter ainsi ?

Ils veulent toujours nous prendre pour plus bêtes que nous sommes - - -

Regardez déjà en 1995 ce que l'on pouvait lire avant les élections

--- "Certes, promettre de raser gratis demain n'est pas une nouveauté. Comme chaque fois, les candidats multiplient les cadeaux, baisses d'impôts, nouveaux crédits. A ce jeu, Jacques Chirac détient la palme. Mais il n'est pas sûr que ce soit cette débauche qui lui fasse gagner des points dans les sondages. Car, au-delà de cet exercice classique de «démagogie électorale», selon les termes de Nicolas Sarkozy, porte-parole du candidat Balladur, la grande réussite du maire de Paris aura été de se positionner en défenseur de la feuille de paie. Le pari était osé. Même le PS, qu'Henri Emmanuelli avait voulu transformer un moment en «parti des salariés», avait reculé, craignant de passer pour irresponsable. Mais Jacques Chirac n'avait pas le choix. En matière de politique économique, les autres terrains étaient minés. Promettre de baisser les taux d'intérêt, c'était toucher au franc et rouvrir le débat sur Maastricht. Jouer du déficit" - - -

Excellent NON ? 

Si vous voulez lire la suite http://www.liberation.fr/evenement/0101135350-surencheres-electorales

 

Alors aujourd'hui, on a l'impression que tous ont pris conscience qu'il y avait une dette colossale ! C'est pourtant incroyable ! Le dette existe depuis 35 ans

et tous ces "grands enfants" pensaient que l'on pouvait continuer ainsi sans limites, à dépenser plus que l'on gagne et à faire une gestion très négligée de notre argent public ! Et bien NON ! Le temps est venu d'apprendre à compter Messieurs mais surtout à gérer les priorités.

Il est venu le temps de respecter les citoyens et leur contributions au fonctionnement de l'état. Trop longtemps ont durés ces gaspillages monstrueux et tous ces abus que l'on peut lire chaque jour, chaque semaine dans les journaux biens informés, dans les médias qui ne cachent pas la vérité. (ils sont peu nombreux).

Alors j'attends avec impatience que tous les grands candidats commencent à dévoiler leurs programmes. (je parle là de ceux qui ont une réelle chance d'aboutir, pas de tous les autres inutiles et parasites, qui vont simplement essayer d'obtenir 5% pour se faire rembourser leur frais sur notre argent encore une fois)

Peut être pour une fois au moins auront nous un peu moins de promesses électorales qui ne seront jamais tenues - - -  Pourront nous éviter de 2012 à 2017 ce que nous avons pu voir depuis 2007 ?

Je l'espère de tout mon coeur - - -  Il faudra bien que ça change !



 


Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 10:45

On l'a vu dernièrement avec l'affaire des panneaux avertisseurs de radars et de la mobilisation générale des conducteurs du 18 Juin dernier, mais aussi celle des Sénateurs qui ont tout de même abandonné leur projet de prime de rattrapage de 3500 € : Il y avait une telle levée  de clameur dans les forums internet, que les grands médias s'en sont emparés et ces "pauvres Sénateurs" ont été obligés de faire machine arrière.

Ce matin je lisais aussi "Eva Joly promet de rendre le pouvoir aux Français" et il est vrai que par moment on a vraiment l'impression que notre démocratie n'a conservé que son nom, face aux oligarques divers et variés, qui dirigent notre pays dans les hautes sphères de la fonction publique.


Hier j'entendais aussi, Mr Hollande, candidat "normal" aux présidentielles de 2012, qui faisais une promesse prioritaire de lutter contre les déficits et de réduire la dette abyssale des 1665 € de notre pays. Je trouve ça superbe venant d'un socialiste.

 

La puissance des tous les forums et autres groupes du web est maintenant établie. Nous pouvons influer sur la politique, on l'a vu dernièrement sur les rassemblements contre les excès de la répression routière, nous pouvons influencer les prochaines élections en pesant lourdement sur le programme des certains candidats ou les excès de démagogie des autres.

Enfin nous pourrons peut être retrouver un peu de légitimité citoyenne, dans notre démocratie Franco / Européenne, en faisant barrage à toutes ces décisions prises sans concertations et tous ces gaspillages de l'argent public.

 

Alors réjouissons nous, l'avenir est devant nous et mobilisons nous pour que les choses avancent dans le bon sens et que tous ces hommes politiques "atterrissent on douceur" sur la réalité des choses et le respect des concitoyens qu'ils ont trop souvent bafoué depuis 30 ans, en ne pensant qu'à leur réélection et leurs avantages divers.

Et Mr SARKOZY, perdra sa réélection de 2012 car il a trop souvent oublié pourquoi ses partisans l'avaient élu, et pensé qu'il pourrait aller au dessus de l'opinion publique. Le constat à présent est de voir qu'il a réussi à augmenter  d'un tiers, le déficit en 4 ans à 1665 milliards) , à créer de multiples taxes et impôts, augmenter la pression fiscale, tout en oubliant de faire les économies nécessaires dans le fonctionnement de l'état, et surtout se mettre "à dos" une grande de ses anciens partisans, (dont je fais partie) trop dégoutés à présent d'avoir vu le résultat de leur vote de 2007.

Quand je vois que c'est seulement maintenant, à l'heure ou nous sommes presque au même rang que l'Italie, juste après l'Espagne, que Mr SARKOZY, après 4 ans et demi de "règne", vient de faire adopter à l'assemblée la loi pour interdire de voter des budgets déficitaires ! ! Alors que déjà en 2007 nous connaissions la situation financière de notre pays qui n'était déjà pas très bonne. Je trouve ça lamentable, que cette mesure comme de nombreuses autres n'aient pas été mises en place dès 2008. 

 

Sa grande "réussite" aura été de faire revenir au premier plan le FN et sa nouvelle présidente qui se frotte les mains chaque jour, sachant très bien qu'elle sera très probablement au second tour l'année prochaine. 


- - - Dans la sphère intellectuelle française, la figure de l’« expert » a longtemps été moins populaire que celle de l’écrivain engagé, et le champ politique s’est doté de ses propres conseillers du Prince, notamment via l’ENA. Toutefois, par des liens structurels de plus en plus étroits avec les décideurs politiques de droite comme de gauche et une diffusion large de leurs idées, les think tanks ne cessent d’accroître leur influence depuis le milieu des années 2000. - - -

Lire la suite de cet article sur http://www.atlantico.fr/decryptage/think-tanks-influence-campagne-presidentielle-120090.html

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 08:47

Que ce soit dans notre pays ou au niveau Européen, le constat est le même :

Ces organismes de contrôle des dépense publiques font un excellent travail pour débusquer et mettre en lumière tous les travers et les excès dans les dépenses publiques faites par des élus de toutes tendances, et toujours moins soucieux de la qualité de la gestion de notre argent, qu'à leur réélection.

Dans la conjonture actuelle cette situation est lamentable et malheureusement, les cours des comptes n'ont aucun pouvoir de sanction ! Alors encore une fois on voit bien que notre système démocratique a "du plomb dans l'aile".

Les technocrates de Bruxelles n'en ont rien à faire des "opinions défavorables" sur les dépense de l'UE ! (il faut savoir que c'est la plus haute note !).

Alors moi citoyen Européen et Français que puis je faire pour que cette situtation cesse ? Puisque mes votes n'ont aucun effet face aux oligarques des hautes fonctions Européennes ou Nationales !

Pour ceux que ça intéresse voici la synthèse 2011 : http://www.ccomptes.fr/fr/CC/documents/Syntheses/Synthese_rapport_public_annuel_2011.pdf

 

Dossier à lire : L’Europe dilapide notre argent ! »

Excessif ? Pas tant que ça, tout au contraire, à lire le dossier, qui comprend sept parties : «Le Parlement européen, royaume du gaspillage et des fraudes », « La vie dorée des députés européens », « La ruineuse présidence française de l’Union européenne », « Le paradis des bureaucrates », « Les subventions délirantes de l’UE », « Europe agricole : la pompe à fric » et « Des milliards gaspillés dans l’aide au développement ». Tous les chiffres cités sont des chiffres officiels, traqués dans le moindre rapport, tout aussi officiel. Ils témoignent, plus que de longs discours, de la dérive technocratique de l’Europe. Florilège. la suite sur http://www.lecri.fr/2011/06/09/leurope-dilapide-notre-argent/23733

De plus, malgré la crise, la conjoncture difficile dans de nombreux pays, la Commission européenne a obetenu, une hausse de 5% du futur budget de l’UE sur la période 2014 à 2020 à 1 025 milliards d’euros. Le budget s’élevait à 870 milliards ces sept dernières années.

On voit bien là encore que les élus sont totalement déconnectés des réalités des peuples Européens ! Il faudra bien que ça cesse un jour !

 

En france déjà nous sommes en 2ème position des pays les plus taxés, juste après le Danemark, et pour que ces Messieurs puissent dépenser et gaspiller toujours plus, il faudra encore augmenter nos prélèvvements !

Mais comment faire ? Même si de nos ljours internet est devenu un vecteur puissant pour dénoncer les abus et exprimer la voix du peuple, pour le moment, face aux oligarques tout puissants, ce n'est pas suffisant.

 

Voici un exemple de commentaire d'un internaute exaspéré que l'on peut lire dans certains forums :

 

Chauffe Marcel dit :

« La mauvaise conduite » de nos élus, à tous les niveaux, de tous les partis, de tous les âges et de tous les sexes ne fait plus de doute pour personne, personne, je veux dire les électeurs de tous les partis, de tous les àges et de tous les sexes.
Tous les électeurs sont trompés,(on ne leur dit pas tout), ridiculisés (on leur demande de faire des efforts…), mécontents, ils ont envie de botter le c… de nombre de profiteurs, qui se disent homme politique.
Les espagnols sont descendus dans la rue,ont dormi sur les places, ils ont protesté contre leurs « représentans élus » … de tous bords… pour leur dire qu’ils ne représentaient plus le peuple de la rue, le peuple au chomage, le peuple contribuable, le peuple électeur.
Ici c’est pareil.
On a fait notre révolution en 1789, pour se débarasser de la monarchie qui se comportait comme nos hommes politiques….
Nous ne sommes pas décidés, ni capables de refaire 89.
Mais il y a parmi nous, je suis sûr, des spécialistes de la communication, de gauche et de droite, politiciens sincères, conscients de la demande du peuple, sensibles à la lente dégradation de nos institutions, et prêts à montrer le chemin aux conservateurs, aux socialistes, aux jeunes, aux retraités, aux ouvriers, aux ingénieurs, aux fonctionnaires et aux entreprises, le chemin du suffrage universel qui devrait permettre dans un premier temps au peuple français de faire savoir publiquement, légalement, son désaccord avec les institutions et lois actuelles qui donnent tant de liberté, facilement coupable, aux hommes qui « vivent » de la politique.
Les 601.132 élus devront faire la preuve qu’ils ont rapporté plus qu’ils n’ont coûté !!!
Que ces politiciens honnêtes et consciencieux se manifestent, s’organisent, TOUS PARTIS CONFONDUS, et créent la web « La voix de notre peuple » pour y inscrire nos protestations que le suffrage universel, qui aura atteind le score légal pourra être entendu et reconnu par notre Assemblée Nationale, permettra l’ouverture de la porte des réformes; et la web « La volonté de notre peuple » qui contiendra nos recommandations, nos propositions…et deviendra le tissus de nos réformes…

AU TRAVAIL…

 

Nous sommes des millions a penser comme lui et il faudra que ça se sache.

Nos élus sont dans leur rôle quand ils nous appellent à l’effort et à la rigueur pour faire face à la crise économique. Mais, quand on lance des appels à la vertu, il faut montrer soi-même l’exemple. Et on en est loin …

 

 


Repost 0
Published by Satelmarc - dans Social
commenter cet article
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 17:00

http://www.lecri.fr/wp-content/uploads/2011/07/Trez2-300x270.jpgC'est un scandale ! Aujourd’hui, le Sénat vient de rater  à nouveau l’occasion de se mettre en phase avec l’opinion publique. La Haute Assemblée a rejeté deux amendements visant à un meilleur contrôle des dépenses des élus.

La France détient le record mondial d’élus au mètre carré : on en dénombre 601 132.

Nos élus sont également les recordmen des cumuls qui permettent d’accroître leur rémunération.

Pas tous : nombre de maires de petites communes – ne cumulant pas de mandats – se dépensent sans compter pour leurs administrés tout en ne percevant que de modestes rétributions pour cela. Il faut saluer leur dévouement.

Nos élus sont dans leur rôle quand ils nous appellent à l’effort et à la rigueur pour faire face à la crise économique. Mais, quand on lance des appels à la vertu, il faut montrer soi-même l’exemple. Et on en est loin!

A lire sur http://www.lecri.fr/2011/

 

A l'heure ou la France croule sous 1665 milliards de dettes, où plusieurs pays d'Europe sont en faillite, les préoccupations prioritaires de certains élus sont de sauvegarder leurs privilèges ! - - - Merci la démocratie ! On voit combien les élus sont respectueux de leurs administrés ! - - -

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 15:40

La fin de la zone euro en 2012 ? - - - 

L'inquiétude grandit au sein de la zone euro - - - 

Et si ce scénario se réalisait ? ? - - - -

 C'est le scénario envisagé par Marc Touati, directeur des études économiques d’Assya Compagnie Financière. Un cauchemar prévisible à moins que...


Paris, le 12 novembre 2012. Le sommet franco-allemand, présenté comme celui de la dernière
chance, s’est soldé par un nouvel échec. La Chancelière allemande Angela Merkel vient de
claquer la porte, refusant les propositions de la Présidente française Martine Aubry.
Il faut dire qu’après avoir battu Marine Le Pen au second tour des élections présidentielles
en obtenant seulement 58 % des voix, le nouveau Chef de l’Etat français a effectué un fort
virage à gauche, pensant par là même apaiser le malaise social qui s’est imposé dans
l’Hexagone depuis quinze mois.

Tout a effectivement commencé le 12 septembre 2011 avec la sortie de la Grèce de la zone
euro. A l’époque, les Grecs étaient exagérément montrés du doigt par l’ensemble des dirigeants
politiques et monétaires eurolandais qui refusaient coûte que coûte toute restructuration de
la dette publique hellène. Face à cette obstination tenace et devant la grogne sociale qui
commençait à se traduire par des émeutes de plus en plus violentes, le gouvernement
Papandréou devait alors démissionner, laissant la place à un gouvernement élu sur un programme
radical : « sortons de la zone euro ».

La mise en place de ce plan fut évidemment très douloureuse pour la Grèce et surtout pour ses
créanciers. En remplaçant l’euro par la « nouvelle drachme », qui fut dévaluée de 50 % par
rapport à son niveau d’entrée dans l’UEM, l’Etat grec décida également d’engager un moratoire
sur sa dette publique. Après avoir tant refusé le moindre rééchelonnement de cette dernière,
les grandes banques de la zone euro durent alors boire le calice jusqu’à la lie.
Comme en 2008, au lendemain de la faillite de Lehman Brothers et de la panique financière
qui s’en suivit, les Etats européens durent venir à la rescousse, mais, cette fois-ci, en demandant
le soutien d’autres puissances et notamment de la Chine.
Bien entendu, face à cette ingérence économique chinoise, les Etats-Unis ne restèrent pas de
marbre et décidèrent d’engager des mesures de rétorsion en matières de barrières douanières
et de transferts financiers vers et en provenance de la zone euro. D’économique, la crise devint
alors politique.

Lire la suite sur :  http://www.boursorama.com/votreinvite/interview.phtml?num=10787176

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Economie
commenter cet article
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 10:45

 

Nous sommes entrés depuis hier dans le mois du ramadan, qui coïncidait avec l'ouverture de la mosquée de Strasbourg. Les médias sont tout excités, et nous en "remettent" une couche à chaque journal télévisé ou sur d'autres supports.

Pourtant, 90 % des Français ne sont pas concernés pas ces coutumes religieuses et n'ont pas envie de s'y interesser. Et pendant ce temps, j'entends parler de stigmatisation des communautés religieuses et autres fadaises  - - -

Justement afin de ne pas stigmatiser cette religion, moi j'aimerai bien que tous les journaux télévisés arrêtent de nous faire des reportages chaque jour sur ce qui les concernent. Le ramadan démarre : ok - - -  c'est difficile : ok - - -  c'est ceci - - -  c'est celà - - - Ohhh la belle mosquée ! - - - OK mais de là à imposer ça chaque jour, voire 2 fois par jour, à 90 % des Français qui ne sont pas concernés - - - Là je me pose des questions. Qui est derrière ces campagnes de sensibilisation ? A qui profite cette surexposition médiatique ? ? - - - Quand on voit que le N°2 d'un des plus grands parti politique en France est musulman, peut être est ce le début d'une explication  - - - On en reparlera dans 10 ans, puisque déjà sur les 10 dernières années le % des pratiquants a augmenté de 10 % pendant le même temps ou les pratiquants de la religion catholique ont été divisés par 6 depuis les années 50 ! (http://atheisme.free.fr/Religion/Statistiques_religieuses_2.htm) Moins de 5 % des catholiques, actuellement, pratiquent régulièrement - - -

Depuis 30 ans notre pays avance doucement vers une certaine islamisation, bien que nos politiques de tous bords s'en défendent, tout en participant indirectement, par des associations écrans aux financements des constructions de mosquées, ou en laissant faire l'obstruction à la circulation dans des rues de Paris à certaines heures, et comme on le voit aujourd'hui par l'insertion dans les plus hauts postes de la fonction publique et des responsabilités publiques et des partis politiques.

Tout ceci ne serait pas dérangeant si au détour de telle ou telle lecture on ne pouvait lire des choses comme ceci :

« Dans l’islam la notion de citoyenneté n’existe pas, mais celle de communauté est très importante, car reconnaître une communauté, c’est reconnaître les lois qui la régissent. Nous travaillons à ce que la notion de communauté soit reconnue par la République. Alors, nous pourrons constituer une communauté islamique, appuyée sur les lois que nous avons en commun avec la République, et ensuite appliquer nos propres lois à notre communauté » (Amar Lasfar, Recteur de la mosquée de Lille "La cité mode d'emploi", Homme et migrations n° 1218, mars-avril 1999 p.55)

Dans la même veine, avant de réorienter sa stratégie de communication, il affirma : «  L’Assimilation suppose pour les populations islamiques se fondre à terme dans la population. Ceci est exclu car cela signifie l’abandon de la loi islamique […] Il n’y aura pas de dérogation à cette règle ». Amar Lasfar, conférence à l’Alliance régionale du Nord, 9 octobre 1997

il a obtenu de la mairie de Martine Aubry l’ouverture d’un Lycée privé musulman à la rentrée 2003, ainsi que la création d'un centre de formation pour imams.

L'hebdomadaire Marianne avait enquêté dans son n° 352 (janvier 2004) sur les enseignements dispensés dans l'institution, et avait recueilli des témoignages d'élèves dépités dénonçant le bourage de crâne qu'ils ont à subir : "Ici, on ne nous parle que du coran et de l'islam à longueur de journée, c'est vrai que je suis musulman mais pas au point de devenir Imâm". La journaliste, Ait Aoudia Djaffer, dénonçait dans son article l'état d'esprit de la direction ne cachant pas vouloir faire régner la charia !

 

Enfin, Amar Lasfar fut le principal moteur des manifestations lilloises de janvier 2004 contre la loi sur les port du voile à l'école.

La suite sur http://www.islamisation.fr/

 

Ceci pour LILLE mais combien d'autres grandes villes en France, par leur Maires si soucieux de se faire élir à nouveau, courtisent ces communautés par des largesses d'argent public.

"Alain Juppé dit avoir " d'excellentes relations " avec les " principaux leaders " de la communauté musulmane de Bordeaux. Tareq Oubrou, futur imâm de la Grande Mosquée de Bordeaux, est pourtant un laudateur des Frères musulmans, un mouvement qui milite pour la restauration du Califat et la réunion des musulmans d'Istanbul à Bordeaux, la frontière étant " une méprisable hérésie ". A Marseille, Jean-Claude Gaudin ménage quant à lui toutes les composantes de l'islamisme local, sa mairie allant jusqu'à réaliser les dossiers de presse du mouvement Tabligh. A Paris, Bertrand Delanoé offre 20 millions d'euros pour un Institut musulman, dont le site officiel nous informe qu'il comprend des salles de culte, c'est-à-dire une mosquée.

A Strasbourg, la nouvelle mosquée - financée par les collectivités locales - entretient des liens étroits avec l'islam radical. Certains élus UMP demandent une loi punissant "l'injure au fondement d'une religion ", soit le délit de blasphème prévu par la charia, à la suite de l'affaire des caricatures de Mahomet. Etc, etc, etc."  Lire la suite http://www.amazon.fr/Ces-maires-qui-courtisent-lislamisme/dp/291761708X

 

A BORDEAUX bientôt, une école musulmane ? Merci Mr JUPPE !

Le projet n’est pas encore abouti, mais il avance sérieusement. Bordeaux pourrait bientôt avoir sa 1ère école musulmane. Sous l’égide de l’association « le Palmier des Savoirs », une école maternelle musulmane devrait ouvrir, avec comme but à plus long terme, l’ouverture d’un collège et d’un lycée.

Un emplacement en centre-ville semble privilégié par les organisateurs. Selon l’un d’entre eux, l’objectif est « d’offrir une éducation scolaire de qualité pour nos enfants et leur apprendre très tôt à vivre pleinement leur religion ».

Lire la suite sur http://www.infos-bordeaux.fr/2011/actualites/exclusif-une-ecole-musulmane-bientot-a-bordeaux-1455

 

 

"Quand un bateau part à la dérive, il flotte au gré des courants et des écueils. Quand le capitaine ne remplit pas sa mission, et que l’équipage est en état de stupeur et de désarroi, n’importe qui peut prétendre devenir capitaine. En général, ce genre d’équipée finit très mal."

 

La France laïque des années 1900 n’avait pas pris de gants pour expulser « manu militari » les prêtres et les Sœurs hors des couvents, des églises et des hôpitaux et des écoles ! La laïcité reste encore haineuse et principalement orientée contre l’église catholique ; elle est plus tolérante vis-à-vis de l’invasion islamique… Alors, la France, oublieuse de son passé chrétien, sera peut être noyée, étouffée par le nombre, - - -  la suite ...

 

Or nous sommes dans un pays où la liberté d’expression a beaucoup régressé, mais pas pour tous … A lire  *La régression intellectuelle de la France. Philippe Nemo, Editions TEXQUIS.

 

Il n’est pas difficile de montrer que l’action des hommes de l'Etat depuis 30 ans, a favorisé l’invasion musulmane en France. Toujours est-il que ce problème est devenu désormais autonome - - - Le livre de Christophe Deloire et de Christophe Dubois, « les islamistes sont déjà là » est une enquête sur la « discrète infiltration [islamiste] qui menace notre liberté à tous » montre que ce problème islamique est désormais un problème en soi qu’il faut traîter avec les moyens intellectuels adaptés (reconnaître déjà qu’il s’agit d’un genre de problème en soi).


Il y a eu l’affaire du voile islamique à l’école (loi du 15 mars 2004 interdisant les signes religieux ostensibles dans les établissements scolaires publics) et à présent l’affaire du port de la burqa dans les lieux publics.

Que nous réserve l'avenir ? ? - - -


 



Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 15:31

  L’ Europe dilapide notre argent ! GaL’ Europe dilapide notre argent ! Gaspillages, fraudes, dépenses somptuaires … A Bruxelles, une caste oligarchique payée pour nous faire les poches !

Le Livre noir de l’ Union européenne, édition 2011

est en vente chez votre marchand de journaux depuis le 1er juin.

Achetez dès aujourd’hui ce numéro qui fera de vous un contribuable averti. 

  • Le parlement européen, royaume du gaspillage et de la fraude
  • La vie dorée des députés européens
  • La ruineuse présidence française de l’Union européenne
  • Le paradis des bureaucrates
  • Les subventions délirantes de l’ UE
  • Europe agricole : la pompe à fric
  • Des milliards gaspillés dans l’ aide au développement
  • 10 propositions de réformes de Contribuables Associés pour l’ Europe

Le tout illustré par des dessins et caricatures de Trez, Miège et Innocent.

Un numéro réalisé en partenariat avec l’ Observatoire des subventions :

Un petit exemple parmi des centaines :

L’Union européenne a versé près de 200 millions d’euros de subventions aux associations françaises en 2007.

645 subventions ont été allouées pour un total de 193 495 747, 37 euros, uniquement pour les associations françaises. Une coquette somme et seulement pour la France! La Commission européenne fait preuve en la matière de transparence. Mais on peut douter qu’elle soit en mesure de contrôler la bonne utilisation des fonds attribués aux associations des 27 membres de l’Union européenne (et autres). Au grand dam des contribuables français et européens…

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 15:16

Au Secours ! ! Je n'entends toujours pas de mesures d'URGENCE prises pour les dépenses publiques.

Pas des mesurettes comme on nous distille depuis 3 ans, non des vraies mesures fortes ou l'état nous montrera sa capacité à dépenser moins, en réduisant les traitements de tous les hauts fonctionnairespar exemple de 10 %, en réduisant le nombres des ministères et les effectifs dans chacun d'eux, tous en réduisant les budgets de 10 à 25 % selon les postes et les priorités. 

Quand on voit ce qu'a couté en 2008 la Présidence Franaçsie de l'Europe pendant 6 mois ! ! On se dit vraiment que 'on est administré par des inconscients !

Quand pourra t-on punir à son juste niveau tous les abus de biens publics ? et quand pourra t-on respecter la démocratie dans notre pays pour les dépenses les plus importantes ?

Quand je vois que les Sénateurs viennent de s'auto attribuer 3500 € (de prime de rattrapage -- ) car il est vrai que ces "pauvres gens" étaient dans l'indigence - - -

De qui se moque t-on ? Et jusqu'à quand devront nous subir ces politiques diverses mais tellement similaires, qui ont ruiné la France depuis 30 ans ?

 

Une dette de plus de 1 660 milliards qui s'alourdit à chaque instant !

Plus de 30 ans de budgets en déficit.
L'argent public continue à couler à flots...

A suivre en temps réel sur  http://www.contribuables.org/

Moins de dépenses publiques, c'est moins de dette pour les générations futures.

Il faut que nous soyons forts et nombreux pour lutter efficacement contre ces politiques qui nous mènent droit dans le mur. Rejoignez l'association déjà forte de plus de 150000 adhérents mais pas suffisamment pour influer sur les décisions d'avenir qui sauveront notre pays en évitant d'imiter la Grèce, le Protugal, l'Espagne, l'Irlande, et les Etats Unis avec leur 15000 milliards de dollars de dettes ! - - - 

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 14:25

Quelle créativité ! Les cabinets de conseils en communication on dû se gaver  d'honoraires - - - - 

Mais quel bilan ? Quel coûts pour les contribuables ?

Problèmes de sécurité, augmentation des prix, vols et dégradations multiples: un anniversaire sur fond de critiques.

C'est dans l'euphorie que Vélib' a fêté ses 100 millions de trajets. Venue décrocher son vélo début juin, avenue de Verdun à Paris, une femme s'est vu remettre une carte de transport géante par une dizaine de Japonais déguisés façon manga, dans un décor de jeu télévisé. Malgré l'enthousiasme des uns, le bilan est mitigé à la veille du quatrième anniversaire du vélo en libre-service. Soucis de régulation et de sécurité, vols et dégradations multiples… Les zones d'ombre sont nombreuses.

 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Pour couronner le tout, les tarifs ont augmenté: depuis fin avril 2011, les usagers occasionnels déboursent 8 euros pour une semaine, contre 5 auparavant et 1,70 euro au lieu de 1 euro pour profiter du service à la journée. Une augmentation de près de 70% dont le but avoué est «d'inciter les usagers à s'abonner», puisque l'offre s'est étoffée, avec des tarifs préférentiels pour les jeunes et les chômeurs et une location étendue à 45 minutes. Objectif: enrayer la baisse de fréquentation qui a succédé à l'engouement.

Lire la suite sur http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2011/06/29/01016-20110629ARTFIG00735-velib-quatre-ans-apres-un-bilan-mitige.php

 

Sur Paris ça coûtera la modique somme de 2 000 à 3000 Euros par vélo, avance l’auteur de Delanopolis. Une facture qui ne manquera pas de s’allonger au fil des ans, puisque la mairie s’est engagée auprès de l’entreprise Decaux, comme pour les vélos des stations intra-muros, à payer jusqu’à 400 euros pour chaque vélo volé ou endommagé…

 

Lire aussi : http://www.contrepoints.org/2011/08/02/37846-velib  ou l'on découvre qu'à AIX en PROVENCE l'addition était de 650000 € pour 143 abonnés ! ! - - - - depuis il sont arrêté "le massacre" ! - - -

 

http://www.slate.fr/story/26287/velib-couts-paris-explosent-ville

 


Repost 0
Published by Satelmarc - dans Social
commenter cet article