Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Liberty blog
  • Liberty blog
  • : Un blog pour la liberté des idées en France avec une vision acerbe mais réaliste de notre pays. 2017 approche et à présent il va falloir penser voter pour celui ou celle qui saura redresser notre économie, réduire le chômage et la dette publique. Fini les promesses non tenues, fini les idéologies aveugles, il nous faudra un Président pragmatique, ferme et honnête ---- LINCOLN disait : "Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l’épargne" - Vous ne pouvez pas donner la force au « faible » en affaiblissant le « fort »- Vous ne pouvez pas aider l’employé en anéantissant l’employeur.- Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes.- Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche.
  • Contact

Recherche

1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 10:52

L'avenir de notre pays, sa compétitivité Européenne et internationale, sa baisse du chômage, et le moral des Français passent par DES ECONOMIES BUDGETAIRES  DE L'ETAT ! ! et non par la suppression de taxes aussitôt remplacées par d'autres souvent plus complexes à mettre en oeuvre et surtout plus complexes à comprendre, tant la lecture du CGI (code général des impôts) est illisible pour le Français moyen que je suis.

Quand aurons nous avoir des gens qui "voient clair" à notre gouvernement ? et qui arrêteront d'affaiblir économiquement, je dirais même d'asphyxier notre pays par des politiques fiscales excessives, et par une instabilité fiscale permanente ?

Prenons encore l'exemple de la Grande Bretagne qui baisse le taux d'IS pour éviter ce qui se passe chez nous : Le taux de 33 % est systématiquement abaissé (à environ 8 %) par toutes les plus grosses industries de notre pays par le biais des filiales offshore ! !

Voilà encore une parfaite démonstration qu'à vouloir trop "pomper" on récolte en fait nettement moins que si le taux était raisonnable. (comme en Irlande par exemple, ou le taux d'IS est de 12 % et les recettes de cet impôt nettement supérieures en % du PIB par rapport à notre pays)

Et combien d’exemples pourraient-on trouver encore ? En France, le sport préféré est le Foot et tout de suite en seconde position arrive « l’optimisation fiscale ». A chacun son abattement, sa loi fiscale d’incitation, son stratagème pour passer plus de frais généraux et sortir toujours moins de bénéfices ou revenus imposables.

Pourra t-on rêver un jour d’une fiscalité, simple, lisible et raisonnable,  que personne n’aurait envie de la contourner ou même de la frauder ? ? - - - 

Allez courage ! Il faudra bien que ça change un jour - - -

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Economie
commenter cet article
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 09:41

Excellent article dans Contrepoints.org par John Hospers

Traduit de l’américain par Kevin Brookes

Supposons que nous commencions également, disons avec 1000$.

Combien de temps cette égalité pourrait-elle durer ?

Certaines personnes dépenseraient l’intégralité du millier de dollars le jour même, et seraient ruinés avant la tombée de la nuit. D’autres le dépenseraient en une semaine, d’autres en un mois. D’autres encore placeraient leur argent dans une banque, pour collecter des intérêts ; ou dans des actions ou obligations ; ou à titre d’acompte pour s’associer à un magasin ou à une ferme.

Les plus aventureux d’entre eux mettraient les 1000$ dans de nouvelles entreprises et même emprunteraient à d’autres en échange d’intérêts. Avec cela, ils pourraient acheter une usine, du matériel, et mettre d’autres gens au travail. Ces travailleurs seraient ainsi capables de garder leurs 1000 $ d’origine et dépenser seulement ce qu’ils ont pu gagner à l’usine.

Mais ils n’auraient pas pu le faire si les personnes entreprenantes n’avaient pas créé ces entreprises qui leur donnent du travail.

Ainsi, avant la fin de l’année, disons, certains n’auraient plus rien, d’autres auraient une partie de leurs 1000$ et d’autres auraient multiplié leur montant d’origine plusieurs fois. Ils finiraient donc avec des revenus inégaux.

Supposons maintenant que le gouvernement intervienne, pour rendre tout cela égal à nouveau. Ceux qui n’avaient plus rien obtiendraient 1000$. Ceux à qui il restait 100$ obtiendraient 900$. Et ceux qui avaient plus de 1000$ seraient amener à donner leur surplus pour subvenir à ceux qui avaient tout dépensé.

Qu’arriverait-il, maintenant ?

Ceux qui avaient dépensé toute la somme la dépenseraient une fois de plus, croyant que le gouvernement les rembourserait. Ceux qui précédemment avait dépensé une partie mais non l’intégralité dépenseraient désormais tout, sachant que plus ils dépenseraient plus ils toucheraient l’argent du gouvernement. Et qu’en est-il de ceux qui avaient multiplié leur somme de départ ? Ils seraient extrêmement prudents afin de ne pas recommencer, sachant qu’ils seraient spoliés à la fin d’une autre année. Donc, probablement le dépenseraient-ils eux aussi.

Mais si tout le monde faisait cela, d’où proviendraient les surplus destinés à être distribués l’année suivante ?

La morale de ce petit conte est très simple : si tout le monde recevait les mêmes revenus, et ce quelque soit les choix de chacun, il n’y aurait bientôt plus rien à distribuer.

"L’égalitarisme inhibe les incitations à produire et réduit tout le monde à l’égalité dans la misère".

Lire la suite sur http://www.contrepoints.org/2011/03/31/19390-%C2%AB-de-l%E2%80%99egalite-%C2%BB-par-john-hospers

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Social
commenter cet article
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 16:27

Les promesses que les Français attendent du futur Président :

Il est fini le temps des mensonges et des promesses non tenues ! Tout ce qui a détourné les Français de la politique depuis 30 ans, tout ce qui a produit les 55 % d’abstentions aux dernières élections.

En accord avec l’association « Contribuables Associés » (env 150000 adhérents) , sur la plupart des points, nous les Libéraux Réformateurs Démocrates nous demandons des engagements clairs et précis pour pouvoir déterminer notre vote en 2012.

1/ Promouvoir la démocratie directe, comme en Suisse, en Italie en Allemagne et aux Etats Unis. (moins de 1 % de la population doit pouvoir déclencher un référendum au lieu des 10 % requis en notre pays, ce qui bloque tout).

2/ Supprimer le financement public des syndicats qui ne devraient fonctionner que sur les cotisations des adhérents. 

3/ Modifier la constitution pour instituer l’interdiction de voter tout budget déficitaire. (Niveau Local, Régional,  National)

4/ Réduire le nombre des élus, leurs privilèges et leurs avantages divers. (618384 élus en France !  On croit rêver ! 4,5 fois plus qu’aux US, et est ce que nos administrations fonctionnent 4,5 fois mieux ? ? Je ne pense pas)

5/ Baisser le nombre des fonctionnaires pour l’amener au niveau moyen des autres pays Européens. (au moins 1/3 en trop soit environ 2 millions ! !)

6/ Supprimer les subventions aux associations et aux entreprises. ( Au lieu de redistribuer des subventions sans arrêt, plutôt baisser les impôts sur les sociétés, les taxes et les charges sociales, ce sera a la fois plus simple et nettement plus efficace pour lutter contre le chômage et générer de nouvelles créations)

7/ Mettre les fonctionnaires à égalités sur tous les concitoyens pour les retraites, abolir leurs privilèges (pour certains)

8/ Prendre en compte les votes blancs (qui en démocratie, permettent à des concitoyens d'exprimer clairement quelque chose)

9/ Remettre toutes les élections (sauf la présidentielle) à la proportionnelle. (là encore pour avoir une réelle gouvernance démocratique, de fait qui sera appuyée par les référendums d'initiatives populaires dans nos villes et nos régions, les départements devant être supprimés)

10/ Baisser la fiscalité des entreprises en baissant l’IS à 20 % sous réserve que ces entreprises distribuent au minimum 10 % des bénéfices aux salariés et 40 % en investissements pour le développement et la modernisation de l’outil de travail. Les 50 % restant allant aux dividendes.

11/ Réformer le permis de conduire avec un complément pendant la période probatoire, d'un réel apprentissage de la conduite "tout temps" et avec en plus une obligation : A partir de 60 ans, obliger les conducteurs à passer 1 heure chaque année dans une auto école, afin de valider leur aptitude à conduire.

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 18:50

Excellent article du CERF

"Le Cerf s’inquiète de la montée des discours populistes qui se nourrissent d’un sentiment croissant de précarité, d’incertitude et d’injustice chez nombre de patrons et de salariés qui se détournent des partis politiques traditionnels". - - -

- - - " Le peuple souffre de ne pas être entendu par ceux qui agissent en son nom. Et les partis républicains seraient ainsi désavoués par un électorat qui reproche globalement à la classe politique de ne jamais prendre les mesures qui permettraient à la France d’aller bien et aux Français d’espérer. Les signaux adressés à leurs dirigeants par les électeurs au cours des 30 dernières années pour y remédier n’y a rien changé. Il est donc naturel qu’ils cherchent (et trouvent ?) une autre voie" - - -

- - --  "Moins de 8% des entreprises et des salariés adhèrent à des syndicats qui continuent de voire baisser le nombre de leurs effectifs, alors que leurs ressources financières continuent d’augmenter : dès lors, les organisations dites représentatives n’ont plus besoin d’adhérents, ni d’écouter leurs mandants pour parler au nom de tous !" - - - - - "La montée des extrêmes est inversement proportionnelle à la défaillance de représentativité et d’efficacité des corps intermédiaires. Et est en passe de modifier le paysage politique, mais pour quelles promesses ?" - - -

Lire la suite sur :

http://www.lescreateurs.org/2011/03/19/montee-du-front-national-le-patronat-et-les-syndicats-responsables/

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 14:32

La divergence Sarkozy-Fillon, deux stratégies opposées face au FN

- resultats nationaux en donnees corrigeesVoilà encore un bel exemple du non respect des concitoyens.  Nous sommes assez "grands" pour faire notre choix nous  mêmes, quelques soient les duels engagés. Et peut être que de nombreux Français de droite, préfèreront faire barrage au PS qui depuis trop longtemps alourdit les charges fiscales locales, toujours sous prétexte social, il s'entend; et cet objectif mérite d’être tout de même respecté car certains semblent l’oublier, nous sommes encore en démocratie (à la Française, il est vrai).

Je suis consterné de voir que des électeurs de droite seraient prêts à laisser gagner les candidats du PS ? ! ! Mr JF COPE et tous ces gens là ont oublié que ce sont eux qui ont créé cette situation, que dans les électeurs du FN d'aujourd'hui, ce ne sont plus les caricatures des "extrêmes droites" d'il y a 20 ans.

La grande majorité des électeurs du FN actuel sont des Français moyens, qui viennent de tous les partis de droite (et parfois de gauche)  et qui ont été déçus au vu des résultats des politiques menées depuis 1981, par la gauche dans un premier temps, mais aussi par la droite, et d'autant plus depuis 2007 ou nombreux étaient ceux qui avaient mis leur espoirs en Sarkozy.

Alors Messieurs, Mesdames de l'UMP, au lieu de "cracher" sur certains concitoyens, pensez plutôt à ce que vous n'avez pas fait ou mal fait depuis 2007 pour que les électeurs aient autant l'envie de vous sanctionner aujourd"hui.

Voir cet article dans la Tribune sur les résultats du FN si ce parti avait eu des candidats dans tous les cantons (2026).

"L'information importante de ce scrutin, c'est la très nette remontée du FN dans certaines régions de France. Il dépasse la barre des 20% dans plus de vingt départements, renouant avec des scores qu'il n'avait plus connus depuis le milieu des années 1980 dans certaines régions. Sa percée est surtout notable dans l'est, le centre et le nord du pays, ainsi que dans certains départements d'Ile-de-France, comme le Val d'Oise ou le Val-de-Marne.

A Metz, la candidate du Front national Françoise Grolet (26,4%) arrive même en tête devant le maire socialiste de la ville Dominique Gros (26,1%). A Marseille, le FN retrouve ses scores historiques du milieu des années 1980 en réalisant plus de 30% des voix. Et il sera présent au second tour dans la totalité des 11 cantons." Lire la suite sur http://www.latribune.fr/actualites/politique/20110321trib000609570/cantonales-le-vrai-score-du-front-national.html#xtor=EPR-2-[Lactu+du+jour]-20110322

Comme disaient certains au journal TV, de toutes façons, après l'élection, quels qu'ils soient, c'est pour faire à leur bon vouloir sans tenir compte ni des votes ni de leurs citoyens, c'est eux mêmes qui ont créé cette situation où à présent, les Français dégouttés, mettent leurs derniers espoirs dans un vote protestataire vers le FN, en espérant que les promesses de MLP pourraient être plus sincères que tous les mensonges entendus depuis plus de 30 ans. On ne nous dit pas tout !  ! - - - - Affaire à suivre - - - - 

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 11:14

Depuis des années je le répète : Tant que les votes blancs ne seront pas comptabilisés, des milliers de gens trop écoeurés par notre "démocratie de façade", ne pouvant pas exprimer leur avis clairement par un vote blanc, préfèreront ne pas aller voter. ( quand on voit 65 % d’abstentions dans certains cantons que faut – il de plus pour tirer les constats ?)

La France qui veut toujours donner des leçons de démocratie aux autres ferait bien de se pencher sur son sort.

La maladie est là :

- par le taux d'abstention où l'on s'aperçoit que seuls 45 % des Français se déplacent aux urnes. Les autres ont jeté l'éponge - - - à quoi bon - - - on ne peut pas s’exprimer, et de toutes façons une fois élus, (parfois par 1/3 des électeurs seulement) ils font n’importe quoi - - -

- par le refus de prendre en compte et de respecter le choix de 15,2 % des électeurs (FN), dont une bonne partie vient de l'UMP et des autres DVD, qui par leur vote expriment quelque chose : leur déception de la politique menée depuis 2007.

Pour la suite on voit venir le pire ! Les dirigeants de droite préfèreront demander à leurs électeurs de voter pour les candidats PS plutôt que de voter a droite ! En 2012 on voit déjà le scénario se construire à l'avance. C’est avec ces choses là que l’on développe l’extrémisme.

On aura élu un Président socialiste à 80 % dont la moitié des électeurs seront de droite ? Alors OUI la démocratie Française est bien malade ! Et surtout qu’on arrête de donner des leçons aux autres pays, car en plus, maintenant, on passe pour des « rigolots » - - -

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 11:42
Etude réalisée par Julien Lamon (sous la direction de Nicolas Lecaussin)
Les Mythes des emplois verts
Illustration

L'Etude de l'IREF démystifie le monde des emplois verts et démontre que leur coût très élevé contribue à la déstruction des emplois dans le privé. Voici les principales conclusions de l'étude :
• Le Grenelle de l’environnement c’est 200 Mds d’euros sur 10 ans

• L’emploi vert : une définition floue dictée par les subventions publiques

• 1 emploi vert coûte 400 000 euros par an contre 55 000 euros dans le privé (en moyenne)

• Le Grenelle de l’environnement détruit environ 700 000 emplois marchands

• Les emplois verts réellement créés ne subsistent que grâce à l’argent public

• Partout en Europe, les emplois verts détruisent des emplois dans le privé

• Cesser la création d’emplois verts artificiels et encourager l’innovation privée

 

Lire l'étude complère sur http://www.irefeurope.org/sites/default/files/Mythes%20emplois%20verts_0.pdf

Repost 0
Published by Satelmarc
commenter cet article
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 17:52

Excellent article sur Altantico :

La France peut-elle faire faillite ?

Alors qu'un projet de loi pour maitriser la dette publique est à l'ordre du jour du Conseil des ministres ce mercredi 16 mars, la question d'un défaut de paiement de l’État français n'est pas une hypothèse à écarter. Plusieurs exemples étrangers et historiques tendent à le montrer. Alors, scénario fantaisiste ou plausible ? - - -

 

- - - -   La France en faillite : une perspective envisageable ?

Jusqu’à quand ces investisseurs étrangers prendront-ils le risque de prêter de l’argent à l’État français ? Tout dépend de l’évaluation de la dette souveraine de la France par le tripole des agences de notation (Moody’s, Standard & Poor’s, Fitch). Tant que la dette française aura la note maximale (AAA), les investisseurs continueront à penser que l’État français pourra les rembourser. Si cette note est abaissée, comme ce fut le cas pour d’autres États européens en difficulté (Grèce, Irlande, Portugal, Espagne), la France devra emprunter à des taux plus élevés... Alors qu’elle disposera de moins de recettes fiscales du fait de l’atonie de la croissance économique, et que la majorité actuelle est impuissante à réduire les dépenses publiques, passées de 53 % à 56 % du PIB depuis l’accession au pouvoir de Nicolas Sarkozy. Si ce n’est pas un début de faillite, ça y ressemble furieusement.

 

Lire la suite sur http://www.atlantico.fr/decryptage/la-france-peut-elle-faire-faillite-26949.html


Repost 0
Published by Satelmarc - dans Economie
commenter cet article
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 10:53

En France, Bernard Arnault à la tête d'une fortune de 41 milliards de dollars (1er en Europe) , prend la quatrième place au classement des milliardaires dans le monde devance notamment Liliane Bettencourt (23,5 milliards de dollars, 15e rang mondial), François Pinault (11,5 milliards, 67e rang mondial), Serge Dassault (9,3 milliards, 96e rang mondial).

Je leur dit Bravo, il faut le faire ! Mais habitent - ils encore en France ? Si oui alors là je dirais "chapeau" car près de 400 000 moins riches ont préférer partir sous des cieux fiscalement plus cléments.

Quel dommage, car si tous ces gens là étaient restés en notre pays, les finances publiques seraient peut être plus équilibrées ? Quoique - - - nos élus ont toujours sus dépenser plus qu'ils n'encaissaient, alors ? ? - - - pas certain.

Affaire a suivre - - -



Repost 0
Published by Satelmarc - dans Social
commenter cet article
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 11:44

Déjà 13,4 milliards à fin Janvier - Voilà la continuité de la progression vers la faillite annoncée de notre pays.
J’attends de voir la probable dégradation des notations internationales.

Lire la suite sur  http://www.contrepoints.org/2011/03/09/16291-deficit-budgetaire-e134-milliards-a-la-fin-janvier

Repost 0
Published by Satelmarc
commenter cet article