Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Liberty blog
  • Liberty blog
  • : Un blog pour la liberté des idées en France avec une vision acerbe mais réaliste de notre pays. 2017 approche et à présent il va falloir penser voter pour celui ou celle qui saura redresser notre économie, réduire le chômage et la dette publique. Fini les promesses non tenues, fini les idéologies aveugles, il nous faudra un Président pragmatique, ferme et honnête ---- LINCOLN disait : "Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l’épargne" - Vous ne pouvez pas donner la force au « faible » en affaiblissant le « fort »- Vous ne pouvez pas aider l’employé en anéantissant l’employeur.- Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes.- Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche.
  • Contact

Recherche

5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 14:34

Enfin ! Alors que la quasi totalité des pays avait déjà supprimé cet ISF, impôt le plus improductif jamais conçu, la France y vient péniblement, avec 4 années de retard.

Il faut rappeler que près de 400 000 Français aisés ou riches vivent à l'étranger, Jean RENO en fera un de plus.

Si ces gens là étaient restés dans notre pays, grâce à une fiscalité raisonnable, imaginez les recettes fiscales supplémentaires ! J'aimerai bien voir le chiffrage de ces recettes perdues.  Combien de millions de foyers fiscaux "moyens" faut il pour rattraper ce manque à gagner des 400 000 qui sont partis ?

Le problème est de trouver les économies de budget nécessaires. Et non de recréer aussitôt une autre taxe remplaçante.

Quand tous les Français auront compris ça grâce à tous les médias qui l'auront clairement expliqué, alors je pense que le France sera sur la bonne voie du rétablissement économique - - -

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Social
commenter cet article
5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 14:32

Quoi d'étonnant à celà ?
Quand on compte environ 50 % d'opposants dès le départ, et que l'on ajoute ensuite presque 2 partisans sur 3 qui ont été déçus de la politique menée depuis 2007, on comprend mieux les 22 % restants.
Mécontents car certaines réformes ont été beaucoup trop longues à sortir, parce que la réduction des dépenses publiques n'est toujours pas au niveau qu'elle devrait avoir, parce que certains de l'UMP n'ont toujours pas compris que ce n'est pas en supprimant des taxes qui sont aussitôt remplacées par d'autres que la France sauvera son économie et ses emplois, et fera revenir "les vilains riches" qui sont partis pour les raisons évidentes que l'on connait. (un riche taxé à 25 % rapporte beaucoup plus que ceux à + de 50 % qui ne sont plus là).

Et ce n’est pas en allant rechercher les vieux « briscards » de Juppé et Longuet avec leurs "casseroles au derrière" que l’on fera avancer mieux la France et son besoin de réformes.

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Economie
commenter cet article
5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 14:15

Si peu de Français sont conscients des écarts qui au fil des années ont appauvris notre pays.

Lisez cet article qui est une petite partie de tous les critères qui grèvent notre économie, résultat de 30 années de "syndicalisme" inconscient.

http://www.ifrap.org/Cout-du-travail-une-comparaison-France-Allemagne,11988.html

Résultat : Dans les services, à salaire égal un coût total 25 % supérieur !  Merci qui ? - - -

 

cout-travail-horaire-services-France-Allemagne.png

Repost 0
Published by Satelmarc
commenter cet article
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 10:40

Comment peut-on se réjouir de ces arrivages "pas vraiment frais" ? - - -
Là je dois dire que si nous n'avons pas toucher le fond, nous y sommes presque - - -

Il n'y avait donc pas d'autres gens plus compétents et un peu plus "propres" que deux anciens de la politique Chiraquienne, passés devant les tribunaux et jugés coupables, dont un ancien 1er Ministre qui à l'époque n'avait pas fait d'autres exploits que de dépenser "à tout va" et de créer une nouvelle taxe tous les mois, en nous expliquant à chaque fois qu'il baissait les impôts - - -
Jamais en votant en 2007 je n'aurais pu imaginer ça ! Et certains appelle ça "la machine a gagner 2012" ? ? ?  A présent, il est certain que Marine a de beaux jours devant elle - - -

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 18:22

On se demande jusqu'où on pourra aller dans l'abus légal de biens sociaux ? - - -
Et on appelle ça la démocratie en France ? Quand les oligarques de gauche se font édifier un Restaurant gastronomique réservé pour eux et à des hauts fonctionnaires autorisés - - - Moi ça me rappelle plutôt d'autres régimes dans d'autres pays !
Lire la suite sur http://networkedblogs.com/eAt6s
Coût de la dépense publique 1,5 M€ par an ! pour 20000 repas soit un prix de revient de 75 € par repas alors que ces gens là ne paient que 13,41 € leur petit "menu ouvrier". Ce qui fait que nous leur offrons 61,60 € de notre poche à chaque repas consommé - - -

Voilà bien là un comportement social et solidaire !

Et pendant ce temps là on regarde avec horreur tomber les régimes dictatoriaux des pays du Maghreb.

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 09:36

--L-Revranche-1.Pt.jpgCandidat de l’alliance du PLD (Parti Libéral Démocrate),  d’Alternative Libérale et du Nouveau Centre, avec le soutien de tous les Centristes, sur le canton de St HERBLAIN Est,   Laurent REVRANCHE

nous présente sa ligne de conduite si les électeurs lui accordent leur confiance.

Dépenser moins, dépenser mieux, pour libérer les énergies.

Il faut recentrer la politique du conseil général sur le développement économique, et sur la qualité de l'éducation, tout en arrêtant la dérive fiscale de la majorité sortante :
Politique sociale: Le conseiller général sortant de saint Herblain-Est, se félicite de ce que le budget du Conseil Général soit consacré à 55% à l’action sociale, omettant de préciser que ce budget social en croissance rapide nécessitera de nouvelles hausses de la taxe foncière en 2011.
Après  27% en 2010 et 11 % en 2011 : STOP au matraquage fiscal ! Qui a le “monopole du cœur” avec l'argent des autres ? Pourquoi œuvrer pour les uns aux dépends des autres ? Je me consacrerai, pour ma part, à réduire le fardeau fiscal de tous les Herblinois.
Le conseiller général sortant juge la qualité de sa politique aux sommes qu’il y consacre, mais ne se préoccupe guère de l’efficacité de ces dépenses sociales. Celles ci se cumulent aux aides d’état et à celles des communes sans la moindre coordination, ce qui permet à certains de cumuler de nombreuses aides sans travailler. Mais nous serions bien en peine d’estimer l’importance de ces abus, le conseil général refusant de communiquer la moindre évaluation sur l’efficacité de ces dépenses.  Sur le terrain, de nombreux herblinois constatent nombre d’irrégularités manifestes, payées par les familles qui travaillent et les entreprises, au détriment du pouvoir d’achat et de l’emploi.
Mon objectif sera d’œuvrer pour réduire ces dépenses de 20%, soit 100 millions d’euros. Ces réductions, loin d’être gaspillées dans de nouvelles dépenses somptuaires, serviront à réduire l’endettement, dont les ratios se sont fortement dégradés depuis 2004, et la part d’impôts locaux du conseil général.
Une telle réduction des charges  permettra entre autres de soutenir l’investissement privé envers les PME afin de créer de nouveaux emplois, ce qui réduira les besoins de dépenses sociales. Nous devons engager un nouveau cycle économique vertueux.
Education : Le Conseil Général doit utiliser sa position financière dominante pour forcer l’état, enfin, à travailler avec les collectivités pour améliorer les résultats globaux de l’enseignement. Il faut plus d’autonomie pour les collèges, et conditionner les financements aux résultats scolaires.
Politique économique et aménagement : Le conseil général doit absolument revoir sa politique d’infrastructures de transports, en augmentant la capacité de notre réseau routier qui accuse le poids des ans, surtout lorsqu’on regarde les efforts faits par nos voisins vendéens. Notamment, la congestion subie par la métropole, et entre autres par les herblinois, du fait de l’insuffisance des franchissements actuels de la Loire,  doit être combattue. Ceci peut être fait sans recours au contribuable,  par appel à des concessions de service publics, sur le modèle financier qui a permis l’édification du viaduc de Millau.
Pour ce faire, le CG doit cesser de “faire semblant”, et se mobiliser pour un nouveau franchissement à l’Ouest de Cheviré, trait d'union entre l'est de la métropole, le sud Loire, et le futur aéroport de Notre Dame des Landes.
Enfin, le conseil général s’est érigé en maitre développeur de zones d’activités pour développer l’offre foncière aux entreprises de l’agglomération nantaise. Or, de ce point de vue, nous peinons à voir les résultats de son action. Les petites entreprises peinent à trouver à des prix abordables les terrains dont elles ont besoin pour leur développement. Il convient de mieux associer le secteur privé à cette politique, pour lui redonner de l’efficacité tout en en réduisant le coût supporté par les contribuables.

Laurent REVRANCHE
Repost 0
Published by Marco44
commenter cet article
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 14:46
Excellent article dans la Tribune :
12 % de notre PIB et 9O employés par 1000 habitants, contre 50 en Allemagne et 7 % de leur PIB - - -

Voir la suite dans : http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20110209trib000599988/trop-de-fonctionnaires-en-france-la-verite-par-les-chiffres.html


Repost 0
Published by Marco44
commenter cet article
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 15:43

A partir de cette année, nous allons entrer dans une série d’échéances électorales diverses avec très prochainement les cantonales.

Il devient URGENT de modifier la constitution, pour lutter contre l'abstention et donc renforcer la démocratie. Il est évident que le vote blanc est un excellent révélateur,  dans certains cas, de l'opinion publique.

Depuis les dernières Régionales, c'est un sujet dont on ne parle plus et pourtant, pour faire avancer la démocratie, ce serait tout de même bien, Non ?

En Mars 2010, nous avions vu un taux de plus de 53% d'abstentionnistes lors des Régionales, près de 54 % des électeurs Français montraient clairement qu'ils n'avaient plus confiance en aucun parti leader,  tout le monde s'en était ému, et depuis ? Rien - - - 

On verra prochainement aux cantonales, le "somptueux" taux de participation ! On se retrouvera encore administrés par des élus qui au mieux ne représenteront à peine le 1/4 des électeurs ! Et qui de toutes façons, quels qu'ils soient continueront à plomber les finances des départements et des régions, et à nous asphyxier sous les augmentations des impôts et taxes locales - - -

Personnellement, j'ai été tellement dupé depuis 2007 que je vais me remettre à voter blanc ou même ne plus voter du tout - - - -

Lire cet article de MARS 2010 http://www.facebook.com/l.php?u=http%3A%2F%2Fwww.rue89.com%2F2010%2F03%2F16%2Fet-si-la-solution-a-l-abstention-c-etait-la-reconnaissance-du-vote-blanc-142945&h=fe6b8

Repost 0
22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 11:03
Communiqué d'Aurélien VERON du PLD :
Dans sa frénésie d’innovation fiscale, le gouvernement envisage d’imposer les Français sur les plus-values à la revente de la résidence principale. Les propriétaires payent déjà les droits de mutation les plus élevés d’Europe. Avec l'ajout de cette nouvelle taxe, le racket fiscal sur le patrimoine des classes moyennes s'accroîtrait encore pour atteindre un niveau indigne d’une démocratie moderne. Dans un marché en hausse, les familles seront durement pénalisées lorsqu'elles devront acheter un nouveau logement en vendant l'ancien, par exemple pour des raisons d'évolution de carrière ou d'arrivée d'un nouvel enfant. Ce nouveau chamboulement en vue de la politique du logement illustre bien le caractère brouillon d'un gouvernement qui n'est guidé par aucune ligne de pensée structurée et cohérente. Après avoir multiplié les niches fiscales pour le logement locatif, après avoir encouragé fiscalement l’accession à la propriété privée par le PTZ, voilà que le législateur la sape.

Ce genre de taxe n'est que la conséquence logique et inéluctable du modèle social français. L'épargne investie en capital productif et le travail étant déjà surtaxés, le gouvernement traque jusqu'aux ressources les plus chères aux yeux des Français, celles qui sont le moins susceptibles de lui échapper : leur logement. En mettant les finances de la nation en péril, nos gouvernements successifs ont fait de la pierre un investissement refuge, une assurance pour beaucoup de ne pas finir leurs vieux jours démuni, avec une retraite dévaluée dans un HLM délabré. C’est pourquoi 56 % des Français sont aujourd’hui propriétaires de leur logement, et contribuent à valoriser ce patrimoine familial. Et comment faudra-t-il estimer leurs travaux d’embellissement et d’amélioration afin de les déduire de la « plus-value » sur leur lieu de vie ? La fin du logement refuge se doublerait d'une nouvelle monstruosité bureaucratique.

Très inspiré par sur l’idéologie de la lutte des classes, le député Jérôme Chartier propose l’application de la taxe à partir du seuil de 1,2 millions d’euros. Les recettes dérisoires qui en découleraient auraient une portée dramatique. Cette nouvelle mesure symbolique anti-riches viendrait alors renforcer les motifs d’exode des cadres, des entrepreneurs et des investisseurs de moins en moins bienvenus dans leur patrie.

Nous comprenons la nécessité et l’urgence de réduire les déficits après presque 40 ans d’errements. Mais ce n’est pas en spoliant les classes moyennes un peu plus qu’il leur rendra l’énergie et l’envie de contribuer à la dynamique à l’origine des recettes fiscales. C'est au contraire en diminuant la pression fiscale qu'un retour de la croissance, et par conséquent une hausse des recettes fiscales, peuvent être envisagées. Aujourd'hui, c’est aux dépenses publiques et aux trop nombreuses niches fiscales coûteuses et injustifiées que le gouvernement doit s’attaquer en priorité.
Repost 0
Published by Marco44
commenter cet article
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 16:50

L’Etat avait perdu 50,9 Md€ de recettes fiscales nettes33 en 2009, soit 19 % de leur produit de 2008, la perte étant de 28,3 Md€ pour le seul impôt société ! (extrait du rapport de la cour des comptes 2010)

Quand on sait que la totalité des grandes entreprises Françaises ont des filiales « offshore » pour abaisser le niveau de leur IS à moins de 10 % !

Voilà encore une belle démonstration de l’incompétence de ceux qui nous gouvernent depuis 30 ans.

Au lieu de chercher à « pomper » toujours plus on voit le résultat. Les sociétés qui ont des filiales étrangères, les contribuables les plus riches qui vivent à deux pas derrière la frontière, chez nos voisins, qui eux profitent des rentrées fiscales de nos concitoyens.

En 2007, j’avais pourtant eu l’espoir d’un réel changement de politique et d’une remise à plat de tous ces problèmes fiscaux qui ont appauvri douloureusement notre pays depuis 1981.

4 années plus tard, quel constat pouvons nous faire ? Constat de dupes ! Nos gouvernants sont toujours plus productifs lorsqu’il s’agit de créer de nouveaux impôts, taxes, contributions diverses, que lorsqu’il s’agit de faire des économies.

Quand les recettes avaient baissé de 19 %, qui à l’assemblée a mis en demeure les dirigeants de générer autant d’économies ? tant au plan National que local ?

2012 c’est demain, et j’espère que de nombreux Français vont se méfier et réfléchiront beaucoup plus avant d’aller voter.

 

et des  dates d’échéances aux actions programmées.

Depuis 2007, notre démocratie en a « pris un coup » quand on voit aujourd’hui le résultat des promesses non tenues et des réformes non abouties, qui emmènent  notre pays vers les abîmes économiques, dont on connaît les résultats chez les autres.

Pour 2012, il nous faudra exiger des futurs dirigeants certains points comme :

- Donner de réels pouvoirs de sanctions à la cour des comptes.

- Modifier la constitution pour y inclure l’interdiction de tout budget déficitaire. (National ou local)

- Remise à plat de la fiscalité pour que notre pays, redevienne un pays attractif pour les entreprises comme pour les concitoyens. ( IS à 15 %, Flat Tax à 15 % et charges sociales à 20%)

Ajoutez vos suggestions et nous ferons peut être avancer les choses pour sauver notre pays.

Repost 0
Published by Marco44
commenter cet article