Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Liberty blog
  • Liberty blog
  • : Un blog pour la liberté des idées en France avec une vision acerbe mais réaliste de notre pays. 2017 approche et à présent il va falloir penser voter pour celui ou celle qui saura redresser notre économie, réduire le chômage et la dette publique. Fini les promesses non tenues, fini les idéologies aveugles, il nous faudra un Président pragmatique, ferme et honnête ---- LINCOLN disait : "Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l’épargne" - Vous ne pouvez pas donner la force au « faible » en affaiblissant le « fort »- Vous ne pouvez pas aider l’employé en anéantissant l’employeur.- Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes.- Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche.
  • Contact

Recherche

23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 17:22
http://www.salairecomplet.com/
Le poids des charges sociales en France.
Classement des pays de l'OCDE
Et après on se demande pourquoi il y a tant de chômage !
et pourquoi toute l'industrie se délocalise ! ! - - -
Repost 0
Published by Marco - dans Social
commenter cet article
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 17:04
Bientôt 2000 milliards et toujours des budgets déficitaires !
(tout en bas de la page)

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/6/68/Dette_publique_France_1978-2010.png/412px-Dette_publique_France_1978-2010.png
  
32 années d'évolution de la

DETTE NATIONALE



 

Voici les principaux responsables
de l'évolution de la detteentre 1981
et 2005.

Selon les règles Européennes, la dette n'aurait jamais dû dépasser les 60% du PIB et chaque année le déficit à moins de 3% ---

La France ne respecte aucun de ces critères depuis bien longtemps !

Le déficit atteignait 4,8% du produit intérieur brut en 2012, contre 4,5% prévu par le gouvernement, selon l'Insee. La dette publique, elle aussi supérieure aux prévisions, franchissait un nouveau record, à 90,2% du PIB.
http://france-inflation.com/img/prelevements_obligatoires.gif Et cette situation perdure malgré un taux de prélèvements en constante
progression :Nous sommes à présent dans les 47 % !
À la fin du deuxième trimestre 2013, la dette publique, s’établissait à 1912,2 Md€, en augmentation de 41,9 Md€ par rapport au trimestre précédent.
Exprimée en pourcentage du PIB, elle se situe à 93,4 %, en hausse de 1,6 point par rapport au premier trimestre 2013. La dette publique nette croît plus modérément (+18,1 Md€).

Ici on découvre que Sarkozyhttp://www.pandoravox.com/wp-content/uploads/2012/07/Dette_publique_Evolution_dette_par_type_de_gouvernement.jpg
fut le champion de la dette.
Histoire de remettre les pendules
à l'heure et d'essayer de créer
une prise de conscience à
tous ceux qui souhaitent son
retour en 2017, en oubliant
que son quinquénat fut tout
de même bien minable.

 
http://www.lepoint.fr/images/embed/info-dette-sd.jpg
 
Et comme chacun sait, depuis Mai 2012 on est loin d'améliorer les choses ! On peux commencer à s'inquiéter du moment où nous passerons le cap des 2000 milliards ---

Repost 0
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 10:45
1 165 259 511 euros, soit près d’1,2 milliard d’euros sont passés, au cours de l’année 2008, de la poche des contribuables français dans la caisse d’associations diverses. C’est ce qui ressort du calcul réalisé à partir du « Jaune budgétaire » par cet organime :  http://observatoiredessubventions.com/

 

Ce document officiel, qui s’intitule précisément “Effort financier de l’État en faveur des associations”, recense les chiffres de toutes les subventions versées par chaque ministère aux associations, « à quel titre que ce soit ».  Une vraie jungle.

La palme revient au ministère de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi, qui a subventionné des associations à hauteur de 457,4 millions d’euros. Sans surprise, on trouve également sur le podium le ministère de la Santé, de la Jeunesse, des sports et de la vie associative, avec 152 millions d’euros, puis le Ministère de la Culture, avec 148,2 millions d’euros.

Les chiffres parlant d’eux-mêmes, voici par ministère et par ordre de grandeur, le montant des subventions versées en 2008.

  • *  Économie, industrie et emploi :  457 420 017 euros
  • * Santé, jeunesse, sports et vie associative : 152 274 215 euros
  • * Culture et communication : 148 247 100 euros
  • * Enseignement supérieur et recherche :  78 027 125 euros
  • * Affaires étrangères et européennes :  71 044 921 euros
  • * Budget, comptes publics et fonction publique :  71 021 248 euros
  • * Education nationale : 30 765 600 euros
  • * Agriculture et pêche : 30 501 440 euros
  • * Travail, relations sociales, famille et solidarité : 28 071 402 euros
  • * Écologie, énergie, développement durable et aménagement du territoire : 20 885 777 euros
  • * Services du Premier ministre : 19 257 868 euros
  • * Justice : 19 194 023 euros
  • * Logement et ville : 17 322 334 euros
  • * Immigration, intégration, identité nationale et développement solidaire : 10 677 634 euros
  • * Défense : 7 033 722 euros
  • * Intérieur, outre-mer et collectivités territoriales : 3 515 085 €
Article extrait de contribuables.org

Et pendant ce temps là notre dette Nationale continue d'exploser !!             A découvrir sur http://www.contribuables.org/

30 ans de dettes en France


Repost 0
Published by Marco - dans Economie
commenter cet article
19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 18:02
Depuis quelques temps, les statisticiens se sont émus de constater qu’un pourcentage de plus en plus élevé des gens travaillaient au SMIG ou dans une fourchette supérieure très proche du SMIG.

Je n’ai encore jamais entendu un journaliste ou un homme politique expliquer clairement aux Français que c’était principalement le niveau trop élevé des charges et des taxes sur les entreprises qui produisait cet effet de resserement.  En France, un employé qui reçoit 1000 € a réellement couté 1800 € à son entreprise ! En Grande Bretagne : 1200 €

Pourquoi croit – on que l’on a perdu une grande partie de notre industrie ? Seuls les produits de luxe en partie sont encore fabriqués dans notre pays, mais pour combien de temps encore ?

Imaginons si comme chez nos voisins de Grande Bretagne, le taux de charges sociales était de 20 % pour les entreprises ?  Les patrons hésiteraient moins à augmenter un collaborateur méritant ou à mieux rémunérer un jeune diplômé par exemple. Et on arriverait peut être à sauver nos agriculteurs et autres producteurs - - - -  Amusez vous à calculer votre salaire complet sur http://www.salairecomplet.com/ c’est très instructif - - -  

Repost 0
Published by Marco - dans Economie
commenter cet article
19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 17:43

Les Français ne veulent pas de la taxe carbone !

La taxe carbone sera-elle efficace pour diminuer la consommation d'énergie en France ?

C'est la question qu'avait posé l'institut de sondage TNS Sofres à un panel de nos concitoyens, au mois de Septembre.
Non, avaient répondus 73% d'entre eux. Y êtes-vous favorable ?, leur a encore demandé l'institut. 66% avaient encore répondus non !

On s'en doutait un peu, dira-t-on. Sans doute. Mais le principal intérêt de cette enquête est de montrer l'unanimité des Français en la matière.

Ainsi à la première question, les sympathisants vers ne sont que 32 % à trouver la taxe carbonne efficace - contre 22% pour les gens de gauche et 29% pour les électeurs proches de la droite.

De la même façon, les électeurs de gauche sont 67% à être opposés à la nouvelle taxe ; le taux est de 60 % chez les verts, 69 % chez les proches du Modem et 63 % à droite. En un mot comme en cent : personne ne veut de cette taxe, ce n'est pas un sujet "clivant", comme disent les sociologues. La taxe carbone n'est donc pas seulement "inutile climatiquement, injuste socialement et nuisible économiquement", comme l'a fort bien dit le scientifique Claude Allègre ; elle est, en outre, inefficace politiquement. CQFD.

La taxe carbone sera donc probablement créée au mépris de toute l'opposition de 75 % des Français qui en ont ras le bol d'être ponctionnés une fois de plus.

Nous avons déjà environ 35 Taxes "vertes" liées à l'environnement et à l'écologie ! !  Liste des Taxes vertes Liste des Taxes vertes

Nous étions déjà dans les 3 pays les plus fiscalisés au monde, je pense que d'ici peu de temps, nous serons en "pole position".

Mais ce qui est le plus triste et inquiétant c'est que nous sommes toujours aussi surendettés ! + de 1500 milliards ! ! ! + de 22000 € sur charque tête !  y compris les nouveaux nés !

Et malheureusement, les Français n'ont pas pris la mesure du désastre qui arrive.

D'ici 2012, Je pense que nous seront nombreux à sanctionner ce Quinquennat catastrophique pour lequel j'avais pourtant mis beaucoup d'espoirs. ça faisant 15 ans que je n'avais pas voté ! Mais encore une fois j'estime avoir été roulé et trahi dans mes espoirs d'une France réformée et pouvant redevenir forte.

A partir de 2012 je voterai "blanc" à nouveau, car décidément on ne peut faire confiance à aucun "politique".

Repost 0
19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 17:42

40000 adhérents ont déjà rendus leurs cartes ! Et les sondages confirment : 41 % - - 38 % - - - et bientôt moins encore. Après plus de 2 années d'exercice, on comprends pourquoi le Président Sarkozy est en descente rapide dans les sondages. Personnellement, en 2007, je n'ai pas voté pour voir cette politique continuer après CHIRAC. Je suis outré, dégouté ! Toujours plus de taxes et d'étatisme, sans entrevoir même de très loin un équilibre des comptes de notre pays.

Que ce soit au niveau National ou Local, Régional nous sommes administrés par des inconscients ! mais jusqu'à quand celà va t-il durer ? jusqu'où va t-on pouvoir aller dans  l'effondrement de notre système ?

Prenez en exemple la taxe carbone , (qui je le rappelle a été mise en place contre l’avis de près de 80 % des Français), combien de chômeurs va t-elle produire en plus dans les entreprise de transport routier ? On parle de 40 000 ! ! et chez les pêcheurs ? - -- et les agriculteurs ? - - - (qui eux ont déjà bien des soucis - - par trop de taxes et trop de charges)

Mais le pire de tout c'est que le budget de l'état ne sera pas à l'équilibre pour autant ni en 2010 ni en 2012 !

Et le budget des communes ? des régions ? Un fait révélateur : Tout le monde savait que les recettes allaient baisser cette année. Mais quelle commune ? quelle région a mis en place un plan d'économies de façon à équilibrer ? AUCUNS ! ! la seule chose qu'ils savent faire c'est augmenter la pression fiscale ! ! pour mieux continuer à gaspiller l'argent des Français.

Quand on découvre par exemple que le Conseil Général de Loire Atlantique a donné 60000 € à la CGT pour organiser un congrès prochainement ! ! on voit à quel point les élus méprisent leurs administrés.

Vivement les élections ! que l'on puisse les sanctionner ! et comme en Allemagne, espérons que nous fassions avancer sensiblement le "LIBERALISME"

Repost 0
19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 17:40

Depuis quelques années, le lobby des  non – fumeurs intégristes et intolérants, avait réussi a faire voter des lois tout à leur avantage. Mais de nos jours sur une terrasse de café, il y a maintenant une majorité de fumeurs ! C’est normal on les a poussé dehors par tous les temps ! Et bien les non fumeurs veulent aussi aller en terrasse en hiver - - - ! !  pour quoi faire ? on se le demande bien si ce n’est pour encore une fois pourchasser les fumeurs ! Là c’est trop ! Arrêtez les ! Ces gens là sont des intolérants indignes de notre démocratie ! et malhonnêtes par leur mauvaise foi ! Il y a des moments ou j’ai un peu honte d’être Français de nos jours - - -   (Je précise que je suis non fumeur moi aussi)

Repost 0
Published by Marco - dans Social
commenter cet article
19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 17:39

Sur la loi HADOPI : Pourquoi faire si compliqué ? quand on pouvait faire si simple ?

Dans notre pays il y a déjà 2 organismes ( ? on se demande pourquoi 2 d'ailleurs ?) la SACEM et la SPRE qui pour ce qui est de la SACEM collecte depuis plus de 50 ans je pense, de l'argent pour les auteurs, compositeurs, interprètes, auprès de tous les organismes, qui diffusent de la musique ou des images en public, même quand c'est un fond sonore très faible dans un magasin. (c'est pour ça que les Hard Discount n'ont jamais de musique par exemple - "à trop vouloir prendre - - -" Comme d'habitude - - - Entre nous, ce second organisme, la SPRE n'avait pas besoin d'être créé)

Et de nos jours, au 21 ème siècle, alors que tout passe par internet, il suffisait d'appliquer une petite contribution à tous les fournisseurs d'accès internet et de répartir ensuite tout simplement au prorata des statistiques connues sur les autres médias "grand public". Cette contribution SACEM, aurait été faible que personne ne l'aurait sentie passer et que l'on aurait pas engorgé un peu plus nos tribunaux et nos juges qui sont déjà débordés.

Repost 0
19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 17:33

La France avance ? - - - on se demande comment.

Voici les nouvelles taxes depuis 2007 qui sont la principale cause des délocalisations et de la montée du chômage.

La taxe carbone (pour bientôt)

La taxe sur les opérateurs téléphoniques
La taxe pour copie privée des disques durs externes et clés USB
La taxe sur les revenus publicitaires des chaînes de télévision privées
La taxe complémentaire de 1,1% sur les revenus du patrimoine
La hausse des cotisations retraite
La taxe sur les ventes de poisson, de crustacés et de mollusques
La taxe sur les voitures polluantes
La taxe sur les assurances et les mutuelles
La taxe sur l'intéressement, la participation et autres stock options
La taxe pour financer la prime à la cuve
La taxe sur les ordinateurs et tous autres appareils électriques
La hausse des franchises médicales

Contribution de régulation sur les activités de vente en gros de produits pharmaceutiques
La taxe sur les huiles et lubrifiants moteurs
La taxe sur les imprimés publicitaires
La taxe «pique-nique» et tous produits jetables
La taxe sur le charbon, les houilles et les lignites.

Je pense que n’importe quel gouvernement socialiste n’aurait pas fait pire. Seul un Besancenot Président, aurait pu battre ce magnifique « tableau de chasse »

"Trop d'impôts tue l'impôt" mais surtout ces milliards pris dans la poche des gens sont retirés de l'économie générale, ce qui ralentira considérablement la reprise de notre économie par rapport à d'autres pays.

Repost 0
19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 17:30
la Société Générale envisage le scénario du pire « Une décennie perdue » : c’est le scénario de sortie de crise qui menace la France et les pays développés en général, selon une étude interne de la Société Générale. En cause : les dettes publiques. « Le scénario du pire » envisagé pour les années à venir par les spécialistes de la Société Générale est celui qu’a connu le Japon dans les années 1990 : la dette publique ayant atteint un sommet, sa nécessaire réduction avait entraîné une paralysie de l’activité économique de tout le pays. Déflation, taux de chômage élevé, consommation atone… Et ce pendant plus ou moins une décennie. D’où le terme couramment utilisé de « décennie perdue ». C’est la sortie de crise que pourraient connaître à leur tour les pays développés, dont les niveaux d’endettement, public et privé, sont au plus haut à cause des plans de relance mis en oeuvre l’an dernier par les gouvernements. Aux Etats-Unis, la dette publique représentera 100 % du PIB dès l’an prochain. Ce sera le cas de la dette française en 2013, selon les prévisions. La situation du Japon étant la plus inquiétante, dont la dette devrait dépasser bientôt 200 % du PIB! La réduction des dépenses publiques s’impose Historiquement, les chercheurs rappellent que les Etats ont divers moyens de réduire leurs dettes : banqueroute, inflation, financer de nouvelles pistes de croissance, ou engager des réformes en augmentant les impôts. En l’occurrence, ils suggèrent la mise en oeuvre de nouvelles privatisations, la réduction des dépenses publiques, ainsi que la dévaluation des devises. Avantage aux pays émergents Sur la scène internationale, cette situation désavantage nettement les pays les plus développés face aux pays émergents : « pendant que les pays développés font leur possible pour réduire leur dette, les pays émergents sont plus préoccupés par la valeur du dollar, l’inflation importée par les prix des matières premières, et les troubles politiques internes », selon l’étude. Ainsi, la Chine deviendrait très prochainement la seconde économie mondiale, derrière les Etats-Unis et devant le Japon. Et le poids des pays émergents, qui représente aujourd’hui 24 % de l’économie mondiale, devrait passer à 50 % d’ici 2014. A relire sur www.lecri.fr
DETTE 2009 Insee
Repost 0
Published by Marco - dans Economie
commenter cet article