Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Liberty blog
  • Liberty blog
  • : Un blog pour la liberté des idées en France avec une vision acerbe mais réaliste de notre pays. 2017 approche et à présent il va falloir penser voter pour celui ou celle qui saura redresser notre économie, réduire le chômage et la dette publique. Fini les promesses non tenues, fini les idéologies aveugles, il nous faudra un Président pragmatique, ferme et honnête ---- LINCOLN disait : "Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l’épargne" - Vous ne pouvez pas donner la force au « faible » en affaiblissant le « fort »- Vous ne pouvez pas aider l’employé en anéantissant l’employeur.- Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes.- Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche.
  • Contact

Recherche

5 août 2009 3 05 /08 /août /2009 15:16

BUDGET 2010 : Le redressement économique de notre pays passe par une totale révolution sociale et fiscale, mais à l'horizon, toujours pas de prise de conscience du degré d'URGENCE ! toujours les mesurettes qui au mieux stabiliseront le déficit mais ne le réduiront pas.

De nombreux experts économistes, Professeurs d’universités et même Députés, le savent, le disent et l’écrivent !  Et pourtant, aucun gouvernement depuis 35 ans n’a fait le nécessaire.

Dans notre beau pays, on a toujours voulu faire plaisir au plus grand nombre, mais maintenant que nous arrivons dans le mur, il faudra bien un jour prochain prendre les bonnes initiatives.

Notre pays est englué par un système économique communautaire, basé depuis longtemps sur la redistribution.

C’est ce qui nous a amené aujourd’hui à être au bord de la faillite avec des déficits abyssaux, des syndicats qui bloquent sans arrêt le pays et les réformes qui seront de toutes façons obligatoires dans les années prochaines.

Prendre beaucoup pour redistribuer beaucoup ! !

La belle idée généreuse ! Sauf qu’entre temps tous ceux qui pouvaient donner le plus sont partis à l’étranger, ou ont mis en place des montages Offshore, ceux qui ne sont pas partis depuis quelques années, le font maintenant sous le couvert de la crise. (c’est tellement plus facile !)

Pensez que chaque société (ou industrie), internationale qui ferme ses portes actuellement en France, continuera son activité dans des pays « socialement » plus tranquilles et accueillants pour mieux prospérer.

A chaque fois que nos médias donnent la parole aux leaders syndicalistes pour exciter la foule contre les industriels, ils créent ainsi les chômeurs de demain (voir exemple MOLEX). Car on pourra tout dire, mais une société est une « machine » économique qui est faite pour prospérer ! C’est la base de tout. Trop de taxes, d’impôts, de charges sociales et de contraintes couteuses, nuisent à la prospérité. Alors : « tout le monde se barre !)

Solution simple pour faire remonter notre pays au rang économique qu’il mérite :

-           Maximum 35 % du PIB en impôts et taxes.

-           Maximum 20 % de charges sociales sur les salaires versés.

-           Maximum 25 % d’impôts pour les Stés

Je peux vous assurer que la remontée de notre pays serait très rapide dans le monde économique. Et pour ce faire, il faudra tailler dans la masse c’est certain :

-           Réduire d’au moins 1/3 ne nombre de fonctionnaires.

-           Diviser le nombre des parlementaires par deux ! Supprimer le Sénat

-           Diviser par deux le personnel et le budget de l’Elysée

-           Supprimer toutes subventions aux associations. Celles-ci doivent vivre sur les dons. Toutes celle qui sont inutiles ainsi disparaitront rapidement.

-       De même pour la presse écrite et toute activité dont on sait que son extinction est inéluctable.

-           Privatiser les assurances sociales. Pour les non salariés en France ça existe déjà et ça fonctionne très bien. Nos grandes compagnies d’assurances savent faire  - - -

-           Réduire et même supprimer certains ministères.

-           Limiter aussi la pression fiscale au niveau des communes et des régions. Réduction URGENTE de 35 %

-           Obliger les élus des communes et des régions à ne présenter que des budgets équilibrés.

-           Etc - - - 

 Il faut y croire ! Notre pays peut redevenir une grande puissance économique !

Quand je verrai des émissions à la TV pour expliquer tout ça clairement, alors je commencerai à y croire. Pour le moment je ne que vois la pente douce et l’obscurité grandissante - - - - -

Repost 0
Published by Marco - dans Social
commenter cet article
29 juillet 2009 3 29 /07 /juillet /2009 16:47
On en avait pas assez ! Déjà on travaillait jusqu'au 15 Juillet cette année, pour les dépenses publiques et l'année prochaine vous travaillerez jusqu'au 18 ou 20 Juillet pour l'état !! sous le prétexte "pieux" d'une nouvelle taxe carbone !
Notre fiscalité n'est elle pas déjà suffisamment meurtrière pour des tas d'entreprises (comme celles des transports, des marins pêcheurs, des agriculteurs, etc - - ) pour ne pas encore y ajouter une taxe de plus !!
C'est une honte au niveau Européen et Mondial.
De plus la Taxe Carbone est encore un nouvel impôt qui n''est pas constitutionnel car pour lever un nouvel impôt, le Parlement doit dire à quelle dépense il doit servir.
Or ce nouvel impôt n''est pas affecté à une nouvelle dépense sauf de punir les citoyens qui consommeraient trop de carbone. Cet impôt est donc bien anticonstitutionnel car le Parlement n''a pas le droit de lever un impôt pour sanctionner telle ou telle catégories de citoyens.
Jusqu’où ira t- on ? Ce que tous nos "champions de la taxation" oublient c'est qu'à chaque nouvelle taxe ce sont de nouveaux chômeurs à venir, car chaque nouvelle taxe, chaque nouvel impôt amplifie les délocalisations et accélère le départ des familles les plus aisées (les plus riches elles sont déjà parties depuis longtemps).
Et tout ceci produit une baisse des recettes fiscales, et gonfle l'endettement de notre pays qui bientôt sera considéré comme pays à risque par les pays qui avancent les fonds.
A ce moment là, de toute façon les Français seront dans la rue pour pleurer, mais avant ça luttons contre toute nouvelle taxe ou impôt. Faites le savoir ! Faites circuler l'info !
Repost 0
Published by Marco - dans Economie
commenter cet article
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 14:13
En 2009, ce n’est qu’à partir du 15 juillet que les Français cesseront de travailler pour le seul profit de la sphère publique et pourront enfin bénéficier des fruits de leur labeur.
Au total, l’État leur aura ponctionné 195 jours ! soit plus de 53 % de notre temps de travail consacré à l'état

Ce n’est pourtant pas une fatalité. On le vérifie en observant les exemples donnés par l’étranger : en matière de prélèvements obligatoires, l’État français est de loin le plus gourmand des pays développés.

Les contribuables pourront estimer avoir marqué un gros point lorsque le jour de libération fiscale tombera le 22 juin, ce qui correspond à la moyenne des pays de l’Union européenne, sans même parler du 30 mai, record établi, cette année, par nos amis espagnols !

Reprenez notre campagne si vous souhaitez, vous aussi, relayer le Jour de la Libération Fiscale et vous associer à cet événement.
Contribuables Associés ne soutient aucun parti politique et reste totalement indépendant.

SVP : Adhérez massivement à cette association, c'est le seul moyen que nous avons pour lutter contre cette situation qui nous amènera tout droit à la faillite dans quelques années.

http://www.contribuables.org/



Repost 0
Published by Marco - dans Social
commenter cet article
4 mai 2009 1 04 /05 /mai /2009 16:55

Si vous posez la question dans votre entourage,  actuellement tout le monde répondra : NON.

Et pourtant  - - - ? ?  Savez vous que depuis 2005 l'Europe verse à la Turquie

plusieurs dizaine de millions d'Euros par an ?

Savez vous qu'en 2010 Istanbul sera la Capitale Européenne de la Culture ? Comment est – ce possible ?

J'ai découvert ça sur un grand journal Espagnol (EL PAIS) , début Avril ! D'ailleurs les Espagnols, ne

se posent pas de questions, c'est comme si ils étaient déjà membres de l'UE - Voir le site officiel : http://www.istanbul2010.org/en/

Alors que pouvons nous penser de ça chez nous ? Pourquoi en France on entretien cette incertitude ? alors que nos voisins l'on déjà parfaitement intégrée ? - - -

A méditer - - - et a voir sur le site officiel http://www.istanbul2010.org/en/

Repost 0
28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 18:51
Objet : En réponse à une grève indécente, ouvrons à la concurrence des transports en commun

Jeudi 29 janvier, en pleine crise économique, une grève générale prendra à nouveau les Français en otages. Les syndicats défendront une fois de plus les intérêts corporatistes de professions à l’abri du chômage. Sud-Rail, la CGT et FO y ajouteront leurs revendications idéologiques, ouvertement anticapitalistes. Après plusieurs semaines de blocages ponctuels qui ont pesé sur la vie des usagers, cette journée signe l’échec définitif de la loi sur le service minimum. Celle-ci est régulièrement contournée, quand elle n’est pas purement et simplement violée au plus grand mépris des « usagers ». Le Parti Libéral Democrate demande une mesure pratique bien plus efficace qui devrait profiter aux millions de clients des transports en communs : leur ouverture à la concurrence.

La grève est un droit, à condition de respecter celui des autres de pouvoir se déplacer, emmener ses enfants à l’école et travailler. Surtout qu’en période de récession, notre qualité de vie menacée exige que nous redoublions d’efforts pour favoriser la reprise. Le piétinement de ces droits élémentaires par les syndicats mobilisés traduit leur mépris pour le peuple et leur irresponsabilité. Manifestement, la vision du service public de nos syndicats n’est pas compatible avec le respect que toute entreprise devrait afficher à l’égard de sa clientèle. Ce comportement voyou impose une évolution profonde du modèle de service public. Pour le Parti Libéral, tout service public doit d’abord être au service du public, pas des intérêts catégoriels d’une profession. Actuellement public et monopolistique, il doit s’ouvrir à la concurrence du secteur privé.
Une mise en concurrence des transports en commun favoriserait alors l’ouverture de nouvelles lignes de bus entre zones non desservies, sur des trajets express ou en renforcement de lignes actuellement mal assurées. Cet enrichissement de l’offre de lignes de bus améliorerait le service général et faciliterait nos déplacements pour un prix du ticket plus faible. C’est donc le meilleur moyen d’améliorer le service et de diversifier les lignes en fonction des besoins des clients. C’est aussi la garantie de disposer d’alternatives aux lignes bloquées pour éviter les prises d’otage répétées.
Repost 0
Published by Marco - dans Social
commenter cet article
28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 17:53
Les Français encore pris en otage par les syndicalistes inconscients et malhonnêtes,  et ne représentant qu'une petite minorité !

Demain, la grève sera menée par des syndicats à bout de souffle, avec moins de 5 % de syndiqués dans le privé et 15 % dans le public, mais dotés d'une forte capacité de nuisance attisée par la gauche qui aboie bien fort actuellement pour éviter de sombrer - -
Les syndicats ont une grande malhonnêteté intellectuelle – Ces faiseurs de délocalisation et de chômage, ne défendent plus les salariés mais des fonctionnaires privilégiés qui, non contents d'être assurés d'un emploi à vie, jouissent, de plus, d'avantages sociaux inconnus du secteur privé.

Moi je peux en parler objectivement car récemment mis au chômage à 55 ans, par la crise immobilière après 18 années dans ce secteur d’activité ! Ma société a fermé ses portes comme tant d’autres -
Ils vont encore empoisonner la vie des Français qui eux, essaient de préserver leur emploi et prient pour que leur entreprise résiste à la crise.
Les salariés en seront réduits à faire le gros dos en attendant que passent les habituels bataillons de manifestants, principalement issus de la Fonction publique pourtant peu menacés par les fermetures.
La crise est là et ce ne sont pas ces grèves a répétition qui permettront à notre pays de se redresser rapidement, la tête haute.
Non seulement cette grève aura un coût astronomique, mais en plus elle affaiblira encore plus des petites PME déjà au bord du précipice  – Et de plus, aucun  grand média n’expose réellement la vérité aux Français ! Ils se contentent d’inviter à la TV, à la radio les représentants de ces organisations maléfiques en les laissant parler sans aucune objection ! Sans expliquer aux Français que toutes ces gesticulations vont à l’opposé de leur intérêts dans une période comme celle que nous vivons.

C’est très triste – je l’ai déjà dit depuis longtemps mais à ce régime là, le jour ou la France sera au fond du trou, un dictateur prendra le pouvoir et nous verrons bien ce qu’il adviendra alors - - -    C’est quand même pas demain, mais peut être pas si loin.

Repost 0
Published by Marco - dans Social
commenter cet article
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 21:06


Quoi de neuf en ce début d’année ? Rien de bien réjouissant, la crise continue a faire de gros dégats dans les entreprises et toute l’économie en général, et que voit–ton ? nos syndicats (qui je le rappelle représentent moins de 10 % de la population active) continuent leur actions destructrices.

Après avoir essayer de raviver les lycéens dès la rentrée de Janvier pour tenter de faire descendre les gamins dans la rue, après avoir mis la ville d’Orléans sous les déchets et immondices depuis 2 semaines, voici maintenant une gare entièrement fermée ! ! parce que un conducteur de train a été agressé ! Alors ont ferme la gare, et on bloque totalement des centaines de milliers de personnes (clients de la SNCF) pour ce prétexte ? (un parmi tant d’autres – a la SNCF il y a toujours un bon motif pour faire une grève et prendre en otages des centaines de milliers de clients utilisateurs)

Quelle honte ! On appelle ça de la démocratie ? cette façon de pratiquer peut – elle exister dans un pays démocratique comme la France ? Ce sont toujours des minorités qui influent sur la politique générale !

Je n’ai pas voté en 2007 pour me faire diriger aujourd’hui par les syndicats minoritaires ! Ces faiseurs de chômage ! ceux qui ont accéléré toutes les délocalisations depuis 25 ans !

Je demande à nos dirigeants de faire appliquer les principes démocratiques et que jamais des minorités quelles qu’elles soient puissent imposer leur lois à notre pays. Si on continue à laisser la France à s’enfoncer comme ceci, démocratiquement et économiquement, quand on sera rendu au fond du trou, c’est un dictateur qui prendra le pouvoir. Alors de grâce, soyez fermes et justes ! défendez la majorité qui représente le peuple Français. Et avis aux socialistes : je pense qu'ils ont plus à perdre qu'à gagner, dans cette façons de procéder. Les gens ne sont pas tous "abrutis", on sait bien qui est derrière tout ça. Merci de votre attention.

 
Repost 0
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 20:59

Que malgré cette nouvelle année, qui débute dans une crise internationale encore jamais vue depuis plus de 50 ans, vous puissiez réaliser vos objectifs et vos souhaits les plus chers en bonne santé.

Repost 0
Published by Marco - dans Social
commenter cet article
5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 21:27

il est actuellement très choquant et indécent de voir actuellement, tous ces fonctionnaires ( si privilégiés déjà en ces temps de crise et d’incertitudes) faire des grèves pour ceci ou cela, alors que plus de la moitié des salariés du privé dans notre pays s’inquiète actuellement et principalement de la pérénité de son emploi, de la stabilité de son entreprise, de sa capacité à retrouver un emploi en cas de licenciement, etc - - -
De plus il faut entendre l’hypocrisie de certains Maires, expliquant, pourquoi ils ne peuvent appliquer le service minimum de garde dans les écoles primaires !
Alors que toutes les communes et métropoles sont surchargées d’effectifs d’agents (payés par les hausses élevées et incessantes des impôts locaux) à qui il suffirait d’affecter un autre poste pendant une journée, juste pour faire la surveillance de nos enfants quelques heures (ce qui ne demande pas non plus d’agrégations ou de diplômes de Psycho) afin de ne pas affaiblir encore plus l’économie de notre pays qui actuellement est déjà bien à la peine.
C’est une honte sociale ! Les syndicats continuent à affaiblir notre économie dans une période déjà très délicate à vivre.

C’est une honte sociale ! Les syndicats continuent à affaiblir notre économie dans une période déjà très délicate à vivre alors que leur représentativité ne cesse de décroitre : Gagnant des élections prudhommales, la CGT a fait 32% des 25 % de votants avec 75 % d'abstention !! soit environ 8 % des travailleurs ! qui bloquent régulièrement l'économie de tout un pays - - - c'est ça la liberté, l'égalité, fraternité à la Française du 21ème siècle.

Repost 0
Published by Marco - dans Social
commenter cet article
5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 21:21
La seule relance vraiment efficace aurait été de baisser l'ensemble des taxes et impôts divers de 15 à 20 % pour ramener la France à un taux moyen de fiscalité sur le PIB proche de 35% au lieu des 50 % !
Mais voilà pour faire ça il faut faire des économies et arrêter de distribuer de l'argent dans tous les sens à ceux qui crient le plus fort - - -
Imaginons ensembles si :
- la TVA était à 15 % au lieu de 19,6 ! (pour un couple de Français moyen gagnant 30000 € par an et consommant 20000 € gain 770 €/an )
- les taxes sur le carburant moins élevées de 20 % par exemple (gain estimé à 160/an pour 152 € par mois de carburant)
- les taxes sur le logement (fonçière et habitation) ramenées à du raisonnable
- etc - - -
Voilà du pouvoir d'achat tout trouvé et pour tout le monde !
Mais pour celà, notre "mammouth" étatique devrait faire de grosses économies et surtout arrêter de tout vouloir subventionner - - - ou aussi régenter (comme les TV et radios publiques)
Prenons l'exemple des bonus/malus automobiles créés il y a environ une année - La première chose serait de supprimer tous ces malus qui ont totalement bloqué le marché des voitures de catégories moyennes et supérieures qui étaient celles qui permettaient aux constructeurs de vivre !
Aujourd'hui, plutôt que de supprimer tout de suite ces taxes soit disant "écolos" mais surtout dissuasives et bien on préfère débloquer je ne sais combien de milliards pour aider les constructeurs !! Voilà de quoi la France se meure lentement depuis 30 ans - On a toujours privilégié les principes de redistribution au lieu de faire simple - Si on prélève moins on redistribue moins et donc déjà on peut avoir 5 fois moins d'employés dans les services d'impôts et autres organismes divers.
Repost 0