Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Liberty blog
  • Liberty blog
  • : Un blog pour la liberté des idées en France avec une vision acerbe mais réaliste de notre pays. 2017 approche et à présent il va falloir penser voter pour celui ou celle qui saura redresser notre économie, réduire le chômage et la dette publique. Fini les promesses non tenues, fini les idéologies aveugles, il nous faudra un Président pragmatique, ferme et honnête ---- LINCOLN disait : "Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l’épargne" - Vous ne pouvez pas donner la force au « faible » en affaiblissant le « fort »- Vous ne pouvez pas aider l’employé en anéantissant l’employeur.- Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes.- Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche.
  • Contact

Recherche

12 décembre 2013 4 12 /12 /décembre /2013 09:38

Casse-toi riche con, la couche moyenne absorbera les besoins ---

http://www.tronchesdecake.com/wp-content/uploads/2013/11/fuite-des-capitaux.jpg 

Extrait de http://www.tronchesdecake.com/


Quel est donc ce pays si fier, qui voit ses élites partir et les Roms en feuilleton arriver ?

C'est notre beau pays de France qui témoigne ainsi de son nouvel attrait.

Certes il est plus simple de traiter de tous les noms ces riches Français qui s'installent sous de meilleurs cieux fiscaux laissant aux classes moyennes le soin de payer la dette plein pot.

Il est tout aussi simple de traiter nos Politiques, de tous les noms car si dans le plus beau pays du monde ils ne savent pas retenir nos riches c'est qu'ils sont d'une incompétence si rare qu'il convient de la conserver dans le formol pour les générations de chercheurs à venir.

Les déprimés par cet exode qui s'amplifie regrettent que l'argent n'ait pas d'odeur ! Le fric sentirait le pet foireux, on se rendrait tout de suite compte des fuites de capitaux et le métier de banquier serait moins enviable.

Un exemple des Français riches partis vivre et dépenser leur argent en Suisse ou ailleurs, (et pas seulement depuis Mai 2012 !) dans des pays qui maintient des règles fiscales acceptables (avec estimation de leur fortune en euros, selon le mensuel suisse "Bilan").

Personnellement je déplore toujours l'appauvrissement de notre pays qui a été créé depuis 1981 par les gouvernements successifs, qui à force d'augmenter sans arrêt les dépenses, ont été obligés d'augmenter les prélèvements jusqu'à cette année où manisfestement, sans le voir venir, (car tous ces gens là sont dans un autre monde), nous avons atteint le point de rupture, le trop c'est trop dans l'esprit des Français, mais aussi dans la pratique puisque en cette fin 2013, 11.5 milliards d'impôts ne sont pas rentrés dans les caisses de notre état incompétent.

Je rêve souvent d'une France où tout ces gens là vivraient chez nous, consommeraient selon leurs niveaux (et quels niveaux !), combien ces gens là rapporteraient de milliards, dans le cadre d'une fiscalité raisonnable, combien ces gens là pourraient représenter d'emplois directs et indirects, combien ces gens là pourraient investir dans de nouvelles affaires et générer toujours plus d'emplois nouveaux ! - - -

Mais NON, rien de tout celà, nos politiques associés aux grands médias préfèrent continuer dans leur impasse économique, plutôt que d'expliquer la vérité aux citoyens !

Ce sont eux qui détruisent notre économie depuis 32 ans et une grande majorité des Français ne le savent pas encore, mais heureusement ça avance, par les grands mouvements sociaux récents, des "bonnets rouges", des pigeons, dindons, moutons, etc --- des millions de Français ont pris conscience que des choses ne tournent pas rond dans notre pays. Il était temps !

Nous pouvons encore croire à l'avenir - - -

  • Famille Wertheimer (Chanel) : de 3,2 à 4 milliards
  • Famille Castel (vins et spiritueux) : de 3,2 à 4 milliards
  • Famille Primat (Schlumberger) : de 1,6 à 2,5 milliards
  • Benjamin de Rothschild (Groupe Rothschild) : de 1,6 à 2,5 milliards
  • Famille Peugeot (PSA) : de 1,2 à 1,6 milliard
  • Famille Lescure (Seb, Tefal, Rowenta, Krups, Moulinex, Calor) : de 1,2 à 1,6 milliard
  • Famille Bich (Bic) : de 1,2 à 1,6 milliard
  • Famille Mimran (Compagnie sucrière sénégalaise) : de 1,2 à 1,6 milliard
  • Héritiers Louis-Dreyfus (Groupe Louis-Dreyfus, OM) : de 815 millions à 1,2 milliard
  • Claude Berda (fondateur d’AB Prod) : de 815 millions à 1,2 milliard
  • Paul-Georges Despature (Damart) : de 815 millions à 1,2 milliard
  • Famille Murray : de 815 millions à 1,2 milliard
  • Nicolas Puech (Hermès) : de 815 millions à 1,2 milliard
  • Familles Defforey et Fournier (Carrefour) : de 650 à 730 millions
  • Famille Zorbibe (Lancel) : de 400 à 490 millions
  • Roger Zannier (Z, Kenzo, Kookaï, Oxbow, Chipie) : de 400 à 490 millions
  • Famille Lejeune (Seita) : de 325 à 400 millions
  • Philippe Jabre (Jabre Capital Partners) : de 325 à 400 millions
  • Famille Harari : de 325 à 400 millions
  • Famille Taittinger (champagne) : de 325 à 400 millions
  • Alexandra Pereyre de Nonancourt (champagne Laurent-Perrier) : de 245 à 325 millions
  • Denis Dumont (Grand Frais) : de 245 à 325 millions
  • Michel Lacoste (Lacoste) : de 245 à 325 millions
  • Georges Cohen (Groupe Sogeti) : de 245 à 325 millions
  • Nicole Bru-Magniez (laboratoires UPSA) : de 165 à 245 millions
  • Michel Reybier (Cochonou, Aoste, Justin Bridou) : de 165 à 245 millions
  • Alain Duménil (Acanthe Développement) : de 165 à 245 millions
  • Serge Kampf (Capgemini) : de 165 à 245 millions
  • Bruno Moineville (Réseaux câblés de France) : de 165 à 245 millions
  • Antoine Zacharias (Vinci) : de 165 à 245 million
  • Hugues de Montfalcon de Flaxieu (Maxiris) : de 165 à 245 million
  • Christian Picart (Buffalo Grill) : de 165 à 245 millions
  • Jean Pigozzi (Simca) : de 165 à 245 millions
  • Michèle Bleustein-Blanchet (Publicis) : de 165 à 245 millions
  • Thierry Roussel (?) : de 165 à 245 millions
  • Daniel Hechter (Hechter) : de 80 à 165 millions
  • Philippe Hersant (groupe Hersant Média) : de 80 à 165 millions
  • Paul Dubrule (Accor) : de 80 à 165 millions
  • Jean Louis David (coiffure) : de 80 à 165 millions
  • Maurice et David Giraud (Pierre & Vacances) : de 80 à 165 millions
  • Eric Guerlain (Christian Dior) : de 80 à 165 millions
  • Famille Ducros (Ducros) : de 80 à 165 millions
  • Jérôme DeWitt (horlogerie) : de 80 à 165 millions
  • Dominique Frémont (Mauboussin) : de 80 à 165 millions

Et ça continue avec les sportifs,

  • Jean Alesi, réside en Suisse
  • Marion Bartoli, réside en Suisse
  • Julien Benneteau, réside en Suisse
  • Arnaud Boetsch, réside en Suisse
  • Arnaud Clement, réside en Suisse
  • Nicolas Escudé, réside en Suisse
  • Guy Forget, réside en Suisse
  • Richard Gasquet, réside en Suisse
  • Jean-Claude Killy, réside en Suisse
  • Henri Leconte, réside en Suisse
  • Sébastien Loeb, réside en Suisse
  • Paul-Henri Mathieu, réside en Suisse
  • Gaël Monfils, réside en Suisse
  • Christophe Moreau, réside en Suisse
  • Amélie Mauresmo, réside à  Genève en Suisse
  • Stéphane Peterhansel, réside en Suisse
  • Cédric Pioline, réside en Suisse
  • Alain Prost, réside en Suisse
  • Fabrice Santoro, réside en Suisse
  • Florent Serra, réside en Suisse
  • Gilles Simon, réside en Suisse
  • Jo-Wilfried Tsonga, réside en Suisse
  • Vincent Rives, réside en Irlande
  • Jean-Philippe Gatien , réside au Delaware aux Etats Unis
  • La plupart des footballeurs de l'Equipe de France

suivi des chanteurs,

  • Charles Aznavour, réside en Suisse
  • David Hallyday, réside en Suisse
  • Johnny Hallyday, réside à Gstaad en Suisse
  • Patricia Kaas, réside en Suisse
  • Florent Pagny, réside en Patagonie (Argentine)
  • Michel Polnareff, réside aux Etats-Unis
  • Marie Laforêt, résidente et citoyenne suisse
  • Yannick Noah résidence en Suisse, USA

et des acteurs,

  • Daniel Auteuil, réside en Belgique
  • Emmanuelle Béart, réside en Belgique
  • Laetitia Casta, réside au Royaume-Uni
  • José Garcia, réside en Belgique
  • David Habibi, réside au Canada
  • Alain Delon, résident et citoyen suisse
  • Gérard Depardieu réside en Belgique
  • Christian Clavier, réside au Royaume-Uni

des auteurs,

  • Christian Jacq, réside en Suisse
  • Marc Levy, réside au Royaume-Uni
  • Michel Houellebecq, réside en Espagne (en Irlande auparavant)

des patrons & actionnaires

  • Jacques Badin (Carrefour) réside à  Bruxelles en Belgique
  • Thomas Bata (marque de chaussures Bata) réside en Suisse
  • Des membres de la famille Baud (dont Jean Baud), (marques Franprix et Leader Price, entre 2 à 3 milliards de CHF), résident en Suisse
  • Lotfi Belhassine, ancien président d’Air Liberté, entrepreneur réside en Belgique.
  • Il déclare avoir fui la France car l’ISF représentait 93% de ses revenus Claude Berda, AB Groupe, réside à  Cologny en Suisse
  • Des membres de la famille Bich (Groupe Bic) résident en Suisse
  • Michèle Bleustein Blanchet, une des héritières de Publicis, réside à  Cologny en Suisse
  • Corinne Bouygues, réside à  Genève en Suisse
  • Pierre Castel, PDG du groupe Castel Frères propriétaire des eaux Cristalline, Vichy Célestins et Saint-Yorre, réside près du Lac Léman en Suisse
  • Des membres de la famille Mulliez (propriétaire de Auchan, Décathlon, Mondial Moquette, Norauto et Kiabi), résident en Belgique
  • Georges Cohen, informatique et armement, réside en Suisse
  • Bernard Darty, fondateur de Darty, réside en Belgique
  • Jean-Louis David, fondateur des salons de coiffure Eponyme, réside en Suisse
  • Des membres de la famille Defforey, à l’origine de la société Carrefour, résident en Belgique
  • Des membres de la famille Despature (dont Paul-Georges Despature), propriétaire des marques Damart et Somfy, résident en Suisse et en Belgique.
  • Paul Dubrulle, co-créateur du Groupe Accor et ancien sénateur-maire de Fontainebleau, réside à Cologny en Suisse
  • Des membres de la famille Ducros résident à  Cologny en Suisse
  • Pierre-François Grimaldi (iBazar), réside en Belgique
  • Eric Guerlain réside en Grande-Bretagne
  • Daniel Hechter, créateur, réside en Suisse
  • Philippe Hersant, groupe Hersant réside en Belgique
  • Philippe Jaffré, ancien président d’Elf
  • Robert Louis-Dreyfus réside à  Zurich en Suisse
  • Des membres de la famille Mimram (dont Jean-Claude Mimram), résident à  Gstaad en Suisse.
  • Des membres de la famille Nonancourt, propriétaire des champagnes Laurent-Perrier,  résident en Suisse.
  • Denis Payre, fondateur de Business Objects, réside en Belgique où il a démarré une nouvelle société, Kiala, qui a embauché 100 personnes
  • Des membres de la famille Peugeot (entre 5 et 6 milliards de CHF), résident en Suisse.
  • Jean Pigozzi, héritier des voitures Simca, réside en Suisse.
  • Michel Reybier, ancien PDG de Justin Bridou, réside en Suisse
  • Jacques Tajan, ancien premier commissaire-priseur de France, réside en Belgique
  • Des membres de la famille Wertheimer, héritiers de Chanel, résident à  Cologny en Suisse
  • Antoine Zacharias, ancien PDG de Vinci, réside à  Genève en Suisse
  • Roger Zannier, à la tête de Kookaï ou Absorba, réside à  Cologny en Suisse
  • Alain Ducasse, cuisinier, a troqué sa nationalité française pour rejoindre Monaco,

et nous ne savons pas tout !

Pour les hauts salaires, il est bon d'observer que lorsqu'en France nous imposons 75% de rien, puisque tout le monde fuit, nos cousins Suisses toujours décriés par les Gaulois pour leur lenteur et leur accent qui sent la Ricola imposent les plus riches à 11.5%*  !

Résultats : taux de chômage 3%, poids de la dette 52% du PIB avec un excédent de 15.6 milliards de francs en provision sur le budget.

Etrange époque où la reconnaissance ne se jauge pas à l'argent que l'on gagne, mais à celui dont on se fait dépouiller par des Politiques qui incapables de gérer leurs dépenses ne font qu'augmenter nos impôts. Mais attention, quand les riches maigrissent, les pauvres meurent ---

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article
30 novembre 2013 6 30 /11 /novembre /2013 12:05

En cherchant un peu, on comprend mieux comment la France en est arrivée là :
Dans certaines régions, le taux de fonctionnarisation, va de pair avec le taux de chômage parmi les plus élevés de France :
Dans le Languedoc-Roussillon, 36.7 % de la masse salariale est absorbé par les fonctionnaires ! C’est le troisième taux le plus important de France, après la Corse et le Limousin (38 %). Le Nord-Pas-Calais arrive juste après avec 33 %.
Dans cette région, plus de 35 % de la population active est fonctionnaire ou assimilé fonctionnaire-. Dans le Languedoc, c’est 36 % de la population active (rappelons que notre moyenne nationale déjà très élevée par rapport à la moyenne Européenne, est à 24 %).
Malgré ce taux de fonctionnarisation extrêmement élevé, ces régions connaissent aussi un taux de chômage qui se situe largement au-dessus de la moyenne nationale.
On voit bien que nos élus nous ont emmenés dans le mur ! - - - Et comment faire machine arrière ? Car avec bientôt 2000 milliards de dettes, je ne pense pas que l'on pourra aller beaucoup plus en avant dans ce modèle social décadent --- Tous les pays les plus durement touchés par la crise ont choisi de couper fortement leurs dépenses publiques (Grande Bretagne 600000 fonctionnaire sen moins).
La France ne l’a pas fait, et elle risque de le payer très cher dans les années à venir.

Ecrit avec des extraits de http://fr.irefeurope.org/Regions-sinistrees-un-autre-echec-de-l-Etat-providence,a2663 

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article
22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 15:42

«Les ravages de la crise ne cessent de s'amplifier et les gouvernements UMP comme PS regardent ailleurs, attendant une hypothétique croissance tombée du ciel comme on attend Godot». dit Mme Le Pen.

Mais il n'y a pas que la crise Madame Marine !

Il y a le fait que depuis 1981, les gouvernements successifs n'ont cessés d'alourdir les charges et les taxes sur les entreprises ! Les entreprises Françaises sont avec les Italiennes celles qui ont le moins de marges nettes !

Aujourd'hui c'est MORY DUCROS, un gros transporteur qui est en dépôt de bilan avec près de 5000 emplois à la clé et près de 2000 autres emplois indirects chez les sous traitants !

Et que fait le gouvernement ? Ils réfléchissent à prêter de l'argent ? ou a balancer des subventions de soutient comme aux agriculteurs de Bretagne !

NON Mme Marine ce n'est pas la BPI qui va guérir nos entreprises de leur mal récurrent ! Mais vous dites tellement de bêtises que ce ne sera pas une de plus qui vous fera perdre quelques sympathisants totalement incultes en matière d'économie.

L'étatisme et l'interventionisme ont montrés leurs limites, les subventions avec de l'argent que l'on a pas, ce n'est pas non plus de ça qu'ont besoin nos entreprises dont 62500 auront disparus fin 2013, avec la la clé près de 195000 emplois perdus !

Nos entreprises ont besoin d'être concurrentielles, elles ont besoin de marges brutes, et de marges nettes pour se développer et embaucher. Et ça devra obligatoirement passer par une baisse des charges sociales et des taxes multiples pour les mettre au niveau de la moyenne Européenne et non 50% au dessus !

1-Tab-compar-les-entreprises-en-Europe-1311.jpgLe plus triste dans tout ça est que depuis 2008 rien n'a été fait pour endiger la vague des fermetures d'entreprises ! Rien que des mesurettes (comme d'habitude) inutiles et couteuses, des emplois publics pour fausser les chiffres des pertes d'emplois, pendant que chaque mois 5000 entreprises sont dans le mur !

Les vrais responsables des pertes d'emplois sont bien ceux qui nous gouvernent depuis 32 ans et plus précisémment dans les 5 dernières années - - - Hollande ne faisant qu'aggraver les choses en augmentant les charges, l'impôt société et en cherchant à inventer les futures taxes, alors que les Français sont déjà au seuil de saturation et que de nombreuses corporations commencent à descendre dans la rue : Les Agriculteurs Bretons et autres, les entrepreneurs, les commerçants, et les salariés et retraités dont le pouvoir d'achat ne cesse de baisser par la hausse des prélèvements mais aussi des taxes locales qui deviennent insupportables.

Alors Messieurs les politiques, les élites qui nous gouvernent, il serait temps de passer aux vrais remèdes qui pourront remettre le pays sur les jambes du développement et de la prospérité.

Jean-Marc Ayrault vient d'annoncer un vaste projet de "remise à plat" de la fiscalité française. Nouvel écran de fumée ? En soi c'est une bonne idée, car notre fiscalité incompréhensible est cause de beaucoup des difficultés rencontrées par les contribuables. Mais que peut-on espérer concrètement d'une telle déclaration venant d'un chantre de l'étatisme forcené ?

De toutes façons il faudra rapidement des gestes forts et des mesures efficaces, sinon, je crains que les citoyens, à bout, soient de plus en plus nombreux à manifester leur désarroi comme peuvent le faire nos agriculteurs Bretons. Le printemps 2014 sera chaud ---

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article
5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 15:40
Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article
5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 15:14

La France est totalement asphyxiée par les dépenses publiques, mais que font nos gouvernants ?

84 nouveaux impôts ont été créés au cours des deux dernières années ! Mais quid des économies de

dépenses ?

Prenons juste un petit exemple :

Au ministère de l'agriculture, on compte pas moins d'un fonctionnaire pour 13 agriculteurs.

On imagine la baisse de charges pour les agriculteurs si on supprimait l’essentiel de cette bureaucratie inutile.

Ça c'est la France qui avance, mais pas dans le bon sens ---

Moi je me demande, si un jour, les grands médias expliqueront clairement et simplement à la population

que quelques soient les politiques au pouvoir, sans économies réelles et importantes sur les dépenses,

sans aligner les charges des entreprises sur la moyenne Européenne, de même pour la fiscalité, l'économie

Française continuera à décliner.

Les seuls responsables des 2/3 des chômeurs de notre pays sont ceux qui ont gouverné depuis 32 ans !

Il faut que ça se sache ! - - -

En 2014, on sait déjà que la France ne tiendra pas ses promesses quant au déficit de 3%.

La maîtrise des déficits imposera de nouvelles réductions des dépenses de l’État. Elles ne pourront être

réalisées ni par un nouvel échenillage des dépenses courantes, ni par des artifices comptables astucieux.

Des réformes de fond seront indispensables, et notamment l’abandon de pans entiers de la monstrueuse

bureaucratie. (contrôle des structures, autorisations d’exploiter, gestion des quota, complexité excessive dans

la distribution des subventions, clientélisme …) mais aussi dans une mise à niveau Européen, des charges de

nos entreprises et des taxes, qui étouffent toute l'économie Française.

 

1422346_10151788136972746_2123669357_n.jpg

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article
1 novembre 2013 5 01 /11 /novembre /2013 16:56

C'est un véritable scandale, cette collection d'environ 800 OIP, ou Comités Théodules. Ils sont souvent inutiles et présidés par des "copains" très bien payés. Quelques exemples sur ces 800 "machins" que le pouvoir veut réformer.

Le Conseil Economique, Social et Environnemental coûte environ 40 millions d’euros par an, auxquels il faut ajouter les coûts des 30 CESE régionaux.

Même si les chiffres ne sont pas bien connus, on dépasse les 100 millions d’euros par an. Pour quels résultats ? Même le gouvernement ne saisit plus le CESE…

Et pourtant, ce dernier continue dans la réalisation de Rapport comme celui intitulé Entreprendre autrement : l’économie sociale et solidaire.

Car, vous avez compris, l’économie dans laquelle nous vivons est antisociale et anti-solidaire. Que préconise le Rapport ?

Le développement des entreprises en coopératives en accordant plus de pouvoirs aux salariés. Il est même prévu d’instaurer un droit d’information des salariés pour tout projet de cession et d’éviter le plus possible les « fonds prédateurs » en accordant un « droit préférentiel » aux salariés repreneurs.
L’un des auteurs du Rapport est secrétaire général de la Ligue de l’enseignement, preuve irréfutable de sa bonne connaissance du monde de l’entreprise.

Extrait de : http://fr.irefeurope.org/

Et celui ci ? : Création de l’observatoire interministériel de l’accessibilité et de la conception universelle.

Un nouveau venu dans la grande famille des commissions et autres instances consultatives dites comités Théodule. 800 en 2008. L’observatoire comprend 57 représentants- dont 6 représentants d’associations d’élus, 15 de l’État et 3 « personnalités »

 

Celui là est pas mal aussi : « depuis début 2006, première année de son fonctionnement, et jusqu’à début 2010, le COE (Conseil d'orientation pour l'emploi) a publié 12 rapports et avis. Pour élaborer ces rapports, le Conseil s’est réuni près de 150 fois, en séances plénières ou en réunions de travail. Le Conseil a par ailleurs organisé 4 colloques en lien avec ses travaux. »

Selon le document budgétaire consacré aux comités Théodule, le CEO compte 51 membres, a coûté 802 130 euros en 2008, s’est réuni 11 fois en 2006, 5 fois en 2007, 10 fois en 2008.

 

Et quelques autres ---

L’Assemblée des Français à l’étranger a coûté 3,5 millions d’euros en 2008 pour 4 réunions. Les indemnités des membres de l’assemblée représentent 95% du budget de l’AFE.

Le Conseil d’orientation pour l’emploi a coûté 802 000 euros en 2008. À son actif, 3 rapports, rendu 3 avis et 1 colloque entre 2005 et 2008. 

 

Exemples de doublons :

Le Conseil national de la vie associative : 80 membres se sont réunis 44 fois en 2008 pour un coût de 125 000 euros.

Conseil du développement de la vie associative : 21 membres se sont réunis 5 fois en 2008 pour un coût de 5 000 euros.

Le Haut conseil de l’éducation : 9 membres se sont réunis 27 fois en 2008 pour un coût de 66 400 euros. Le Conseil supérieur de l’éducation : 97 membres se sont réunis 14 fois en 2008 pour un coût de 18 640 euros.

Heureusement on commence à réduire le chiffre : 225 de moins en 2009

Sur les 800 instances décomptées en 2008, il y en a 225 de moins en tout cette année, en comptant ceux qui ont été créés entre-temps. Ont été supprimés la « commission d’examen des candidatures au poste de conseiller de défense », la « commission des archives de la justice » ou encore le « conseil de la statistique et des études ».

Des comités aux contours très flous sont encore régulièrement créés, telle la « commission nationale de la naissance », qui a vu le jour le 11 octobre, avec pour mission de « contribuer à la réalisation des objectifs de santé publique fixés pour la périnatalité. »

Il uy a aussi des Comités de complaisance :

Les comités Théodule sont recensés dans un document annexe au projet de loi de finances pour 2010 : le « Jaune budgétaire ». Mais le budget total qui leur est alloué n’est pas donné.

Le député UMP Lionel Tardy décortique cette « liste des commissions et instances consultatives ou délibératives placées directement auprès du Premier ministre ou des ministres » depuis son élection en 2007. Même pour le député, la chasse au gaspillage d’argent public n’est pas aisée :

« Certains comités sont crées par complaisance envers certains fonctionnaires, ou pour répondre aux besoins des lobbyistes qui veulent pouvoir se réunir aux frais du contribuable. Et impossible de connaître pour l’instant le coût global. J’ai posé la question, je ne parviens pas à avoir de réponse. D’autant qu’il y a des coûts cachés : quand un fonctionnaire siège bénévolement dans un comité, il ne coûte pas plus cher, mais il ne fait pas autre chose pendant ce temps. »

Avec près de 2000 milliards dettes, notre pays n'a plus les moyens de conserver de telles verrues. Mais lobbying et clientèlisme sont les mamelles de ces "pompes à fric" et on peut se demander si un jour on pourra tous les erradiquer ---

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article
30 octobre 2013 3 30 /10 /octobre /2013 15:11

Les cinq trous les plus fascinants du monde.

 

1 Kimberley Big Hole - Afrique du Sud

http://www.topito.com/wp-content/uploads/2010/11/kimberley1.jpg
http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/uploads/2013/05/trou1.jpg
 

 

 

 

C’ est probablement le trou le plus grand creusé à la main.

Il a 1097 mètres de profondeur.

Il y a environ 3 tonnes de diamants qui ont été extraits de ce trou.

2. Glory Hole - California

http://omnilogie.fr/images/O/245c7aad75682eff7704f5cd92f54e83.jpg

Le Glory Hole de Monticellodfam est le plus grand tourbillon du

monde. ll pompe 5000 m³ d’ eau par seconde.

120 mètres de profondeur, plus de 300 mètres de diamètre !

3.  Le grand trou bleu , Belize
 

http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/uploads/2013/05/trou2.jpgCe phénomène se situe à 40 km de Belize. Il y a plusieurs

trous bleus dans le monde, mais aucun aussi enchanteur   

que celui-ci.

4. L'abime du Guatemala 

http://omnilogie.fr/images/O/d37b44c6e9d2a7573321d4b016cd8916.jpgEn 2007 s’ est créé spontanément cet énorme trou.

12 maisons et 3 personnes y ont  disparu.

5.  Le parlement européen -  Bruxelles

http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/uploads/2013/05/trou5.gif

Le parlement européen fait partie des plus grands trous du monde.

Annuellement, il y disparaît des milliards d’euros provenant

de nos impôts ....  

SANS COMPTER LE NOMBRE DE TROUS DU CULS QUI SIEGENT

Dernière gabégie en date (Mars 2014) 11 milliards à l'Ukraine ! ---

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 15:40

La démocratie Française est fatiguée, à bout de course : le taux d'abstention monte à chaque nouvelle élection et le vote blanc n'est toujours pas reconnu.

Par exemple, 84 % des Français étaient contre le cumul des mandats. Et que s'est il passé ?

Les élus ont fait bloc pour protéger leurs privilèges et leurs cumuls pour continuer à s'en mettre un maximum dans les poches  - - -(90% de ceux qui sont empétrés dans des affaires de corruption sont des cumulards)

C'est bien pour ça que 90% des Français que les élus jugés coupables de malversations, soient inéligibles à vie, ça ferait un peu de ménage dans les rangs.

--la-vie-politique.jpg

 

Il suffit de regarder ci dessous pour comprendre que nos politiciens de carrière, ceux qui évoluent depuis des décennies dans les méandres du pouvoir, sont déconnectés de la vie des Français moyens, car eux font partie des 1%  des plus gros revenus mais en plus, avec des avantages divers (transports par exemple : 92 billets d'avion par an et par député) qui ne grèvent pas leur salaire.

Un Euro député gagne 740 % de plus qu'un Français moyen !

--le-salaire-des-politiques.jpg

 

Lisez tout le dossier sur www.lesenquetesducontribuable.fr

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 15:18

Il faut que ça se sache ! La France est le pays du plus grand nombre de fromages c'est la même chose pour les élus !

Car beaucoup de Français ne comprennent pas comment leur "grand pays" peut être arrivé au bord de la faillite.

40 années de politique étatiste et technocratique nous ont amené là où nous sommes : 1 élu pour 109 habitants, c'est 4 fois plus qu'aux Etats Unis !

4 fois plus de chances de mal dépenser l'argent public, avec 4 fois plus de magouilles - - -

Et quand je vois ce gouvernement affolé qui cherche de l'argent partout, crée 3 taxes nouvelles puis en suprime 2 le lendemain, c'est suréaliste !

Mais  qu'en est il des réductions de dépenses publiques ? Silence radio ?

Car à chaque fois que nos "grands chefs" font machine arrière, comme dans ce cas là à 200 millions d'Euros, je n'entends jamais la MESURE d'économie qui compensera.

On est dans le bricolage permanent et ces gens là ont la prétention de relancer le pays ? !!

--nombre-d-elus-France.jpg

 

Quand on ose comparer aux autres grands pays, là on peut confirmer la démesure administrative de notre pays.

--nombre-d-elus-autres-pays.jpg

Lisez le dossier complet sur www.lesenquetesducontribuable.fr

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article
1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 08:39

Voici un apperçu de la "pause fiscale" de 2014 - - -

Pourquoi la publicité mensongère est un déli et pas les mensonges publics des politiques. où est la différence pour ne pas punir sévèrement tous ces mensonges ?


Lire en détails sur http://h16free.com/2013/10/01/26244-ce-gouvernement-de-menteurs


http://h16free.com/wp-content/uploads/2013/10/nouveaux-prelevements-536x1024.jpg

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article