Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Liberty blog
  • Liberty blog
  • : Un blog pour la liberté des idées en France avec une vision acerbe mais réaliste de notre pays. 2017 approche et à présent il va falloir penser voter pour celui ou celle qui saura redresser notre économie, réduire le chômage et la dette publique. Fini les promesses non tenues, fini les idéologies aveugles, il nous faudra un Président pragmatique, ferme et honnête ---- LINCOLN disait : "Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l’épargne" - Vous ne pouvez pas donner la force au « faible » en affaiblissant le « fort »- Vous ne pouvez pas aider l’employé en anéantissant l’employeur.- Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes.- Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche.
  • Contact

Recherche

26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 15:17

On nous annonce la cessation de paiement de certaines caisses de retraites, à partir de 2017 !

Et le gouvernement ne cesse de nous parler de justice et d’équité
mais où diable sont-elles ?

Quand on se penche sur la question des retraites, les écarts de traitement entre le public et le privé sont absolument scandaleux et ce sont les causes de la faillite de certaines caisses, pour lesquelles nous avons cotisé depuis des décennies.

  • La retraite des fonctionnaires est calculée sur leurs 6 derniers mois de traitement (autrement dit, au moment où leur salaire est le plus élevé), alors que dans le privé, c’est sur les 25 meilleures années. Une injustice flagrante !
  • Alors que dans le privé, après plus de quarante années de cotisations, aucune garantie n’est apportée quant au niveau minimum de la retraite, c’est loin d’être le cas dans le public.
  • En cas de décès de l’un des conjoints, il sera très difficile au salarié du privé d’obtenir une pension de réversion, car elle est soumise à des conditions très strictes d’âge et de ressources. Mais dans le public, la réversion ne pose bien sûr aucun problème ! Là, si votre conjoint décède, le survivant bénéficie de 54% de sa retraite, sans aucune condition et sans le moindre plafond !
  • Pour ce qui est des enfants, dans le privé comme dans le public, il existe des majorations « famille nombreuse », à une toute petite différence près… Dans le privé, les retraites sont majorées de 10% à partir de 3 enfants et quel que soit le nombre d’enfants au-delà. Dans le public, la majoration est de 10% pour 3 enfants, de 15% pour 4 enfants, de 20% pour 5 enfants, etc.

    Vous aussi, qui percevez peut-être une petite retraite, devez être révolté !

Pas contre les fonctionnaires, bien sûr mais contre ce système injuste.

En revanche l’Etat est entièrement responsable de cette situation ! Ceux qui font les lois étant majoritairement de la fonction publique, ils ont créé des lois injustes et discriminatoires, ce qui est contre notre constitution.

Non seulement nos impôts financent les pensions de retraites du public, 3ème poste de dépenses de l’Etat, mais en plus les caisses de retraites du privé sont pillées pour pallier la gestion calamiteuse des caisses du public !

Alors arrêtons l’hémorragie et mobilisons nous !

Avant qu'il ne soit trop tard :

Signez la pétition à Jean-Marc Ayrault 

http://www.contribuables.org/wp-content/uploads/2012/10/retraites_ayrault-700x300.jpg

Et rejoignez l'association de défense des contribuables, déjà forte de plus de 200000 adhérents : http://www.contribuables.org/  C'est la seule solution pour avoir du poids face aux oligarques qui font les lois qui les arrangent le mieux.

La dette de la France a dépassé les 1819 milliards et à ce régime, notre pays sera au même niveau que la Grèce avant 5 ans.

 

 

Créée en 1990, Contribuables Associés est une association de Loi 1901, sans but lucratif (J.O. du 7 mars 1990).

Elle est la première association civique non subventionnée de France avec plus de 200 000 membres !

Organisme d’intérêt général, Contribuables Associés a pour objet :

  • de mettre en œuvre les articles 14 et 15 de la déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen

- Art. 14 : Tous les citoyens ont le droit de constater par eux-mêmes, ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d’en suivre l’emploi et d’en déterminer la quotité, l’assiette, le recouvrement et la durée.

- Art. 15 : La société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration.

  •  d’informer les citoyens sur le système fiscal et la gestion des deniers publics,
  • d’encourager un esprit d’économie dans les dépenses et services publics.

POURQUOI DEVENIR MEMBRE ?

- Participez aux forums
- Créez votre réseau
- Partagez vos opinions
Devenir membre est gratuit profitez-en !

SVP : Rejoignez l'association : http://www.contribuables.org/ 






Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 14:52

La France bouge ! - - -  Après les pigeons, les moutons, les géonpis, voici maintenant les VACHES A LAIT !

NOUS SOMMES DEJA PLUS DE 5 000 A NOUS REVOLTER !!  Bravo à tous et merci.

Le mouvement prend de l'ampleur, tout s'organise à Paris et dans 10 villes de province.

Nous vous demandons de diffuser massivement ce message et de soutenir cette nouvelle page qui prend la défense de tous les français matraqués par Hollande et ses sbires.

Il est temps de se mobiliser pour faire comprendre aux politiques, que cette fois ci ils ont été trop loin !


Rejoignez le groupe sur FB : https://www.facebook.com/pages/La-r%C3%A9volte-des-vaches-%C3%A0-lait/356076221152824

les-Vaches-a-lait-manif-25.11.12.jpg

"La révolte des vaches à lait" est née pour représenter TOUS les français à cause du gouvernement PS qui taxe surtout les classes moyennes qui se retrouvent étranglées.
Une fois de plus, une fois de trop, nos gouvernants nous prennent pour des vaches à lait que l’on peut traire continuellement jusqu’à l’infini.

En 4 mois plus de 15 impôts ont été votés. Où en seront nous dans 12 mois ??

les-vaches-a-lait-23_361122193981560_1765687634_n.jpg


Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 10:47

273 millions en 2010 pour la presse écrite !

450 millions à France TV !

750 millions au 7ème art ! - - -

Une grande partie de nos médias, la presse écrite régionale, la TV, des radios, le cinéma, sont sous perfusions !

Le plus sûr moyen de désinformer le public est de maintenir sous tutelle de l'état les organes d'information.

C'est ça la démocratie Française - - - -

subventions-a-la-presse-273-M-.png

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 15:20

Extraits de http://www.economiematin.fr

Savez-vous que 9 startups sur 10 échouent et que dans ce cas personne ne rembourse le fondateur Monsieur le Président ?

 

Cet argent que je n’ai pas encore et que je n’aurai peut-être jamais, vous avez décidé de le taxer à 60 %.

Je vais vous expliquer maintenant pourquoi selon moi c’est du vol, voire du racket.

Monsieur le Président, je ne suis pas le patron d’une entreprise du CAC 40 et n’ai pas négocié cet argent dans le cadre feutré d’un conseil d’administration.

 

Lorsque je revendrai mes parts, si ce jour arrive, je souhaite que l’Etat me rembourse mes nuits blanches .. Oh, pas tout bien sur Monsieur le Président, je suis raisonnable, non juste 60 %.

 

Ridicule me direz-vous ? Mes nuits blanches ne seraient pas convertible en euros ?  Mais est- plus ridicule que d’estimer à seulement 40% (et comment ? avec quelles savantes équations à Bercy ?) la part qui doit me revenir de mon travail, de mes angoisses, de mon talent ou de mes idées ?  Je ne crois pas.

 

Si vous voulez vraiment faire quelque chose pour votre Pays, alors de grâce foutez la paix aux entrepreneurs, aux explorateurs, aux aventuriers et à ceux qui investissent à leur risque à leur coté, ils sont prêt à payer des impôts mais pas à subir un racket ; Et surtout faites que dans vos écoles on apprenne à connaitre et aimer la France à nouveau.

Tenez ! Essayez donc avec vos enseignants !

 

Bonne nuit Monsieur le Président.

Lire l'article en entier sur : http://www.economiematin.fr/les-experts/

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 08:50

Extraits de l'excellente analyse de Vincent Bénard sur www.objectifeco.com :

--- Pierre Chappaz, lui même entrepreneur" (kelkoo.com, over-blog...) qui nous explique comment les plus values vont tuer les start-ups:
---"Je ne connais pas un seul fondateur de startup qui acceptera l'idée que, en créant une entreprise dans laquelle il va investir toutes ses économies et des années d'efforts, souvent sans se payer, il donnera à l’État 60,5% de son gain quand il vendra sa boite s'il réussit. Il faut savoir que 9 startups sur 10 échouent, et dans ce cas personne ne rembourse le fondateur. Ensuite, sur les 39,5% qui lui resteront, il paiera 1 à 2% par an, tous les ans, c'est l'ISF. Et quand il mourra, l’État prendra 45% de ce qui reste"

--- En ce qui concerne les auto-entrepreneurs, le régime de cotisations sociales sera désormais aligné sur celui des autres travailleurs indépendants, ce qui supprime toute attractivité au statut d'auto-entrepreneur. Il est vrai que cette population de gens préférant l'entreprise à l'assistanat, de super-riches gagnant 9 fois sur 10 moins que le SMIC, ne pouvait pas trouver grâce aux yeux de nos paléo-socialistes. Allez, exit l'auto-entrepreneur.

--- Désormais, les charges sur ces plans de distribution atteindront 40,5% de leur montant, ce qui pousse les entreprises qui voulaient associer l'effort de leurs salariés à leur réussite capitalistique à y renoncer. Ce faisant, le gouvernement pénalise surtout des petits salariés (j'ai rencontré un entrepreneur nantais dont les salariés gagnent en moyenne 1500 Euros/m, et qui voulait leur octroyer à peu près 2000 Euros en actions gratuites. Mais à plus de 800 euros de charges par salarié, il a préféré y renoncer...),

--- Jean Marc Ayrault a promis, suite à l'annonce de la fermeture d'un haut fourneau de Mittal à Florange (Lorraine), un projet de loi qui rendra encore plus difficiles les restructurations d'entreprises: voilà qui devrait aussi refroidir grandement les investisseurs étrangers qui voudraient faire grandir nos entreprises.


Nb. La mobilisation contre les projets gouvernementaux sur les réseaux sociaux bat son plein. Twitter est en feu, et un groupe de défense des entrepreneurs vient de naître sur Facebook. Vous pouvez rejoindre @defensepigeons sur twitter ou "liker" le groupe "Les pigeons: mouvement de défense des entrepreneurs français" sur Facebook. Déjà plus de 1000 likes et abonnés en moins de 6 heures, et une grosse manif en préparation le samedi 6 octobre à Paris. Plus de détails rapidement via twitter.

 

Lire l'article complet sur http://www.objectifeco.com/economie/politiques-economiques/prelevements-obligatoires/lentrepreneuriat-en-france-hollande-ma-tuer.html

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 08:17
Dans une France en déclin économique, et en manque de compétitivité, on se demande pourquoi un tel acharnement des politiques à vouloir aggraver la situation des gens qui travaillent encore, tous ceux qui ont besoin d'un véhicule pour leur travail, tous ceux qui ont besoin de se déplacer plusieurs fois par jour dans toutes les grandes villes.
Chaque heure perdue, chaque affaire ratée, sera à terme, des emplois perdus.
Et il faut parler de tous les Français qui n'ont plus aucune motivation pour changer leur voiture, du fait de la difficulté à circuler, mais aussi de la régression de leur pouvoir d'achat.
Tout ça n'est pas fait pour aider nos 3 constructeurs Nationaux, qui ont déjà bien du mal à survivre.
Alors jusqu'où irons nous avant que les Parisiens et tous les Français prennent conscience, que les politiques qui ont dirigé notre pays depuis 30 ans, ont fait beaucoup de mal, combien de chômeurs en plus, combien de délocalisations et de fermetures à venir, faudra t-il pour que les Français se mobilisent ?? - - -
Et que ce n'est pas avec la politique actuelle que notre pays pourra se redresser rapidement.
SVP Signez la pétition ci dessous.
Extrait de http://www.liguedesconducteurs.org/
La Mairie de Paris vient de déposer, une fois encore, une demande de baisse de la limitation de vitesse sur le périphérique au gouvernement. Cette réduction à 70 km/h risque fortement d’aboutir cette fois-ci. En effet, les nouveaux panneaux et le réglage des radars sont déjà prévus. Et le gouvernement a bien l’intention de suivre le même chemin : plusieurs projets sont dans ses cartons pour brider tous les conducteurs de France !
 
Après la fermeture des voies sur berges, la Mairie de Paris a décidé de s’attaquer à la phase 2 de son plan « anti-voiture » : le périphérique. En effet, elle a demandé l’autorisation au gouvernement de baisser la limite de vitesse sur le périphérique à 70 km/h au lieu des 80 km/h actuel. La décision est donc entre les mains de l’Etat, qui gère le périphérique parisien. 
 
Rappelez-vous, l’année dernière, la Mairie de Paris avait fait une requête similaire sous prétexte des nuisances sonores ! Le gouvernement de l’époque avait rejeté cette demande car il jugeait que « cette politique perverse et néfaste empoisonnerait les Parisiens ». Mais la Mairie de Paris est tenace ! Elle est revenue à la charge, cette fois-ci sous prétexte de lutter contre la pollution. Tous les moyens sont bons pour réduire la vitesse !
 
Et la Mairie de Paris ne s’arrête pas là ! Car l'actuelle baisse de 20 km/h, en cas de pics de pollution, sera toujours appliquée. Autrement dit, le périphérique à 50 km/h, c’est pour bientôt ! Vous vous imaginez sur les trois voies du périph’ à 50 km/h durant les rares heures où le trafic est fluide? Ce sont, une fois de plus, les franciliens, qui ont besoin de beaucoup se déplacer, qui sont pris pour cible !
 
La Mairie de Paris n’a aucun doute sur l’aval du gouvernement. En effet, la réunion prévoyant les derniers détails, panneaux de signalisation, ajustement des radars…, est déjà prévue ce vendredi ! Car le gouvernement a lui aussi un projet en préparation. C’est Delphine Batho, Ministre de l’Ecologie, qui l’a évoqué à demi-mot dans une interview pour le journal La Croix. En effet, elle déclare « travailler sur des mesures concrètes [qui seront] présentées en Janvier 2013 pour lutter contre la pollution. » Et ces mesures incluent notamment la baisse de la limitation de vitesse sur les autoroutes urbaines dans toute la France !
 
Cette demande de la Mairie de Paris est donc du pain béni pour le gouvernement. Ce dernier ne manquera certainement pas de citer Paris comme exemple pour justifier son projet de baisse de la limitation de vitesse et de l’étendre à toutes les grandes villes françaises. C’est pourquoi les conducteurs doivent rester vigilants partout en France pour parer tout nouveau projet insensé! A commencer par les Parisiens et les Franciliens que la Ligue de Défense des Conducteurs invite à signer sa pétition à destination de la Mairie de Paris.
SVP : Signez la pétition suivante http://www.liguedesconducteurs.org/mobilisation_per
Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article
20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 08:37

La commission des Affaires économiques de l'Assemblée a adopté une proposition qui vise à moduler les tarifs de l'énergie selon l'âge, le nombre de personnes dans le foyer ou encore la localisation.

Moi je me marre ! Car je pense que ces gens là, qui nous dirigent (censés être les plus intelligents) ont laissé de coté des tas de facteurs qui devraient s'ajouter à l'age des occupants et au nombre de personnes dans le foyer.
Il faudrait peut être aussi penser à l'age du logement, les isolation actuelles étant 5 à 7 fois plus performantes que dans des bâtiments des années 70.
Et la taille du logement ? Il y a des gens dont les enfants sont partis qui vivent dans de grands logements à deux, et inversement, des gens dont les moyens limités, ne leur permettent pas de vivre dans un logement suffisamment grand.
Bien sûr il y aura les critères de la situation géographique, et ça déjà on se demande bien, comment lier tout ça avec les paramêtres précédents, mais quand les températures de saison seront ou plus élevées ou plus basses que les normales ?
A suivre, je suis impatient de voir la mise en application - - - -
AFP

La commission des Affaires économiques de l'Assemblée a adopté mercredi la proposition de loi PS sur la tarification progressive de l'énergie qui prendra en compte l'âge des occupants et elle a aussi décidé, sur proposition du gouvernement, de l'expérimenter pour l'eau. Ce texte doit être examiné en séance à compter de mardi prochain.

Il instaure un système de bonus/malus en fonction d'un volume de base calculé selon le nombre de personnes, la localisation et le mode de chauffage (le fioul n'est pas concerné) du logement.

Un amendement PS de François Brottes permet de majorer le calcul du volume de base, à partir duquel est calculé le bonus/malus. Il prendra en compte l'âge des occupants « car les personnes âgées ont besoin de vivre dans des logements plus chauds » et « l'utilisation d'appareils spécifiques » comme les appareils respiratoires, les fauteuils roulants ou les voitures électriques.

Un amendement du gouvernement a aussi été adopté pour proposer d'étendre à titre expérimental le champ de la loi à l'eau, dont la gestion revient aux collectivités. Cette expérimentation « permettra d'identifier des solutions adaptées aux différentes situations en évaluant l'impact sur les divers usagers et les coûts de gestion », selon le gouvernement. Elle « permet l'introduction de la tarification sociale », relève aussi l'amendement.

la suite sur http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/energie-environnement/actu/

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 09:23

Et qui sont les principaux responsables ? : Tous ceux qui ont dirigé notre pays depuis 1980 ont leurs parts de responsabilités.

Ils ont tous préféré, payer des millions de chômeurs plutôt que de maitriser l'expansion galopante des charges qui pèsent sur nos entreprises : charges sociales, taxes et impôts divers, contraintes par notre code du travail et nos convention collectives. Le meilleur contre exemple étant l'Allemagne qui malgré les difficultés par la crise, a réussi à maintenir une industrie forte. D'émminents économistes n'ont jamais été écouté en notre pays. Les politiques ont toujours fait en fonction du clientèlisme et de l'électoralisme, en dépensant toujours plus, sans jamais gérer les priorités de dépenses.

Le constat est que la plupart de grandes sociétés françaises, toutes activités confondues, ont des filiales offshore, afin d'abaisser le niveau des bénéfices de ces sociétés. Là encore on voit bien que trop d'impôts, nuit gravement à notre économie. Un IS raisonnable comme en Irlande, permettrait à nos sociétés d'éviter toutes les gymnastiques fiscales des facturations offshore et la recette globale de l'IS s'en verrait augmentée très rapidement. Mais tout ça, nos politiciens zélés, n'ont jamais voulu le prendre en compte, malgré les recommandations de grands économistes. Là encore ce sont bien eux les responsables.


Extraits des Echos / 17/09 / HÉLÈNE CROIZÉ-POURCELET

Le déclin de l'industrie française remonte au premier choc pétrolier. En trente ans, ce secteur aura perdu environ 2 millions de salariés, soit plus du tiers de ses effectifs.

La crise s'est nettement accentuée avec le plongeon de l'activité en 2008-2009, poussant près de 900 usines à fermer en trois ans, toujours selon le cabinet Trendeo.

Selon une étude, 130 créations d'usines ont été comptabilisées depuis le début de l'année en France contre 208 fermetures, soit une perte nette de 78 implantations.

« Les fermetures d'usines se poursuivent alors que les créations d'usines ralentissent » explique David Cousquer, le créateur et gérant de l'observatoire qui recense les créations et les suppressions d'emplois en France. Ces 208 fermetures représentent une hausse de 50% par rapport à la même période en 2011, selon le décompte fait par les auteurs de l'étude. « Depuis le 1er janvier 2009, nous recensons 1.132 fermetures de sites industriels employant plus de dix salariés », « dans le même temps, 786 sites ont été créés, soit un solde net négatif de 346 usines » commente M. Cousquer.

Sombres perspectives pour l'emploi en France

Et la tendance n'est pas prête de s'inverser: avec la crise qui se prolonge en Europe, les faillites ont commencé à remonter et une nouvelle vague de fermetures d'usines se dessine.

 

Lire l'article en entier sur http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/industrie-lourde/actu/0202271818645-la-france-a-perdu-78-usines-depuis-le-debut-de-l-annee-362824.php?utm_medium=twitter&utm_source=twitterfeed

 

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 15:10

Disons plutôt que Hollande fera difficilement pire. Car il ne faut pas oublier que NS a augmenté le déficit de 600 milliards en 5 ans, malgré des hausses de taxes incessantes et une absence de politique efficace pour réduire nettement les dépenses publiques.

NS a toujours défendu l'étatisme et l'assistanat. Alors de grâce qu'on le laisse aux oubliettes !

Et n'oublions pas aussi, qu'il a perdu avec 1,1 millions de voix d'écart, alors que 2,5 millions des ses anciens partisans avaient marqué leur mécontentement en votant FN au 1er tour.

Sauf que NS a tellement renié ces électeurs que beaucoup ont voté au second tour, nul ou même Hollande, pendant que celui ci, sans état d'âme, acceptait toutes les voix d'où qu'elles viennent. Que ce soit de l'extrême gauche (du marxiste stalinien Mélenchon) ou du centre et de l'extrême droite.

Si NS a perdu c'est qu'il la bien voulu ! Car 1,1 million, c'était jouable.

Alors surtout qu'on le laisse où il est ! ---

 

Pour 44 % des Français, Sarkozy ferait mieux que Hollande

Le Point.fr - Publié le 17/09/2012

Quarante-quatre pour cent des Français jugent que Nicolas Sarkozy, s'il avait été réélu, mènerait une meilleure politique que François Hollande, 26 % considérant qu'elle serait "moins bonne", selon un sondage Louis Harris Interactive* pour LCP publié lundi. L'action de François Hollande en tant que chef de l'État est-elle "meilleure", "moins bonne" ou ni l'une ni l'autre, "que ce qu'aurait fait Nicolas Sarkozy s'il avait été réélu" : telle est la question posée dans cette enquête d'opinion. 44 % répondent "moins bonne", un peu plus d'un quart (26 %) "meilleure", et près d'un tiers (30 %), "ni meilleure ni moins bonne".

Cependant, celles des personnes interrogées ayant voté pour le candidat socialiste, très massivement (90 %), ne regrettent pas leur choix, 10 % étant d'un avis inverse.

*Sondage réalisé en ligne du 13 au 14 septembre auprès d'un échantillon de 1 098 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas).

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 07:08

Ahhh qu'ils sont heureux  tous ces gens là pendant que les Français moyens continuent à ramer et son inquiets de l'avenir de leurs économies ou même de leur travail.

On le voit là encore, quand on se fait élire à un poste important, il s'agit toujours de "renvoyer l'ascenseur" aux copains avides de reconnaissances sonnantes - - - 

Et là on voit notre retraité JOSPIN qui va se prendre 122000 € par an pour diriger une commission chargée de la déontoligie et la rénovation de la vie publique ! (tout un programme, il est certain qu'avec 34 ministères, il n'y avait personne pour traiter ces sujets) ) - - - et Mme Bachelot à 92000 € et les autres (les employés de base) 80000 €.

Et qu'en est - il de la "justice sociale" ? Ces mots si souvent entendus pendant la campagne et à présent si souvent bafoués.

Voir le document https://docs.google.com/open?id=1iiR4tYCv72PlOwpauMCgZp0tZTDOpiHKHNqlSJIT2xveojEKQQERiRSxxq2A

 

Pendant ce temps là les Français attendent toujours la vraie justice sociale sur la mise à niveau des statuts des travailleurs du privé et du public, mais aussi de leurs retraites, de l'abolition des privilèges de certaines catégories professionnelles comme les députés qui refusent de justifier leurs dépenses sur les 6500 € par mois d'indemnités de représentation.

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article