Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Liberty blog
  • Liberty blog
  • : Un blog pour la liberté des idées en France avec une vision acerbe mais réaliste de notre pays. 2017 approche et à présent il va falloir penser voter pour celui ou celle qui saura redresser notre économie, réduire le chômage et la dette publique. Fini les promesses non tenues, fini les idéologies aveugles, il nous faudra un Président pragmatique, ferme et honnête ---- LINCOLN disait : "Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l’épargne" - Vous ne pouvez pas donner la force au « faible » en affaiblissant le « fort »- Vous ne pouvez pas aider l’employé en anéantissant l’employeur.- Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes.- Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche.
  • Contact

Recherche

20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 07:40

Comme d'habitude, ce genre de candidat, ne voit que par une augmentation des taxes et impots.
Jamais ils ne parlent de la réduction du train de vie de l'état, de la réduction du nombre de ministres et secrétaires, d'états, de l'abaissement des traitements des hauts fonctionnaires, de réduire le nombre des élus en France qui à plus de 601000 est un record mondial qui nous coute bien cher.
Ces candidats oublient toujours que des "super riches" nous en avons déjà perdus environ 45000 qui vivent chez nos voisins, sur les 30 dernières années. Alors les 0,01 % de notre population pourrait bien diminuer encore avec cette politique de stigmatisation des riches. Car on oublie toujours qu'en plus de l'IR il y faut ajouter 12,1 de CSG - CRDS - - - donc 45 + 12,1 on est déjà à 57,1 % et qu'au delà de 50 % ce n'est plus de l'impôt, c'est de la spoliation de biens personnels - - -
En conclusion, comment pourrait - on avoir confiance en ces candidats qui ne sauront pas gérer mieux notre Pays et continueront d'appliquer des politiques qui affaibliront toujours plus notre économie.

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article
11 août 2011 4 11 /08 /août /2011 08:11

Ehh oui il était temps ! Qui pouvait croire qu'indéfiniment, nos états, pourraient dépenser plus qu'ils n'encaisseraient ?
Je dirais donc, qu'heureusement il y a des organismes de surveillance et de contrôle qui ont fait leur travail en alertant par un abaissement de la note les US, ce qui nous donne à présent un étalonnage pour prévoir l'éventuel abaissement de la note de la France, obligeant ainsi tous les élus à prendre conscience que cette fois on est bien arrivé dans le mur !!!
Autre avantage de cette situation, elle permet à ce que tous les candidats aux présidentielles de 2012, prennent en compte de manière prioritaire ce problème de réduction des dépenses de l'état et des collectivités. Au moins ça évitera une partie des surenchères habituelles de redistribution "à tout va" et de subventionnite effreinnée.
Alors OUI, il était temps que l'on arrête les comptes et que les vraies mesures de réduction des dépenses soient enfin mises en place.
Ceci dit j'atends encore avec circonspection, ces mesures car en France on connait l'immence créativité de nos élus pour imaginer de nouvelles taxes, mais beaucoup moins d'imagination quand il faut réduire les dépenses. C'est bien dommage. Ceci dit si il sveulent des conseils pour faire des économies, nous sommes près de 150000 dans l'assocation "contribuables associés" à pouvoir leur en donner et gratuitement en plus - - - http://www.contribuables.org/http://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/41666_615262696_484_n.jpg

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article
4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 15:43

La descente aux enfers se poursuit.

Depuis le 22 Juillet on a déjà perdiu 12 % ! (CercleFinance.com)  "Rien ne semble en mesure d'endiguer le courant vendeur à la Bourse de Paris, qui s'apprête a enregistrer une neuvième séance dans le rouge: vers 16h00, l'indice parisien cède 2,1% à 3383 points" - - - - 

Plus personne n'a confiance ! Tous ces politiques qui ont fait n'importe quoi depuis des années, endettant leurs pays sans gène et sans honte (alors que de nombreux économistes tentaient vainement de lancer des alerte).

Les Echos :

"Le Cac 40, désormais au plus bas depuis plus d'un an, accroît ses pertes après l'ouverture de Wall Street. L'indice vedette parisien aligne une neuvième séance de baisse d'affilée, du jamais vu ! Les propos inquiétants des présidents de la Commission européenne et de la BCE sont responsables de la nouvelle forte vague vendeuse".

- - Le jeu de massacre gagne en vigueur à la Bourse de Paris , - - - et JC Trichet a fait ce qu'il faut pour amplifier la situation : "Il faut dire que le président de la BCE a par ailleurs admis que les dernières données indiquent une certaine décélération dans le rythme de la croissance économique ces derniers mois. Le mouvement de fond de la croissance reste en place, a-t-il déclaré, mais les risques à la baisse se sont peut-être intensifiés, tandis que le risque inflationniste reste, lui, à la hausse".

Pendant ce temps l'or continue de monter : Quoi d'étonnant ? puisque tous les petits épargnants n'ont plus confiance ni en l'Euro ni au Dollar. C'est dire l'ampleur de la crise ! - - -

Et Baroso qui dit :  

Le président de la Cmmission européenne a prôné une réévaluation des capacités du Fonds de soutien européen, déclarant que la crise de la dette s'étend au-delà des pays fragiles de la zone euro, dans un courrier adressé aux dirigeants de l'Union européenne, obtenu aujourd'hui. - - -

Car la crise ne touche plus seulement les pays fragiles de la zone Euro mais tous les pays mêmes ceux qui sont un peu moins dans la zone rouge comme nous par exemple - - -

Et je remercie tout particulièrement notre Président qui depuis 2007 n'a cessé de décevoir ces partisans les plus convaincus (dont je faisais partie), par une politique toujours plus étatisée, toujours plus généreuse en redistribution et en avantages divers pour les hauts fonctionnaires d'état, et tous les élus.

Mais là ça va bien. Nous avons perdus toute confiance et nous ne voyons vraiment pas quel candidat aura toute la compétence et la sincérité nécessaire pour nous gouverner à partir de 2012.

http://www.lefigaro.fr/medias/2011/08/04/63a37c58-be92-11e0-9616-ab24afdb59eb.jpg

Quand on regarde ce classement on voit combien les régimes démocratiques ne sont, économiquement, pas mieux que certains royaumes Africains !

Nos élus se moquent bien du peuple et de leurs concitoyens depuis 30 ans !

Mais là on arrive dans le mur - - -

Si l'on prend le cas des US, avec Obama élu dans la joie et l'allégresse il y a moins de 3 ans, pour quel résultat ? Ce grand pays au bord de la faillite ! Avec pourtant de belles idées généreuses, qui avait fait vibrer une grande partie des Américains mais que les plus pragmatiques et autres experts économiques dénonçaient déjà en 2009.

" le plan de relance économique en février 2009, la loi sur l’allègement d’impôts, le renouvellement d’autorisation des assurances-chômage et les créations d’emplois, celle sur la protection des patients et des soins abordables ainsi qu’une réforme de la régulation financière en 2010" - - -

Sans compter les engagements militaires qui au lieu de régresser n'ont fait qu'aggraver la crise financière. A présent lui aussi est au pied du mur !

Qui a pu croire un jour que de dépenser toujours 10 à 15 % que ce que l'on gagne, était une situation pérenne, et pouvait durer indéfiniment ?

Tous ces politiques sont tellement déconnectés de la vie courante du citoyen de base, qu'il en ont oublié les principes de la gestion "en bon père de famille" ! Et pourtant quelle famille ! Tous ces peuples des grands pays dits "riches" !! 


Certains osent tout de même dire qu'il n'y a aucune raison de s'énerver ! ! - -

La voix du Nord " Garder son calme"

L'Italie pèse à elle seule plus de deux fois plus que les trois pays sauvés à ce jour de la banqueroute : Grèce, Irlande et Portugal. Si elle cédait, toute la zone euro serait menacée.

À Madrid, le chef du gouvernement espagnol José Luis Rodriguez Zapatero, reportant ses vacances, a convoqué une réunion de crise et a exigé une réponse européenne pour apaiser les marchés.

Soucieux de faire retomber la fièvre des marchés, le président de la Commission européenne José Manuel Barroso a exhorté les dirigeants européens à « envoyer un signal sans ambiguïté montrant que la zone euro va résoudre la crise de la dette souveraine ».

À Berlin, un porte-parole du gouvernement allemand a assuré qu'il n'y avait « aucune raison de s'énerver »

 

Pendant ce temps en FRANCE, on se creuse la tête (enfin je me demande qui car ils sont tous en vacances), donc disais je, on se creuse la tête pour :

Pondre une nouvelle taxe ! ! - - - sur les très hauts revenus.

Ainsi encore une fois, on va faire croire aux pauvres, qu'en taxant les plus riches (enfin ceux qui sont encore là), on va ainsi boucher les énormes trous que ces mêmes "grands penseurs" ont créés !!

Eh bien NON !! Encore une fois, ce sont les petits et les moyens qui trinqueront car il ne fait nul doute que toutes les grosses sociétés multinationales et leurs cadres les plus hauts placés, auront vite fait de délocaliser leurs salaires et autres bonus et ce sera encore ça de perdu pour les caisses de Bercy - - -

Le 15 juin dernier j'écrivais ceci:

La France toujours pleine d'imagination, pour taxer plus mais en finale toujours perdante - - -

Alors que faire ? Aujourd"hui je n'ai pas de réponse, mais j'espère bien que ces derniers évènements vont créer une prise de conscience chez tous les futurs candidats à notre Présidence. Ceci dit je me demande bien si j'irais voter car la dernière fois j'ai tellement été dupé que depuis 2 ans j'ai des maux d'estomac !- - -

 



 

 

 

 



Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 13:18

La politique et les politiques nous donnent souvent envie de rire et de pleurer en même temps - - -
Instituer la règle d'or pour interdire tout budget déficitaire - - -C'est pourtant, à mon avis personnel,  un bel objectif NON ?

Aujourd'hui la dette arrive presque à 1670 milliards ! ! (voir le compteur)

Alors que depuis 2007 notre Président a produit une accélération sans précédent de ce déficit, qui lui même existe depuis 30 ans.
Alors que des alertes sont données depuis des années, notamment par de grosses associations comme Contribuables Associés (env 150 000 adhérents et pas un Euro de subvention), qui depuis des années luttent, informent, font remonter tous les excès des dépenses publiques et des privilèges des élus, fonctionnaires ou autres profiteurs, de la république.
Alors oui le temps est venu, de lutter efficacement car nos dirigeants savent très bien que la situation financière de notre pays n'est pas très éloignée des pays au plus mal, et que sans une prise en main rigoureuse, notre pays serait lui aussi acculé à des difficultés de financement.
Mais tout comme le problèmes des retraites, que tout le monde connaissait depuis 1982 (date de la réduction de l'age de 65 à 60 ans) et qu'en 28 ans, un seul homme a décidé de s'attaquer à ce problème impopulaire, le problème des déficits, doit maintenant être traité rapidement car nous sommes bientôt arrivés au pied du mur.
Alors moi je dis BRAVO à Sarko qui au moins a le mérite de prendre en mains des choses que tous les autres auparavant, avaient préféré laisser de coté par démagogie et souci permanent de réélection.

Quand j'entends maintenant les Socialistes lever les bras au ciel contre cette mesure ! Evidemment à 9 mois des élections, ça ne les arrange pas. Eux qui ont toujours mille cadeaux à faire - - -

- Qui pour les 50 % d'augmentation du budget de la culture ? Alors que la culture devrait au contraire être totalement autonome de par son public.

(il est vrai que la culture assistée permet d'exposer des oeuvres sans admirateurs - - -)

- Qui pour la suppression des toutes les niches fiscales sans distinction ? - - - (en oubliant simplement que pour certaine niches, comme les lois pour les acquéreurs de logements neufs pour la location, sont des niches qui servent à la fois l'offre de logements en France mais aussi de nombreux emplois qui seraient détruits dans le batiment, car 50 % de ces logements neufs sont vendus pour la location "loi Scellier") Je ne veux pas dire ici que toutes les niches sont aussi rentables pour la Nation.

- Qui pour surenchérir sur l'accueil des émigrés clandestins sans jamais tenir compte du sentiment de la majorité des citoyens et du coût pour la société - - 

- Qui pour vouloir durcir les lois sociales du travail qui sont déjà trop contraignantes et facteur de chômage et de licenciements, mais surtout de non embauche car en plus, le coût du travail (par les charges sociales et les taxes) est trop élevé en notre pays.

Et nous ne sommes qu'à 9 mois  des élections pour déjà entendre toutes ces inepties ! - - - Que sera ce dans 6 mois ! Mais surtout que sera l'avenir de notre pays avec tous ces candidats dont aucun n'inspire une réelle confiance, pour une grande majorité des Français - - -

 

OUI il faut à présent combattre les déficits !

Tous les chefs d’État, rois, présidents ou dictateurs, et surtout peut-être la plupart des candidats cultivent cette tentation paternaliste de prendre en charge le bon peuple : père de la nation, père de la patrie ou petit père du peuple selon l’époque ou la latitude. Jusqu’à l’inénarrable François Bayrou pendant la campagne présidentielle de 2007 : « Un président de la République est dans une situation de chef de famille à la tête du pays. »

Un président pater familias ! En tout cas on ne peut guère dire que les responsables des collectivités publiques gèrent en « bons pères de familles » selon l’expression juridique consacrée. Voyez les panneaux des collectivités territoriales apposés pour les travaux : la somme est écrite en très gros caractères et il est souvent difficile de deviner l’objectif. Ce qui importe, c’est de dépenser de fortes sommes.

Lire la suite sur  http://www.contrepoints.org/2011/07/27/36820-de-letat-nounou-a-letat-falcoche

 

Et le FMI s'en mèle ! Les opposants à cette règle d'or pourront bien dire ce qu'il s veulent, la France sera obligée de renfocer ses mesures !

FMI : la France devra faire des efforts supplémentaires pour réduire le déficit

Le Fonds monétaire international (FMI) a salué les engagements de réduction du déficit public annoncés par la France mais estime qu'elle devra faire des efforts supplémentaires pour les respecter, dans son rapport annuel sur l'économie française publié mercredi.

"Des progrès sont réalisés dans la consolidation budgétaire mais des efforts supplémentaires peuvent être nécessaires pour atteindre les objectifs pour 2012-13", écrit le Fonds dans ce rapport.

La France s'est engagée à ramener son déficit de 7,1% du produit intérieur brut (PIB) en 2010 à 5,7% cette année, 4,6% l'an prochain et 3% en 2013.

Mais pour cela, le gouvernement table sur une accélération de la croissance, de 2% en 2011 à 2,25% en 2012 puis 2,5% en 2013.

Or, le FMI s'attend à une croissance de 2,1% cette année et seulement 1,9% l'an prochain et 2% en 2013. Il prévient en outre que la crise de la dette dans la zone euro fait planer des risques sur ces prévisions.

Du coup, le FMI redoute que, en l'état actuel des mesures annoncées, "le déficit ne recule plus lentement qu'envisagé".  Suite - - -


A LIRE AUSSI :

Gouvernance financière incompétente ? Il faut revoir nos institutions !

 

- - - "La crise monétaire et financière internationale, notamment celles des finances américaines et de l’euro, créent des inquiétudes croissantes dans l’opinion et les medias internationaux. Hier, le journal espagnol El Pays titrait « l’euro au bord du gouffre » et le Figaro demandait à l’Etat français de se serrer la ceinture. Le Monde du 13 juillet titre : « ces gamins qui, nous gouvernent » et ajoute « la situation requiert des adultes et on en manque à Washington comme à Bruxelles ». La dette américaine croît sans mesure et les Européens ne savent comment gérer la dette grecque.

Cette situation résulte de l’inculture de la plupart des dirigeants politiques en sciences économiques et de leur goût pour les largesses à but électoraliste. Depuis longtemps, les meilleurs économistes du monde comme les prix Nobel Friedrich Hayek (autrichien) et Maurice Allais (français) ont mis en garde les classes politiques occidentales contre leurs incohérences : endettement colossal aux USA et gestion irresponsable du dollar à la baisse (déjà dénoncés par De Gaulle !), maintien d’un euro fort dans une zone où la moitié des gouvernements sont totalement laxistes ! Ces avertissements furent étouffés ou méprisés avec arrogance. " - - -



Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 15:45

ça y est à partir de demain vous travaillerez pour vous ! ! 

Et pensez y, depuis Fin MAI vous travaillez pour payer uniquement tous les gaspillages, les privilèges des élus, les avantages divers, etc - - -

C'est intéressant non ?

- - - " La France vice-championne du monde.

Cette année, la France est au deuxième rang des pays de l’OCDE, derrière le Danemark, où l’État est le plus glouton. Les citoyens de la zone euro commencent en moyenne à travailler pour leur propre profit et celui de leur famille plus de trois semaines avant les Français, et ceux de l’OCDE près d’un mois et demi avant.

Entre 1999 (date de la première célébration du Jour de libération fiscale par Contribuables Associés) et 2009, ce jour avait oscillé entre le 10 et le 17 juillet. C’était déjà accablant pour le contribuable ! "- - -

Jour-de-la-liberation-fiscale-2011.jpg


Lire la suite sur http://www.lecri.fr/2011/07/18/en-2011-vous-travaillerez-pour-la-sphere-publique-jusquau-21-juillet/24197 

                 Jour de liberation fiscale 2011 1        Jour de liberation fiscale 2011 2

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 13:08

Ca y est c'est reparti et toujours à la hausse ! !

Les élections de 2012 approchent et déjà Martine, François commençent à "se tirer la bourre" sur les promesses "foireuses" !

Qui va augmenter le budget de la  culture de 50 %, l'autre va équilibrer de suite le budget de la Nation (chose très louable) pour ne plus creuser les déficits.

Et ce n'est que le début des surenchères Présidentielles !

Mais bien sûr, au PS comme partout ils feront semblant d'être sur la même longueur d'ondes.

Mais alors les élus sont ils tous de grands enfants pour se comporter ainsi ?

Ils veulent toujours nous prendre pour plus bêtes que nous sommes - - -

Regardez déjà en 1995 ce que l'on pouvait lire avant les élections

--- "Certes, promettre de raser gratis demain n'est pas une nouveauté. Comme chaque fois, les candidats multiplient les cadeaux, baisses d'impôts, nouveaux crédits. A ce jeu, Jacques Chirac détient la palme. Mais il n'est pas sûr que ce soit cette débauche qui lui fasse gagner des points dans les sondages. Car, au-delà de cet exercice classique de «démagogie électorale», selon les termes de Nicolas Sarkozy, porte-parole du candidat Balladur, la grande réussite du maire de Paris aura été de se positionner en défenseur de la feuille de paie. Le pari était osé. Même le PS, qu'Henri Emmanuelli avait voulu transformer un moment en «parti des salariés», avait reculé, craignant de passer pour irresponsable. Mais Jacques Chirac n'avait pas le choix. En matière de politique économique, les autres terrains étaient minés. Promettre de baisser les taux d'intérêt, c'était toucher au franc et rouvrir le débat sur Maastricht. Jouer du déficit" - - -

Excellent NON ? 

Si vous voulez lire la suite http://www.liberation.fr/evenement/0101135350-surencheres-electorales

 

Alors aujourd'hui, on a l'impression que tous ont pris conscience qu'il y avait une dette colossale ! C'est pourtant incroyable ! Le dette existe depuis 35 ans

et tous ces "grands enfants" pensaient que l'on pouvait continuer ainsi sans limites, à dépenser plus que l'on gagne et à faire une gestion très négligée de notre argent public ! Et bien NON ! Le temps est venu d'apprendre à compter Messieurs mais surtout à gérer les priorités.

Il est venu le temps de respecter les citoyens et leur contributions au fonctionnement de l'état. Trop longtemps ont durés ces gaspillages monstrueux et tous ces abus que l'on peut lire chaque jour, chaque semaine dans les journaux biens informés, dans les médias qui ne cachent pas la vérité. (ils sont peu nombreux).

Alors j'attends avec impatience que tous les grands candidats commencent à dévoiler leurs programmes. (je parle là de ceux qui ont une réelle chance d'aboutir, pas de tous les autres inutiles et parasites, qui vont simplement essayer d'obtenir 5% pour se faire rembourser leur frais sur notre argent encore une fois)

Peut être pour une fois au moins auront nous un peu moins de promesses électorales qui ne seront jamais tenues - - -  Pourront nous éviter de 2012 à 2017 ce que nous avons pu voir depuis 2007 ?

Je l'espère de tout mon coeur - - -  Il faudra bien que ça change !



 


Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 10:45

On l'a vu dernièrement avec l'affaire des panneaux avertisseurs de radars et de la mobilisation générale des conducteurs du 18 Juin dernier, mais aussi celle des Sénateurs qui ont tout de même abandonné leur projet de prime de rattrapage de 3500 € : Il y avait une telle levée  de clameur dans les forums internet, que les grands médias s'en sont emparés et ces "pauvres Sénateurs" ont été obligés de faire machine arrière.

Ce matin je lisais aussi "Eva Joly promet de rendre le pouvoir aux Français" et il est vrai que par moment on a vraiment l'impression que notre démocratie n'a conservé que son nom, face aux oligarques divers et variés, qui dirigent notre pays dans les hautes sphères de la fonction publique.


Hier j'entendais aussi, Mr Hollande, candidat "normal" aux présidentielles de 2012, qui faisais une promesse prioritaire de lutter contre les déficits et de réduire la dette abyssale des 1665 € de notre pays. Je trouve ça superbe venant d'un socialiste.

 

La puissance des tous les forums et autres groupes du web est maintenant établie. Nous pouvons influer sur la politique, on l'a vu dernièrement sur les rassemblements contre les excès de la répression routière, nous pouvons influencer les prochaines élections en pesant lourdement sur le programme des certains candidats ou les excès de démagogie des autres.

Enfin nous pourrons peut être retrouver un peu de légitimité citoyenne, dans notre démocratie Franco / Européenne, en faisant barrage à toutes ces décisions prises sans concertations et tous ces gaspillages de l'argent public.

 

Alors réjouissons nous, l'avenir est devant nous et mobilisons nous pour que les choses avancent dans le bon sens et que tous ces hommes politiques "atterrissent on douceur" sur la réalité des choses et le respect des concitoyens qu'ils ont trop souvent bafoué depuis 30 ans, en ne pensant qu'à leur réélection et leurs avantages divers.

Et Mr SARKOZY, perdra sa réélection de 2012 car il a trop souvent oublié pourquoi ses partisans l'avaient élu, et pensé qu'il pourrait aller au dessus de l'opinion publique. Le constat à présent est de voir qu'il a réussi à augmenter  d'un tiers, le déficit en 4 ans à 1665 milliards) , à créer de multiples taxes et impôts, augmenter la pression fiscale, tout en oubliant de faire les économies nécessaires dans le fonctionnement de l'état, et surtout se mettre "à dos" une grande de ses anciens partisans, (dont je fais partie) trop dégoutés à présent d'avoir vu le résultat de leur vote de 2007.

Quand je vois que c'est seulement maintenant, à l'heure ou nous sommes presque au même rang que l'Italie, juste après l'Espagne, que Mr SARKOZY, après 4 ans et demi de "règne", vient de faire adopter à l'assemblée la loi pour interdire de voter des budgets déficitaires ! ! Alors que déjà en 2007 nous connaissions la situation financière de notre pays qui n'était déjà pas très bonne. Je trouve ça lamentable, que cette mesure comme de nombreuses autres n'aient pas été mises en place dès 2008. 

 

Sa grande "réussite" aura été de faire revenir au premier plan le FN et sa nouvelle présidente qui se frotte les mains chaque jour, sachant très bien qu'elle sera très probablement au second tour l'année prochaine. 


- - - Dans la sphère intellectuelle française, la figure de l’« expert » a longtemps été moins populaire que celle de l’écrivain engagé, et le champ politique s’est doté de ses propres conseillers du Prince, notamment via l’ENA. Toutefois, par des liens structurels de plus en plus étroits avec les décideurs politiques de droite comme de gauche et une diffusion large de leurs idées, les think tanks ne cessent d’accroître leur influence depuis le milieu des années 2000. - - -

Lire la suite de cet article sur http://www.atlantico.fr/decryptage/think-tanks-influence-campagne-presidentielle-120090.html

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 17:00

http://www.lecri.fr/wp-content/uploads/2011/07/Trez2-300x270.jpgC'est un scandale ! Aujourd’hui, le Sénat vient de rater  à nouveau l’occasion de se mettre en phase avec l’opinion publique. La Haute Assemblée a rejeté deux amendements visant à un meilleur contrôle des dépenses des élus.

La France détient le record mondial d’élus au mètre carré : on en dénombre 601 132.

Nos élus sont également les recordmen des cumuls qui permettent d’accroître leur rémunération.

Pas tous : nombre de maires de petites communes – ne cumulant pas de mandats – se dépensent sans compter pour leurs administrés tout en ne percevant que de modestes rétributions pour cela. Il faut saluer leur dévouement.

Nos élus sont dans leur rôle quand ils nous appellent à l’effort et à la rigueur pour faire face à la crise économique. Mais, quand on lance des appels à la vertu, il faut montrer soi-même l’exemple. Et on en est loin!

A lire sur http://www.lecri.fr/2011/

 

A l'heure ou la France croule sous 1665 milliards de dettes, où plusieurs pays d'Europe sont en faillite, les préoccupations prioritaires de certains élus sont de sauvegarder leurs privilèges ! - - - Merci la démocratie ! On voit combien les élus sont respectueux de leurs administrés ! - - -

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 10:45

 

Nous sommes entrés depuis hier dans le mois du ramadan, qui coïncidait avec l'ouverture de la mosquée de Strasbourg. Les médias sont tout excités, et nous en "remettent" une couche à chaque journal télévisé ou sur d'autres supports.

Pourtant, 90 % des Français ne sont pas concernés pas ces coutumes religieuses et n'ont pas envie de s'y interesser. Et pendant ce temps, j'entends parler de stigmatisation des communautés religieuses et autres fadaises  - - -

Justement afin de ne pas stigmatiser cette religion, moi j'aimerai bien que tous les journaux télévisés arrêtent de nous faire des reportages chaque jour sur ce qui les concernent. Le ramadan démarre : ok - - -  c'est difficile : ok - - -  c'est ceci - - -  c'est celà - - - Ohhh la belle mosquée ! - - - OK mais de là à imposer ça chaque jour, voire 2 fois par jour, à 90 % des Français qui ne sont pas concernés - - - Là je me pose des questions. Qui est derrière ces campagnes de sensibilisation ? A qui profite cette surexposition médiatique ? ? - - - Quand on voit que le N°2 d'un des plus grands parti politique en France est musulman, peut être est ce le début d'une explication  - - - On en reparlera dans 10 ans, puisque déjà sur les 10 dernières années le % des pratiquants a augmenté de 10 % pendant le même temps ou les pratiquants de la religion catholique ont été divisés par 6 depuis les années 50 ! (http://atheisme.free.fr/Religion/Statistiques_religieuses_2.htm) Moins de 5 % des catholiques, actuellement, pratiquent régulièrement - - -

Depuis 30 ans notre pays avance doucement vers une certaine islamisation, bien que nos politiques de tous bords s'en défendent, tout en participant indirectement, par des associations écrans aux financements des constructions de mosquées, ou en laissant faire l'obstruction à la circulation dans des rues de Paris à certaines heures, et comme on le voit aujourd'hui par l'insertion dans les plus hauts postes de la fonction publique et des responsabilités publiques et des partis politiques.

Tout ceci ne serait pas dérangeant si au détour de telle ou telle lecture on ne pouvait lire des choses comme ceci :

« Dans l’islam la notion de citoyenneté n’existe pas, mais celle de communauté est très importante, car reconnaître une communauté, c’est reconnaître les lois qui la régissent. Nous travaillons à ce que la notion de communauté soit reconnue par la République. Alors, nous pourrons constituer une communauté islamique, appuyée sur les lois que nous avons en commun avec la République, et ensuite appliquer nos propres lois à notre communauté » (Amar Lasfar, Recteur de la mosquée de Lille "La cité mode d'emploi", Homme et migrations n° 1218, mars-avril 1999 p.55)

Dans la même veine, avant de réorienter sa stratégie de communication, il affirma : «  L’Assimilation suppose pour les populations islamiques se fondre à terme dans la population. Ceci est exclu car cela signifie l’abandon de la loi islamique […] Il n’y aura pas de dérogation à cette règle ». Amar Lasfar, conférence à l’Alliance régionale du Nord, 9 octobre 1997

il a obtenu de la mairie de Martine Aubry l’ouverture d’un Lycée privé musulman à la rentrée 2003, ainsi que la création d'un centre de formation pour imams.

L'hebdomadaire Marianne avait enquêté dans son n° 352 (janvier 2004) sur les enseignements dispensés dans l'institution, et avait recueilli des témoignages d'élèves dépités dénonçant le bourage de crâne qu'ils ont à subir : "Ici, on ne nous parle que du coran et de l'islam à longueur de journée, c'est vrai que je suis musulman mais pas au point de devenir Imâm". La journaliste, Ait Aoudia Djaffer, dénonçait dans son article l'état d'esprit de la direction ne cachant pas vouloir faire régner la charia !

 

Enfin, Amar Lasfar fut le principal moteur des manifestations lilloises de janvier 2004 contre la loi sur les port du voile à l'école.

La suite sur http://www.islamisation.fr/

 

Ceci pour LILLE mais combien d'autres grandes villes en France, par leur Maires si soucieux de se faire élir à nouveau, courtisent ces communautés par des largesses d'argent public.

"Alain Juppé dit avoir " d'excellentes relations " avec les " principaux leaders " de la communauté musulmane de Bordeaux. Tareq Oubrou, futur imâm de la Grande Mosquée de Bordeaux, est pourtant un laudateur des Frères musulmans, un mouvement qui milite pour la restauration du Califat et la réunion des musulmans d'Istanbul à Bordeaux, la frontière étant " une méprisable hérésie ". A Marseille, Jean-Claude Gaudin ménage quant à lui toutes les composantes de l'islamisme local, sa mairie allant jusqu'à réaliser les dossiers de presse du mouvement Tabligh. A Paris, Bertrand Delanoé offre 20 millions d'euros pour un Institut musulman, dont le site officiel nous informe qu'il comprend des salles de culte, c'est-à-dire une mosquée.

A Strasbourg, la nouvelle mosquée - financée par les collectivités locales - entretient des liens étroits avec l'islam radical. Certains élus UMP demandent une loi punissant "l'injure au fondement d'une religion ", soit le délit de blasphème prévu par la charia, à la suite de l'affaire des caricatures de Mahomet. Etc, etc, etc."  Lire la suite http://www.amazon.fr/Ces-maires-qui-courtisent-lislamisme/dp/291761708X

 

A BORDEAUX bientôt, une école musulmane ? Merci Mr JUPPE !

Le projet n’est pas encore abouti, mais il avance sérieusement. Bordeaux pourrait bientôt avoir sa 1ère école musulmane. Sous l’égide de l’association « le Palmier des Savoirs », une école maternelle musulmane devrait ouvrir, avec comme but à plus long terme, l’ouverture d’un collège et d’un lycée.

Un emplacement en centre-ville semble privilégié par les organisateurs. Selon l’un d’entre eux, l’objectif est « d’offrir une éducation scolaire de qualité pour nos enfants et leur apprendre très tôt à vivre pleinement leur religion ».

Lire la suite sur http://www.infos-bordeaux.fr/2011/actualites/exclusif-une-ecole-musulmane-bientot-a-bordeaux-1455

 

 

"Quand un bateau part à la dérive, il flotte au gré des courants et des écueils. Quand le capitaine ne remplit pas sa mission, et que l’équipage est en état de stupeur et de désarroi, n’importe qui peut prétendre devenir capitaine. En général, ce genre d’équipée finit très mal."

 

La France laïque des années 1900 n’avait pas pris de gants pour expulser « manu militari » les prêtres et les Sœurs hors des couvents, des églises et des hôpitaux et des écoles ! La laïcité reste encore haineuse et principalement orientée contre l’église catholique ; elle est plus tolérante vis-à-vis de l’invasion islamique… Alors, la France, oublieuse de son passé chrétien, sera peut être noyée, étouffée par le nombre, - - -  la suite ...

 

Or nous sommes dans un pays où la liberté d’expression a beaucoup régressé, mais pas pour tous … A lire  *La régression intellectuelle de la France. Philippe Nemo, Editions TEXQUIS.

 

Il n’est pas difficile de montrer que l’action des hommes de l'Etat depuis 30 ans, a favorisé l’invasion musulmane en France. Toujours est-il que ce problème est devenu désormais autonome - - - Le livre de Christophe Deloire et de Christophe Dubois, « les islamistes sont déjà là » est une enquête sur la « discrète infiltration [islamiste] qui menace notre liberté à tous » montre que ce problème islamique est désormais un problème en soi qu’il faut traîter avec les moyens intellectuels adaptés (reconnaître déjà qu’il s’agit d’un genre de problème en soi).


Il y a eu l’affaire du voile islamique à l’école (loi du 15 mars 2004 interdisant les signes religieux ostensibles dans les établissements scolaires publics) et à présent l’affaire du port de la burqa dans les lieux publics.

Que nous réserve l'avenir ? ? - - -


 



Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 15:31

  L’ Europe dilapide notre argent ! GaL’ Europe dilapide notre argent ! Gaspillages, fraudes, dépenses somptuaires … A Bruxelles, une caste oligarchique payée pour nous faire les poches !

Le Livre noir de l’ Union européenne, édition 2011

est en vente chez votre marchand de journaux depuis le 1er juin.

Achetez dès aujourd’hui ce numéro qui fera de vous un contribuable averti. 

  • Le parlement européen, royaume du gaspillage et de la fraude
  • La vie dorée des députés européens
  • La ruineuse présidence française de l’Union européenne
  • Le paradis des bureaucrates
  • Les subventions délirantes de l’ UE
  • Europe agricole : la pompe à fric
  • Des milliards gaspillés dans l’ aide au développement
  • 10 propositions de réformes de Contribuables Associés pour l’ Europe

Le tout illustré par des dessins et caricatures de Trez, Miège et Innocent.

Un numéro réalisé en partenariat avec l’ Observatoire des subventions :

Un petit exemple parmi des centaines :

L’Union européenne a versé près de 200 millions d’euros de subventions aux associations françaises en 2007.

645 subventions ont été allouées pour un total de 193 495 747, 37 euros, uniquement pour les associations françaises. Une coquette somme et seulement pour la France! La Commission européenne fait preuve en la matière de transparence. Mais on peut douter qu’elle soit en mesure de contrôler la bonne utilisation des fonds attribués aux associations des 27 membres de l’Union européenne (et autres). Au grand dam des contribuables français et européens…

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Politique Française
commenter cet article