Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Liberty blog
  • Liberty blog
  • : Un blog pour la liberté des idées en France avec une vision acerbe mais réaliste de notre pays. 2017 approche et à présent il va falloir penser voter pour celui ou celle qui saura redresser notre économie, réduire le chômage et la dette publique. Fini les promesses non tenues, fini les idéologies aveugles, il nous faudra un Président pragmatique, ferme et honnête ---- LINCOLN disait : "Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l’épargne" - Vous ne pouvez pas donner la force au « faible » en affaiblissant le « fort »- Vous ne pouvez pas aider l’employé en anéantissant l’employeur.- Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes.- Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche.
  • Contact

Recherche

3 décembre 2016 6 03 /12 /décembre /2016 16:05

Extrait de Contrepoint

Le candidat Fillon a annoncé qu’il entendait recourir à une « thérapie de choc » s’il arrivait au pouvoir. Le mot peut évidemment faire peur. Mais l’observation de la réalité convainc facilement que, de toutes manières, l’homéopathie à laquelle nous sommes habitués n’est tout simplement plus tenable. Rappelons que l’emploi salarié marchand est à un niveau inférieur que celui d’avant la crise de 2008 et que, contrairement à certaines idées reçues, l’essor de l’emploi indépendant n’a pas permis de compenser cette baisse sans précédent.

Il est clair que notre pays est totalement asphyxié par le niveau des charges et taxes qui freinent nos entreprises et l'emploi.

Tant qu'on en sera là, aucune espoir d'inversion des chiffres des citoyens sans emplois.

Mr Fillon, Ok c'est bien de penser donner plus d'autonomie aux partenaires sociaux dans l'entreprise, et d'alléger les procédures de licenciement, mais la base de tout est le niveau astronomique de nos charges sociales.

Car régler ce problème majeur des charges trop élevées pourrait en plus aider tous nos agriculteurs, éleveurs, producteurs, petits commerçants et artisans qui ne gagnent plus leur vie et ferment boutique. Environ 65000 fermetures par an depuis 2008, ça n'a plus l'air d'émouvoir nos candidats de 2017.

Nos taxes sur les entreprises sont aussi environ 1/3 plus élevées que chez nos voisins.

Et notre code du travail ? Notre fameux code de 3400 pages qui depuis un moment n'a plus qu'un effet contreproductif sur l'emploi. je n'entends plus personne en parler.

Tous ça est bien dommage car autour de nous, chez nos voisins ça semble aller mieux depuis un moment.

Alors pourquoi pas chez nous en France ? Parce que pour le moment aucun politique n'a eu le courage, l'honnêteté et la fermeté nécessaire pour imposer les grosses réformes indispensables comme l'avait fait en son temps, Mme Tatcher en Grande Bretagne. Il va bien falloir pourtant y arriver un jour. Il faut arrêter une bonne fois pour toute de se faire prendre en otage en permanence par nos syndicats minoritaires et nocifs aux travailleurs. Eux les artisans de la désindustrialisation qui sous le couvert d'une pseudo lutte pour le "bien être" des salariés nous ont fait perdre plus de 2.5 millions d'emplois depuis 15 ans. Eux qui en plus gangrènent la gestion de notre système social qui comme par hasard coute 3 fois plus cher qu'ailleurs et nous rembourse de moins en moins bien.  Ca suffit et on espère que notre futur Président commencera par leur couper toutes les subventions, car un syndicat utile ne devrait s'auto-gérer que par les cotisations de leurs adhérents.

Ceci est d'ailleurs valable pour toute association et publication qui se prétendent utiles mais qui n'ont que quelques recettes minables de leurs adhérents ou de leur acheteurs pour la presse.

Quand on aura réglé ça, nos finances publiques auront déjà fait un grand pas vers la renaissance ---

On compte sur vous Mr le futur Président ---

 

Repost 0
2 mars 2015 1 02 /03 /mars /2015 17:53

Bientôt les élections départementales ! Affolement général à l'UMPS ! --- Je me marre !

Sarkozy ne sait plus quoi dire et il dit des conneries (et je parlerai même pas de son programme 2017 qui est si terne, sans odeur et sans saveur) face aux derniers sondages donnant le FN en tête avec 33 % et même 48 % dans les tranches d'électeurs 18/28 ans !

Mais tous les grands politicards responsables de cette situation nous jouent les "vierges effarouchées" alors que depuis 1981 leurs politiques n'ont fait que renforcer le nombre des sympathisants au FN.

Quand on voit Hollande et Valls au salon de l'agriculture remettre ça sur le tapis en essayant de persuader les agriculteurs de ne pas voter FN, eux qui ont tant souffert de la politique laxiste depuis la mise en place de l'Europe, et les pêcheurs qui ont été divisés par 5 depuis 30 ans, toujours sous le joug des règlements Européens, et dans les campagnes où les agriculteurs ne peuvent même plus accéder à leurs terres à causes que quelques centaines de "zadistes" qui bloquent des grands projets et retardent à grands frais (c'est pas cher c'est l'état qui paie ---) le démarrage des grands chantier du barrage de Sivens et de l'aéroport de Ntre Dame des Landes ! Mais qui dirige donc notre pays ? c'est toujours des minorités qui ont le dernier mot. C'est ça la démocratie ? Ou alors j'avais mal compris ----

Donc avoir le FN en tête de tous les sondages, c'est peut être affligeant mais c'est bien le résultat de 30 années de politique de "couilles molles" des socialistes de droite, de gauche et du centre, ça n'est pas venu tout seul comme ça par hasard, comme une giboulée de Mars ---

Les jeunes urbains voient les effets de la mauvaise politique des UMPS depuis 1981 : Les dégâts de l'immigration excessive, l'insécurité, le chômage, la dette de 2050 Mds€ et ils veulent protester.

Il est clair que ce n'est pas le FN qui règlera tous les problèmes et encore moins en économie, mais il donne de l'espoir aux gens qui sont désespérés, comme Tsipras en Grèce.

C'est bien pour ça, Mr Sarkozy qu'il faut laisser les électeurs du 1er tour libres de voter au second, comme ils penseront être le meilleur choix, sans les diaboliser, car cette situation vous en êtes responsable autant que les socialistes.

Tous ceux qui ont gouverné depuis 1981 ont aidé à la montée du FN, ce serait bien que les grands médias le rappelle au lieu de faire l'autruche.

De plus Mr Sakozy n'oubliez pas qu'en 2012, environ 2.5 millions de vos anciens partisans dégoutés avaient voté FN au 1er tour et vous leur avez tellement craché dessus, qu'ils n'ont pas voté pour vous au second : Résultat perdu! avec seulement 1.1 million de voix de retard ! --- Alors à présent réfléchissez un peu plus avant de parler Mr Nicolas Sarkozy sinon de 2015 à 2017 il y en aura encore des défaites ---- La machine à perdre vous connaissez ?

Repost 0
29 mai 2014 4 29 /05 /mai /2014 08:25

Prix de l' humour politique 2013 : Qui va succéder à François Goulard ?
L'ancien ministre UMP avait obtenu en 2012 le prix Press Club Humour et politique pour cette pépite :
"être ancien ministre, c'est s'asseoir à l'arrière d'une voiture et s'apercevoir qu'elle ne démarre pas".
Cette année, 16 phrases étaient en compétition.
Et c'est Gérard Longuet, un habitué des petites phrases qui font polémique, qui a été sacré pour cette saillie : Hollande est pour le mariage pour tous.. Sauf pour lui !

Un Prix Spécial du Jury a également été décerné à Jean-François Copé pour :
"A l'UMP, nous apprenons la démocratie. C'est assez nouveau". (depuis à a aussi appris la comptabilité)

Les internautes ont également été mis à contribution.
Et leur choix s'est porté sur Jean-Luc Romero, conseiller régional PS d'Ile-de-France pour : "Un gay qui vote à droite, c'est comme une dinde qui vote pour Noël".

Deux prix de l'encouragement ont par ailleurs été créés, et decernés à deux socialistes.
Ils vont à Marisol Touraine, ministre des Affaires Sociales et de la Santé : "Il y a quand même des médicaments qui soignent !"

et à Jean-Jacques Urvoas, président PS de la Commission des lois à l'Assemblée Nationale : "J'étais aux Baumettes. J'en suis sorti, à la différence des socialistes marseillais".

Le jury, précise le communiqué officiel, a tenu à offrir un Prix-Nocchio à Jérôme Cahuzac" pour son interrogation : "Pourquoi démissionner quand on est innocent?"

Les autres nominés étaient :
- Jean-Marc Ayrault, Premier ministre : "Ma part d'ombre, c'est mon combi Volkswagen".
- Jean-Luc Mélenchon, Co-président du Parti de Gauche après la conférence de presse de François Hollande : "L'AN II, c'est l'an pire".
- Charles Pasqua, ancien ministre, interrogé sur l'activité de Michèle Alliot-Marie : " Elle ne fait rien ; mais elle le fait avec ténacité".
- Jean-Pierre Raffarin, lors de ses voeux : "Je souhaite à Valérie Trierweiler sa juste place ; et à Ségolène Royal juste une place".

- Bernadette Chirac : "Rendez-vous compte, dans ma famille ils ont tous voté Hollande. Sauf Jacques ; mais il ne le sait pas".
- Christiane Taubira, garde des Sceaux, qui expliquent aux journalistes qu'elle est fatiguée après un déplacement en Guyane : "J'ai un corps de vieille femme et un emploi du temps de jeune fille".
- Gaëtan Gorce, sénateur PS de la Nièvre : "En 100 ans, le monde sera passé du ballon dirigeable au supersonique ; et le PS de Jean Jaurès à Harlem Désir".
- Marisol Touraine toujours, interrogée sur le manque d'intérêt que les femmes ont porté aux dangers de la pilule : "Il faut laisser aux femmes le temps de se retourner". (je l'aime bien celle-ci)

- Stéphane Ravier, candidat FN aux municipales de Marseille, interrogé sur les ambitions de Bernard Tapie : "Le seul Tapie qui a de l'avenir ici, c'est le tapis de prière" (est-ce une prémonition ?)

et la prime revient à Jean d'Ormesson : "Je suis pleinement favorable au mariage gay,mais seulement entres politiciens de gauche, tout ce qui peut contribuer à leur non reproduction est un bienfait pour tous...!

Repost 0
Published by Satelmarc - dans humour politique
commenter cet article
26 mai 2014 1 26 /05 /mai /2014 16:38
La désinformation reste l'outil courant en démocratie Française

Le FMI a donné son accord : l’état pourra taxer 10% de votre épargne ! --- Quel grand média vous a informé ?

Les banques en difficulté pourront à partir de 2016, ponctionner les comptes des contribuables pour se refaire, exactement comme à Chypre en mars 2013 !

Cet accord scellé mercredi 11 décembre, est passé relativement inaperçu, alors qu'il pourrait être d'une importance capitale pour les épargnants.

Le racket légal s'organise derrière votre dos ! Car personne ne le dit clairement mais tous les experts de la finance, prévoient bien un crack bancaire à venir. La France a 2000 milliards de dettes, des gouvernants qui continuent d'augmenter les dépenses, sans jamais trouver moyen de les réduire efficacement.

Merci Madame Lagarde ! "C'est un pas fondamental vers la réalisation de l'union bancaire", a assuré Michel Barnier dans un communiqué. Tous ces gens nous trahissent gentiment et avec le sourire ----

Tous les médias nous mentent sur la situation réelle de notre économie. Le scénario de la Grèce pourrait devenir une réalité Française ---

La France est le 2ème pays au monde pour la redistribution d'argent public ! mais seulement 20ème pour le PIB par habitant.

Et après les journalistes et les politiques des grands partis font les étonnés quand ils s'aperçoivent que les Français n'ont plus aucune confiance en eux et font un vote de défiance par dépi.

Si le crack bancaire intervient en 2016, on peut déjà imaginer le niveau de colère des Français et comment ils traduiront leur désarroi pour les élections présidentielles en 2017.

" Le texte européen prévoit d’autoriser jusqu’à 8 % de « confiscation ». Mais si cela ne suffit pas, et que la banque coule malgré tout ? Plutôt que de devoir honorer la garantie les dépôts bancaires, plafonnée à 100 000 euros, il sera bien plus rationnel pour l’Etat et les autorités bancaires d’autoriser une confiscation par paliers comme à Chypre.

A Chypre, les dépôts supérieurs à 100 000 euros ont été taxés à …. 37,5 %, et dans certains cas (origines des fonds douteuses et placement sur des produits d’épargne vendus par la banque dont le capital n’était pas garanti) jusqu’à 60 %. Nul doute que de 8 %, le plafond autorisé par l’accord européen, on n’hésitera pas à monter à 10, 15, ou 20. Ou, moins douloureux, à passer deux fois, à quelques semaines d’écart, tout en bloquant les sorties de cash entre les deux".

" Le FMI est à la fois le flic et le pompier – pyromane disent certains — de l’économie mondiale. À ces titres, il est un observateur attentif de l’évolution des grands agrégats fondamentaux que sont la balance des paiements et la dette publique. Mais contrairement aux hommes politiques qui, généralement, pratiquent la langue de bois, le FMI ne se soucie guère de l’opinion des électeurs. Lorsqu’une économie malade a besoin d’un remède de cheval, c’est sans le moindre état d’âme qu’il s’en fait le prescripteur.

Or, justement, l’économie française est moribonde et le remède de cheval dont il est question tient davantage de l’amputation sans anesthésie que de la médecine douce.

En suggérant de taxer à hauteur de 10 % l’épargne nette des ménages européens, ce sont surtout les Français qui sont visés. En clair, lorsqu’il préconise de puiser directement sur leur compte en banque, le FMI ne fait que s’inspirer de ce que Chypre a fait il y a quelques mois pour éviter la faillite de son système bancaire".

Alors méfiez vous de vos banques ! et surtout du Crédit Agricole qui à lui seul représente environ 38 % des 84 milliards d'insuffisance de capitaux !

L'hebdomadaire allemand WirtschaftsWoche estime à 84 milliards d'euros l'insuffisance de capitaux propres des banques européennes, dont 31,5 milliards d'euros pour le seul Crédit agricole. La Société Générale est en seconde position.

Au total, les banques françaises sont davantage exposées que les banques allemandes au PICIGS (total de 390 mds de dollars pour les banques allemandes contre 520 milliards pour les banques françaises), principalement via l'énorme exposition de la France à l'Italie, qui est 2,6 fois plus importante que celle de l'Allemagne.

Il est aussi possible de faire ce même type de tableau, non plus en valeur, mais en % du PIB, afin de comparer facilement avec un panel plus large de pays (Grande-Bretagne, Japon, USA...). L'OCDE l'a fait dans son rapport publié il y a quelques jours, et voici donc ce tableau ci dessous(au passage, les chiffres sont totalement cohérents avec le graphique.

Par exemple, l'exposition à l'Italie de la France représente 12,4% du PIB français et pour l'Allemagne, cela correspond à 3,8% du PIB. Comment retrouver ces chiffres ? Sur le graphique précédent, on voit que l'exposition des banques françaises en Italie est de 334 milliards de dollars, pour un PIB en dollars d'environ 2600 milliards ... le compte est bon.

Alors à présent, vous êtes prévenus !

Sources :

http://www.contribuables.org/2014/01/09/le-fmi-a-donne-son-accord-letat-pourra-taxer-10-de-votre-epargne/

http://www.l-union-fait-la-force.info/modules/newbb/viewtopic.php?post_id=4895

http://www.captaineconomics.fr/actualite-economique/item/293-solidite-banque-francaise-risque-faillite

La désinformation reste l'outil courant en démocratie Française
Repost 0