Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Liberty blog
  • Liberty blog
  • : Un blog pour la liberté des idées en France avec une vision acerbe mais réaliste de notre pays. 2017 approche et à présent il va falloir penser voter pour celui ou celle qui saura redresser notre économie, réduire le chômage et la dette publique. Fini les promesses non tenues, fini les idéologies aveugles, il nous faudra un Président pragmatique, ferme et honnête ---- LINCOLN disait : "Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l’épargne" - Vous ne pouvez pas donner la force au « faible » en affaiblissant le « fort »- Vous ne pouvez pas aider l’employé en anéantissant l’employeur.- Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes.- Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche.
  • Contact

Recherche

3 décembre 2016 6 03 /12 /décembre /2016 16:05

Extrait de Contrepoint

Le candidat Fillon a annoncé qu’il entendait recourir à une « thérapie de choc » s’il arrivait au pouvoir. Le mot peut évidemment faire peur. Mais l’observation de la réalité convainc facilement que, de toutes manières, l’homéopathie à laquelle nous sommes habitués n’est tout simplement plus tenable. Rappelons que l’emploi salarié marchand est à un niveau inférieur que celui d’avant la crise de 2008 et que, contrairement à certaines idées reçues, l’essor de l’emploi indépendant n’a pas permis de compenser cette baisse sans précédent.

Il est clair que notre pays est totalement asphyxié par le niveau des charges et taxes qui freinent nos entreprises et l'emploi.

Tant qu'on en sera là, aucune espoir d'inversion des chiffres des citoyens sans emplois.

Mr Fillon, Ok c'est bien de penser donner plus d'autonomie aux partenaires sociaux dans l'entreprise, et d'alléger les procédures de licenciement, mais la base de tout est le niveau astronomique de nos charges sociales.

Car régler ce problème majeur des charges trop élevées pourrait en plus aider tous nos agriculteurs, éleveurs, producteurs, petits commerçants et artisans qui ne gagnent plus leur vie et ferment boutique. Environ 65000 fermetures par an depuis 2008, ça n'a plus l'air d'émouvoir nos candidats de 2017.

Nos taxes sur les entreprises sont aussi environ 1/3 plus élevées que chez nos voisins.

Et notre code du travail ? Notre fameux code de 3400 pages qui depuis un moment n'a plus qu'un effet contreproductif sur l'emploi. je n'entends plus personne en parler.

Tous ça est bien dommage car autour de nous, chez nos voisins ça semble aller mieux depuis un moment.

Alors pourquoi pas chez nous en France ? Parce que pour le moment aucun politique n'a eu le courage, l'honnêteté et la fermeté nécessaire pour imposer les grosses réformes indispensables comme l'avait fait en son temps, Mme Tatcher en Grande Bretagne. Il va bien falloir pourtant y arriver un jour. Il faut arrêter une bonne fois pour toute de se faire prendre en otage en permanence par nos syndicats minoritaires et nocifs aux travailleurs. Eux les artisans de la désindustrialisation qui sous le couvert d'une pseudo lutte pour le "bien être" des salariés nous ont fait perdre plus de 2.5 millions d'emplois depuis 15 ans. Eux qui en plus gangrènent la gestion de notre système social qui comme par hasard coute 3 fois plus cher qu'ailleurs et nous rembourse de moins en moins bien.  Ca suffit et on espère que notre futur Président commencera par leur couper toutes les subventions, car un syndicat utile ne devrait s'auto-gérer que par les cotisations de leurs adhérents.

Ceci est d'ailleurs valable pour toute association et publication qui se prétendent utiles mais qui n'ont que quelques recettes minables de leurs adhérents ou de leur acheteurs pour la presse.

Quand on aura réglé ça, nos finances publiques auront déjà fait un grand pas vers la renaissance ---

On compte sur vous Mr le futur Président ---

 

Repost 0
5 juillet 2014 6 05 /07 /juillet /2014 15:41

Fiscalité européenne : la France étouffe ses entreprises (mais nos gouvernants aiment tant fabriquer des chômeurs ---)

Eurostat vient de rendre public son Rapport sur la fiscalité européenne (2014).

Plusieurs enseignements en ressortent. La pression fiscale se situe à 39.4 % du PIB dans l’Europe des 28, ce qui représente 6 points de moins qu’en France (45 %).

En 2014, on est proche de 47 %...

Cette charge fiscale varie de 27 % en Lituanie à 48 % au Danemark, champion d’Europe avec la France en deuxième position.

L’Allemagne est dans la moyenne à 39.1 % et le Royaume Uni à 35 % du PIB. La France enregistre aussi la plus forte hausse sur une année (2011-2012), de 43.7 % à 45 %, alors que le Royaume Uni connaît une baisse sur la même période : de 35.8 % à 35.4 % du PIB. Alors que l’Europe bat des taux de chômage record, la principale source des recettes fiscales provient des impôts sur le travail (51 %).

Ensuite, ce sont les taxes sur la consommation (28.5 %) et celles sur le capital (20.8 %).

Fiscalité européenne
  FRANCE UE (28) ALLEMAGNE ROYAUME UNI
Poids des prélèvements obligatoires (en % du PIB) 47 % 39.4 % 39 % 35 %
IS (Impôt sur les sociétés) 36 % 22.9 % 26 % 21 %
Taux de chômage 10.5 %   5.5 % 6.2 %
Eurostat (2014)

A part la TVA, la tendance est plutôt à une baisse de la pression fiscale. Concernant l’Impôt sur les sociétés (IS), on assiste à une baisse dans de nombreux pays depuis plusieurs années. On est même passé d’un taux moyen à 35 % en 1995 à 22.9 % en 2014. (mais en France nos gouvernements successifs depuis 33 ans, s'obstinnent dans l'excès, ils ont accéléré la désindustrialisation et  perdus 2.5 millions d'emplois. Merci ---)

Le taux d’IS varie de 10 % en Bulgarie à plus de 36 % en France, 14 points de plus que la moyenne des 28 pays membres.

Pendant les années de crise, plusieurs pays ont fait baisser leur IS de manière significative : la Finlande, de 24.5 % à 20 %, le Royaume Uni, de 23 à 21 %, la Slovaquie, de 23 à 22 % et même le Danemark, de 25 à 24.5 %, et la Suède (de 26 à 22 %). Ces baisses n’ont pas empêche la hausse des recettes fiscales.

De 37.5 % du PIB en 1995 on est arrivé à 40.4 % en 2013 pour l’Europe des 28.

La France mène la course en tête pour ce qui est des prélèvements obligatoires et surtout ceux qui pèsent sur les entreprises.  (et pendant ce temps ils s'étonnent de la baisse des recettes fiscales)

Le gouvernement n’a plus le choix alors que le taux de chômage est l’un des plus élevés parmi les pays membres. Mais a-t-il vraiment compris ?

Mainisfestement NON ! Car en plus de la fiscalité, il y a le problème des charges sociales qui sont à peu près le double de chez nos voisins et pour lesquelles la France est toujours en contradiction avec les lois Européennes sur la concurrence des assurances santé.

Source : http://fr.irefeurope.org/Fiscalite-europeenne-la-France-etouffe-ses-entreprises,a3014

Repost 0
30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 14:19

La justice sociale existe parait il. Les Français vivent dedans depuis des lustres ! ---

Ils ont même appelé ça le modèle social français !

Mais vous êtes vous posé les bonnes questions ?

1/ Où est la justice sociale quand l'Aide Médicale d'Etat soigne 220000 sans papiers chaque année, à raison de 3500 euros par malade, alors que la sécurité sociale ne dépense « que » 1600 euros par affilié qui travaille et cotise ?

 

2/ Où est la justice sociale quand des étrangers bénéficient de la CMU et d'une mutuelle gratuite, alors que 5 millions de Français n'ont pas de mutuelle, trop riches pour bénéficier de la mutuelle CMU mais trop pauvres pour s'en payer une ?  30% des Français ont différé leurs soins en 2011 !

3/ Où est la justice sociale quand on sait que 10 millions de fausses cartes Vitale sont en circulation et permettent de soigner des milliers d'étrangers sous une fausse identité, au détriment des ayant droit ?

4/ Où est la justice sociale quand la France entretient des milliers de polygames, certains d'entre eux percevant plus de 10 000 euros par mois sans travailler, alors que la polygamie est interdite et que nos comptes sociaux sont dans le rouge ?

5/ Où est la justice sociale quand une famille nombreuse étrangère est prioritaire pour un logement social, alors qu'un jeune couple français doit attendre 7 à 8 ans son premier logement pour avoir un enfant ?

6/ Où est la justice sociale quand on sait qu'un million de faux passeports, donnant droit à la manne sociale, sont en circulation sur les sept millions de passeports biométriques soi-disant « infalsifiables » ?

7/ Où est la justice sociale quand un Français né à l'étranger doit prouver sa nationalité à l'administration, ce qui se traduit souvent par un véritable parcours du combattant, alors qu'on brade chaque année la nationalité française avec des milliers de mariages blancs ?

8/ Où est la justice sociale quand on veut donner le droit de vote aux étrangers, alors que des millions d'électeurs, de droite ou de gauche, ne sont pas représentés au Parlement ?

9/ Où est la justice sociale quand on accueille chaque année plus de 200.000 étrangers non qualifiés, dont notre économie n'a nul besoin, alors que la pauvreté augmente, que nous avons près de 5 millions de sans emplois et que le chômage atteint déjà 40% chez la population immigrée ?

10/ Où est la justice sociale quand le contribuable finance des associations qui ne combattent que le racisme à sens unique alors que le racisme anti-français est systématiquement ignoré et les plaintes classées sans suite ?

11/ Où est la justice sociale quand on condamne un journaliste pour avoir énoncé une vérité sur la délinquance étrangère, alors que des rappeurs incitant à la haine ne sont jamais inquiétés au nom de la liberté d'expression ?

12/ Où est la justice sociale quand la délinquance explose et que les droits des voyous passent avant ceux des victimes ?

La faute majeure de nos élus est de les avoir ignorées depuis 33 ans ---

Repost 0
6 juin 2014 5 06 /06 /juin /2014 05:56

C'est un véritable scandale ! Au moment où l'on nous apprend que nos caisses de retraites sont en difficultés, que les caisses du public sont ponctionnées par l'état pour boucher les trous de celles des fonctionnaires, que nos pensions seront réduites, que l'age de la retraite ne cesse de reculer, l'état va baisser la cotisation retraite des fonctionnaires !

Oui ça existe ! Dans quelle monde vivons nous ? Est ce celà la démocratie du 21ème siècle en France ? Avons nous voté pour ces gens qui ne pensent qu'à leur carrière et bien moins à l'intérêt général des citoyens ?

Source : http://www.ifrap.org/

Baisse de la cotisation retraite des fonctionnaires :

le comble

Le 5 juin 2014 par Sandrine Gorreri et Philippe François

Les salariés des trois fonctions publiques contribuent déjà très peu au financement de leurs retraites. La proposition du ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, de réduire encore le taux de cotisation des fonctionnaires est donc choquante. Cela reviendrait à augmenter les privilèges dont ces salariés bénéficient déjà par rapport à ceux du secteur privé, et à aggraver le déficit de l’État. Le contraire des besoins de la France et des attentes des Français.

Contribution des salariés à leurs régimes de retraite

Note de lecture : les salariés du privé financent presque la moitié de leurs retraites (41 %) ; les fonctionnaires des collectivités locales et des hôpitaux environ un cinquième (22%) ; les fonctionnaires civils d’État environ un dixième (11 %).

Recul sur un modeste plan de rattrapage en cours

Pour supprimer au moins une des inégalités les plus voyantes, la réforme Woerth de 2010 avait prévu d’aligner progressivement le taux de cotisation des fonctionnaires qui était de 7,85% sur celui des salariés du privé : très progressivement puisque la parité devait être atteinte en 2020. En 2013 déjà, le gouvernement avait accepté de ralentir ce rattrapage. Mais baisser le taux de cotisation des fonctionnaires constituerait un véritable retour en arrière sur une dans rares mesures d’équité prise en 2010.

Lire la suite sur : http://www.ifrap.org/

Et pour courronner le tout :

D'après de nouvelles projections, le régime des cadres aura épuisé ses réserves en 2018. De nouvelles meures d'urgence s'imposent.

Gare à l'assèchement accéléré. Les régimes de retraite complémentaire des salariés et des cadres voient leurs réserves fondre à vue d'œil, ont constaté vendredi syndicats et patronat qui en ont la gestion. Le régime des cadres, l'Agirc, est le plus mal en point. Son déficit de 3,2 milliards d'euros en 2013 devrait se creuser à 5 milliards en 2018. De quoi avoir pompé toutes ses réserves financières à cette date. En ce qui concerne le régime complémentaire des salariés, l'Arrco - auquel les cadres cotisent également - https://my.over-blog.com/write/46055526la situation est grave, mais moins urgente. Le déficit frôle les 3 milliards actuellement, mais le régime ne devrait assécher ses réserves qu'en 2027, avec un trou trois fois plus important qu'aujourd'hui, avoisinant les 9 milliards d'euros.

Lire la suite sur : http://www.boursorama.com/actualites/les-retraites-complementaires-bientot-a-sec-

Repost 0
31 mai 2014 6 31 /05 /mai /2014 11:09

En France les charges sociales représentent en moyenne 44 % du salaire brut et 19.6 % en Allemagne.

C’est plus de deux fois plus. Entre 2000 et 2012, ces charges sont passées de 42.8 % à 44 % en France et de 20.5 % à 19.6 % en Allemagne.

Avec ça on comprend mieux pourquoi notre taux de chômage est si élevé et nos entreprises les moins bien dotées de toute l'Europe en marges nettes, ce qui ne leur permet pas de se développer, ni d'embaucher.

Le problème est que dans notre pays, ça dure depuis plus de 30 ans et qu'aucune des élections successives n'a modifié cet état de fait. On se demande parfois qui dirige le pays. Le gouvernement ou les syndicats ? Il faudra bien que ça cesse un jour ! ---

Les allègements des charges proposés par Valls ne feront pas baisser le chômage :

La présente étude s’attache à prévoir l’influence des allègements de charge sur les entreprises annoncés par Manuel Valls lors de son discours devant l’Assemblée mardi 8 avril (20 milliards d’euros d’allègement au titre du CICE, et 4,5 milliards d’euros au titre de la suppression des cotisations URSSAF pour les salariés au SMIC et de la baisse des cotisations pour les salariés jusqu’à 1,6 SMIC).

Les prévisions de l’étude reposent sur des hypothèses conjoncturelles très optimistes :

- Une baisse réelle du coût du travail, c’est-à-dire une absence de répercussion de la maîtrise des déficits publics sur les entreprises
- Une anticipation de croissance de l’ordre de 1% de la part des entreprises et des consommateurs pour l’année 2014
- Un besoin d’emplois proportionnel à la croissance (1%), c’est-à-dire une utilisation optimale du capital et du travail et une absence de substitution entre les facteurs pour 2013 et 2014
- Une productivité stable entre 2013 et 2014

Conclusions

- Un effet réel sur l’emploi ...
Dans les hypothèses précédentes, les allègements annoncés par Manuel Valls devraient permettre de créer entre 106 000 et 137 000 emplois d’ici la fin de l’année 2015.
- ... mais à l’impact mitigé sur le chômage
Néanmoins ces créations d’emplois seront presque totalement compensées par la hausse de la population active (+120 000 entrants par an).

En conséquence, les allègements annoncées par Manuel Valls n’auront qu’un effet très limité sur le taux de chômage, qui restera stable (10,5%) si la croissance s’établit aux alentours de 1% en 2015 ou baissera légèrement (10,2%) si la croissance atteint 1,5% en 2015.

Sources :

http://fr.irefeurope.org/

Repost 0
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 08:25

Voici venir la nouvelle réforme des retraites, qui contre toutes promesses électorales, sera bien douloureuse pour tous.

Mais toujours aucunes mesures sur la mise à niveau des régimes de retraites pour abolir les énormes privilèges des uns qui plombent les caisses des autres : JUSTICE SOCIALE promise, c'est pour quand ? - - -

Il est d'autant plus lamentable d'aller "piquer" 1% dans les retraites des uns, pour aller combler les trous dans les caisses de la fonction publique, qui, déjà depuis des années, se servent allègrement dans les caisses du privé.


Agenda accéléré, hausse des cotisations et du nombre d'annuités, le gouvernement explore toutes les pistes pour réformer le système des retraites et commence ce lundi la consultation des syndicats et des organisations patronales.

 

La réforme des retraites fait son grand retour cette semaine. Jean-Marc Ayrault reçoit lundi les syndicats et les organisations patronales pour préparer la conférence sociale, prévue pour les 20 et 21 juin prochain.

Une remise à plat rendue nécessaire pour le gourvernement puisque le régime de retraite français accusera un déficit de 22 milliards d'euros à l'horizon 2020, selon le Conseil d'orientation des retraites (COR). Europe 1 a dévoilé les pistes étudiées par François Hollande et Jean-Marc Ayrault sur cet épineux dossier.

En voici les grandes lignes : http://www.bfmtv.com/politique/reforme-retraites-premieres-pistes-gouvernement-513058.html

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Social
commenter cet article
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 17:03
Grille des Salaires en France républicaine / mois

1. Infirmière : 1500 euros pour le bien-être et la santé de vos vies
2. Instituteur : 1 600 euros pour préparer à la vie
3. Militaire en Afghanistan : 1 700 euros pour risquer sa vie
4. Pompier professionnel : 1 800 euros pour sauver une vie
5. Médecin : 5 000 euros pour nous maintenir en vie
6. Sénateur : 12 000 euros pour profiter de la vie
7. Ministre : 20 000 euros pour nous pourrir la vie !!
Repost 0
Published by Satelmarc - dans Social
commenter cet article
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 09:00

Encore une fois je suis totalement stupéfait par la situation de blocage dans nos aéroports par une minorité de gens irresponsables et si malhonnêtes !
Ces controleurs sont - ils vraiment à plaindre ? Ou ces gens là sont dotés d'un degré d'égoisme extraordinaire !
Ces grands malheureux qui ont un emploi, sans aucune précarité, qui ne font probablement pas plus de 35 heures avec un salaire que des centaines de milliers aimeraient avoir (car les heures de nuit et les jours fériés sont très bien payés), dans des grosses boites  où les CE sont très très très généreux !
Moi je leur suggère de changer de métier puisqu'ils n'en sont pas contents ! Nous sommes des milliers pour prendre leur place !
Alors je dis "RAS le BOL" !
Il est grand temps que l'on puisse sanctionner ces gens privilégiés devant un tribunal pour entrave à la circulation des biens et des personnes ! avec indemnisation de tous ceux qui ont ruiné leurs vacances, tous ceux qui avaient économisé depuis des mois pour se payer un séjour de rêve ! (les syndicats ont de l'argent on leur donne 4 Milliards par an !)
A chaque période de vacances scolaires, sa grève des transports : Chacun son tour cette fois ci les controleurs de la sécurité, après les controleurs aériens (eux qui sont à  6/7000 € par mois pour 32 heures maxi), Air France et son personnel naviguant, mais aussi la SNCF, 3 fois par an etc - - - 
En plus de tout ça, ces gens là, oublient toujours, qu'ils contribuent à affaiblir certaines compagnies comme Air France, déjà en grande difficultés par la crise; et créeront des chomeurs supplémentaires parmis leurs autres collègues syndiqués, qui sont, bien sûr, en pôle position sur les listes d'attentes des prochaines suppressions d'emplois !!
Pour la SNCF c'est différent, nous bouchons les trous avec nos impots ! C'est ce qu'on appelle la "double peine" ! ! Vivement la privatisation - - -
Allez ! Il faudra bien que ça change un jour ! - - - - Mais avec qui ? Pour le moment, je ne vois aucun candidat succeptible d'être capable et assez volontaire pour mettre un grand coup de pied dans la fourmilière ! - - -

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Social
commenter cet article
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 09:37

Oui, et pour deux raisons : la paperasserie actuelle coûte des milliards chaque année, et les salariés doivent savoir ce que leur ponctionne la Sécurité Sociale. La proposition de loi Warsmann (18 octobre) est un progrès, mais ne va pas jusqu’à instaurer le « salaire complet ». Nicolas Lecaussin se réfère aux travaux de l’ALEPS sur la question.

 

Le 18 octobre dernier, une loi permettant la simplification du bulletin de paye a été votée par les députés. Cette proposition de loi relative à « la simplification du droit et à l’allègement des démarches administratives » avait été déposée par le député des Ardennes, Jean-Luc Warsmann, et elle fait suite à un Rapport réalisé en collaboration avec le député Etienne Blanc.

 

Sur ma feuille personnelle, 15 organismes différents perçoivent des cotisations de 3 types ! : Social, Vieillesse et Emploi / formation.

"La France se classe au 112e rang mondial en matière de complexité administrative qui, selon l’évaluation de l’OCDE, engendre un coût annuel d’environ 75 Milliards d’euros par an."

C'est tout de même un comble au moment où nos dirigeants cherchent dans tous les coins, à réduire les dépenses - - -

 

Dans les autres pays 5 à 7 lignes (Gd Bretagne, Allemagne) suffisent sur la feuille de paie pour encaisser les cotisations sociales. Pourquoi pas chez nous ? A qui profite "le crime" ? Cette complexité excessive voulue ? Cette nébuleuse des organismes sociaux !

 

Lire l'article complet sur http://www.irefeurope.org/content/faut-il-simplifier-la-fiche-de-paye

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Social
commenter cet article
29 octobre 2011 6 29 /10 /octobre /2011 09:28

"Par Le Figaro

Les hôtesses et stewards ont entamé le premier de leurs cinq jours de grève. Air France prévoit d’assurer 80% de ses vols. À Orly, tous les vols au départ étaient prévus à l’heure pour la matinée de samedi. À Roissy, dix long-courriers ont été annulés."

 

Encore une belle démonstration de l'inconscience et de l'irresponsabilité des syndicalistes, qui par des actions de grèves incessantes à chaque périodes de vacances scolaires, viennent affaiblir toujours plus une société qui ne va déjà pas très bien.
Et après ces gens là iront "pleurer" pour les pertes d'emplois, suite à une vente ou un démantèlement de l'entreprise !
Ces gens là sont responsables de l'affaiblissement économique de notre pays sur les 30 dernières années, et d'une grande partie des pertes d'emplois chaque année.
Il faudrait que les médias (malheureusement complices) expliquent ça à tous les Français, que la lutte sociale est une bonne chose mais poussée trop loin ça devient un handicap lourd face à l'économie mondiale.

Repost 0
Published by Satelmarc - dans Social
commenter cet article